4 jeux de l’espace sur les méga boules

4 jeux de l'espace sur les megas boules
Les méga boules de suspension en bois envahissent le marché. Plusieurs fabricants en proposent désormais à la vente : Artline, Woodpecker, Rokodromo, San power… De dimensions de plus en plus lunaires, elles sont ludiques et offrent de multiples possibilités d’entraînement. La Fabrique Verticale les a intégrées à son arsenal et vous propose quelques jeux, histoire de vous familiariser avec ces agrès de l’espace !

Le fabriquant américain Atomik climbing holds a été pionnier en matière de conception d’agrès et notamment de boules de suspension. Nous vous avions d’ailleurs présenté l’an passé son Atomik Bomb, une boule en résine de 22 cm, idéale pour travailler main ouverte et progresser aussi bien en gainage qu’en compression. Mais le marché évolue très vite !

Avec la mode des prises en bois, surgissent des boules de suspension de plus en plus délirantes (ok, on va pas jouer ici à qui a la plus grosse…). Leur avantage : un diamètre plus important et donc un rayon de courbure plus fuyant, qui rend la tenue difficile et sollicite donc plus encore vos capacités de compression !

Côté matériaux, l’absence de grip, du fait de leur fabrication en bois, renforce cette sensation. Côté design, notons que les esthètes pourront aisément intégrer ces boules, d’essences diverses, à la décoration de leur intérieur, mais les amoureux de l’entraînement ne résisteront pas au plaisir de les utiliser pour tester ces quelques exercices :

Le turbo-compressor

Une bonne entrée en matière pour se familiariser avec le grip (ou plutôt l’absence de grip…) de ces mégas boules et ainsi appréhender leur volume (ma foi, conséquent !), c’est de jouer aux départs sautés. Placez la boule en hauteur, de manière à ne pas pouvoir la saisir directement lorsque vous avez les pieds au sol et sautez pour l’attraper à deux mains. Essayez de comprimer la boule à différentes hauteurs, d’abord en sautant sur au sommet de la sphère (là où elle est la plus facile à tenir) puis petit à petit de plus en plus bas latéralement, en jouant sur la compression.

saut sur boule de suspension artline

Le tracto-compressor

Une fois cette étape acquise, vous pourrez enchaîner par des tractions sur la boule, toujours en démarrant par un départ sauté et en visant différentes hauteurs pour complexifier petit à petit l’affaire. Vous verrez que si la montée ne présente pas trop de difficulté, la redescente demande elle du contrôle et tout particulièrement si vous avez saisi la boule sur le côté. Cet exercice fait travailler biceps, triceps et dorsaux pour la traction et bien sûr pectoraux pour le serrage et le contrôle de la descente ! Les biceps chauffent tout particulièrement 😉

tractions sur boule de suspension artline

Le lâcher prise

Le classique jeu pliométrique que nous avions déjà proposé sur l’Atomik Bomb et qui, sur ces boules de gros diamètre, est encore plus fun ! Idéal pour améliorer la coordination et la force en compression. Sautez sur la boule pour vous retrouver en suspension à deux mains, mains à plat, face à face, sur le sommet de la sphère. Effectuez alors une traction explosive et lorsque vous êtes au sommet de la traction, lâchez les deux mains avant de rattraper la boule en claquant dessus. À envisager en mouvement unique ou en séries, selon l’aisance.

sauts pliométrie sur boule de suspension artline

Évolutions possibles
– Écarter de plus en plus les mains durant la phase de lâcher-prise, à mesure que vous intégrez le geste et la coordination
– Sautez en visant les côtés de la boule, dans le 1er tiers supérieur (plutôt que sur le haut de la sphère) afin de complexifier la composante compression du mouvement

L’applaudimètre

Un peu dans le même esprit que le jeu précédent, l’applaudimètre consiste également à lâcher prise mais cette fois-ci en ne soulevant qu’une seule main. Assez paradoxalement, il est plus difficile de ne lâcher qu’une main que les deux. Mais en fait, c’est plutôt logique. Quand vous lâchez les deux mains simultanément, la boule reste en place. Au contraire, quand vous ne soulevez qu’une des deux mains, la boule se balance et il vous faut alors compter avec le mouvement généré par le lâcher prise, en anticipant sur la trajectoire de la boule. Et bien sûr, vous exploserez l’applaudimètre quand vous parviendrez à soulever alternativement une main, puis l’autre, en claquant à un rythme bien régulier sur la boule !

applaudimètre sur boule de suspension artline

Pour aller plus loin

L’étape suivante consiste bien évidemment à intégrer ces méga boules de suspension à vos blocs ou à vos voies. Pour travailler le déséquilibre, la prise de risque, le gainage dynamique ! Les ouvreurs de compétition ne s’y trompent pas. La dernière édition des 24 heures du mur d’Oloron nous a d’ailleurs régalé de ce point de vue, avec un passage très spectaculaire sur méga boule, qui permettait de penduler d’un mur à un autre et qui a fait des dégâts parmi les finalistes !

Où trouver des Balls ?

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 16 novembre 2017

    […] qui permet donc tout ce qui est travail de compression et de gainage, au même titre qu’une grosse sphère en bois ou des Maxgrips. Et avec lequel on peut également jouer et envisager toutes sortes d’ouvertures […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *