Escalade : un marché en pleine expansion

escalade-marche-expansion
La pratique de l’escalade a profondément évolué au cours des 10 dernières années. Progressivement, l’escalade a vu sa pratique se démocratiser. Jusqu’à connaître un véritable engouement ces dernières années. Et ce grâce au développement d’une pratique plus urbaine et l’explosion de la grimpe sur bloc. La Fabrique Verticale s’est intéressée à une étude statistique menée par la FIFAS.

Virgile Caillet est délégué général de la FIFAS (fédération française des Industries Sports et Loisirs). Pour elle, “l’escalade est une activité en plein essor. Et la récente décision du CIO d’intégrer ce sport au programme des prochains Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 va nécessairement renforcer cette dynamique positive. Au-delà de l’augmentation des licenciés et pratiquants, cette décision aura également pour conséquence d’augmenter le marché des équipements et infrastructure d’escalade en France.”

Quelques jours après cette introduction officielle aux JO, l’escalade s’est offert des Championnats du Monde à Paris du 14 au 18 septembre à l’AccorHotels Arena ! Toutes les disciplines étaient représentées. 16 titres de champion du monde ont été attribués au cours de cette édition. Avec 500 grimpeurs en lice et plus de 20 000 spectateurs dans les gradins !

championnats-monde-escalade-2016

Enchainement de bonnes nouvelles pour un marché déjà dynamique et qui se développe constamment depuis quelques années. On estime aujourd’hui à plus d’un million le nombre de français qui pratiquent l’escalade (en plein air ou en salle) durant l’année. D’ailleurs si l’escalade reste un sport intimement associé à la pratique outdoor, on constate une réelle mutation et une urbanisation de la pratique. Puisque 60% des licenciés déclarent grimper aujourd’hui dans des salles privées.

escalade-indoor

Escalade : quid de la pratique ?

Un succès qui se traduit aussi pour la Fédération Française de la Montagne et Escalade (FFME). Celle-ci compte désormais 93 000 licenciés, un chiffre en constante évolution (+35% en 10 ans) répartis dans plus de 1000 clubs.

On note par ailleurs une féminisation de la discipline. 58% des femmes licenciées pratiquent le sport depuis moins de 5 ans. Les valeurs de dépassement de soi, la nature, le plaisir et la convivialité sont plébiscités par les pratiquants. Plus de 87% des licenciés pratiquent l’escalade de manière collective et partagée.

etude-fifas-escalade

La consommation

Le budget annuel moyen d’un pratiquant d’escalade est de 369€ pour les femmes et 520€ pour les hommes. La répartition de ce budget est identique. Environ 45% est consacré aux équipements. Contre environ 33% au textile. La part des accessoires est très importante. Par exemple 60% des licenciés grimpent avec une montre GPS.

En ce qui concerne le réseau de distribution, 19% des achats textiles et 25% des achats chaussures se font dans des boutiques spécialisées. La grande distribution reste privilégiée. En effet, elle représente environ 62% des achats chaussures et 67% des achats textiles. L’e-commerce est en progression. Mais il ne représente qu’environ 10% dans les deux cas.

etude-fifas-consommation-escalade

Ces chiffres émanent de la FIFAS. C’est la Fédération Française des Industries Sport & Loisirs. Elle est porte-parole de l’industrie du sport et des loisirs depuis sa création en 1930. Et représente institutionnellement et juridiquement ses adhérents au niveau national et européen. Lire l’étude complète

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Aline Crédeville dit :

    Bonjour.
    Il me semble que c’est seulement le sommaire de l’étude (4 pages) auquel réfère votre lien « Lire l’étude ».
    Merci pour le résumé, sinon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.