GriGri+ : ce qu’il faut retenir du nouvel assureur de Petzl

test-grigri+-petzl
GriGri+ : c’est le nom donné au nouveau dispositif d’assurage de Petzl. Le GriGri, ok, on connaît tous ! Cet appareil d’assurage à freinage assisté, le premier du genre, a été lancé par Petzl en 1992. Et a immédiatement connu un succès planétaire, avant d’être rejoint 20 ans plus tard par son petit frère, le GriGri2. Or voici maintenant qu’arrive le GriGri+. Alors qu’a-t-il en “plus”, ce nouveau GriGri ? La Fabrique Verticale l’a reçu et testé. Et vous en dit plus, forcément !

À vrai dire, ça fait déjà un petit moment qu’on l’a entre les mains, ce GriGri+. Car les fabricants présentent toujours leurs nouveautés sur les salons de matériel outdoor, l’été à Friedrichshafen et l’hiver à ISPO. Et Petzl ne déroge pas à cette règle. Nous avions donc déjà évoqué le GriGri+ en 2016, sans pour autant avoir réellement pu le tester très longtemps en situation. Mais c’est maintenant chose faite ! Et de manière plus poussée que pendant le GriGri Tour, ce printemps.

Premières impressions

À première vue, le GriGri+ ressemble fortement à ses prédécesseurs. Pourtant quelques petites différences l’en distinguent. Tout d’abord il est un peu plus dodu. Mais à peine plus lourd (seulement 30g d’écart) ! La grosse différence, celle qui saute aux yeux, c’est la poignée. Assez rikiki sur le GriGri2, elle est nettement plus grande sur le GriGri+. Et donc beaucoup plus confortable ! Personnellement, ça ne me gêne pas trop, mais les grimpeurs aux grosses paluches apprécieront…

Sur le côté du dispositif, on note également la présence d’un sélecteur de mode, positionnable en tête ou en moulinette. On peut le verrouiller dans la situation choisie grâce à un petit bouton poussoir blanc. Celui-ci est très dur à manipuler. Impossible, donc, pour un enfant de jouer avec ce sélecteur une fois qu’il est verrouillé. Ou pour un adulte de le rebasculer dans un autre mode par inadvertance. Malin et sécurit’ !

selecteur-mode-tete-moulinette-grigri+-petzl

La zone sur laquelle coulisse la corde, qui avait tendance à s’user prématurément en usage intensif, se voit renforcée avec une plaque en acier inoxydable, pour une plus grande durabilité. Enfin, le GriGri+ offre un plus large éventail d’utilisation de diamètre de cordes. Comme on peut le lire sur le côté de l’appareil. Il est optimisé pour des cordes de diamètre compris entre 8,9 et 10,5 mm (contre 9,4 à 10,3 mm pour le GriGri2).

Petit détail amusant quand on ouvre le GriGri+ pour y placer la corde, on constate qu’un espace a été prévu pour que l’utilisateur puisse y inscrire son nom. Finis les confusions, vols et autres “emprunts” possibles ?

grigri+-petzl

GriGri+ : Pour qui ? Pour quoi ?

Pionnier sur le segment des dispositifs à freinage assisté, Petzl n’en était pas moins conscient des risques liés à une utilisation inadéquate de son best seller, le GriGri. C’est la raison pour laquelle les développeurs de Petzl ont travaillé à une version qui facilite l’apprentissage. Le Grigri+ ne se substitue donc pas au GriGri2. La gamme Petzl s’élargit, tout simplement. Avec un appareil plus robuste et très safe, conçu pour les néo-pratiquants et leurs encadrants.

test-grigri+-petzl-escalade-fabrique-verticale

Le GriGri2, à destination des grimpeurs déjà rodés aux techniques d’assurage, continue donc son petit bonhomme de chemin. De son côté, le GriGri+ se voit doté de fonctionnalités complémentaires, adaptés à un public moins aguerri. Il dispose désormais d’une poignée anti-panique et d’un mode spécifique pour l’assurage en moulinette, avec un déclenchement de la came plus ou moins sensible. Il est aussi plus facile d’utilisation avec des cordes un peu épaisses, comme on trouve parfois en salle, pour ravaler le mou lors de l’assurage en moulinette.

L’assurage au GriGri

La technique d’assurage en tête reste la même qu’avec un GriGri2. C’est-à-dire qu’en aucun cas, l’assureur ne doit pas lâcher la corde. Car le GriGri+ et le GriGri2 ne sont pas des auto-bloquants. Rappelons-le ! L’assurage est effectué avec les deux mains. L’arrêt de la chute est réalisé en serrant le brin libre avec la main du bas. Pour donner du mou rapidement, l’assureur ne doit pas bloquer la came.

Il continue à tenir le brin libre de la corde avec trois doigts (majeur-annulaire-auriculaire) tandis que son index vient en appui sur le côté du GriGri et son pouce sur le dessus du dispositif. La technique, très bien expliquée sur le site de Petzl, est facilitée, sur le GriGri+ par la zone d’appui de l’index, qui a été redessinée et devient très ergonomique, logique et intuitive.

technique-assurage-grigri-petzl

Les avantages du GriGri+

Pour un encadrant ou un exploitant de salle, les avantages du GriGri+ sont nombreux : durabilité, confort d’utilisation pour la clientèle et sécurité accrue. En premier lieu, il bénéficiera d’un produit qui s’usera moins dans le temps, grâce à la zone de renforcement en acier inoxydable. En deuxième lieu, les grimpeurs à qui il le confiera galèreront moins pour ravaler la corde, lors de l’assurage en moulinette. En un mot, l’arme fatale !

Grigri+-petzl-escalade-assurage

Enfin, en le mettant entre les mains des grimpeurs qu’il initie à l’escalade, il pourra être plus serein par rapport aux questions de sécurité. Le mécanisme développé par Petzl de poignée anti-panique ressemble un peu à celui qu’on trouve déjà sur le Eddy d’Edelrid ou le Matik de CAMP. Seul le déblocage diffère. Lors de la descente, si l’assureur tire trop sur la manette dans un mouvement de panique et que la corde se met à filer, le mécanisme se bloque.

Une poignée anti-panique de bon aloi

Pour débloquer la corde, il devra soit relâcher complètement la poignée. Et reprendre du début la descente, en retrouvant progressivement la vitesse optimale. Ou alors soit continuer à tirer à fond sur la poignée pour débrayer le système et reprendre la descente. Mais celle-ci sera alors plus freinée qu’au départ. C’est cette dernière fonctionnalité qui interroge le plus. Car quid du débutant en panique totale qui tirerait cash à fond sur la manette ? Y aurait-il dépassement de la zone de blocage et redéblocage immédiat ?

En fait, en discutant avec les développeurs de chez Petzl, on s’aperçoit que cette situation a été envisagée. Et qu’elle ne peut pas se produire. Le mécanisme est suffisamment sensible pour se déclencher quand la vitesse de défilement de la corde devient critique. Et une fois que la corde se bloque, le réflexe consécutif à la surprise conduit plus volontiers à tout lâcher qu’à continuer à tirer comme un sourd. Explication qui nous a été confirmée par des BE de salle qui utilisent déjà le GriGri+ avec des enfants ou des débutants.

Les limites

Pour ceux qui possèdent déjà un GriGri2, passer au GriGri+ ne sera pas forcément très pertinent. Sauf bien sûr s’ils sont amenés à encadrer ou à grimper régulièrement avec des débutants. Mais également s’ils veulent utiliser des cordes plus fines que ne l’autorise le GriGri2. Alors que le GriGri2 permettait d’assurer avec des cordes de 8,9 mm de diamètre, le GriGri+ est compatible avec des cordes dès 8,5 mm. Bon à savoir !

compatibilite-diametres-cordes-grigri+-petzl

Parmi les rares limites observées sur le GriGri+, nous mentionnerons le point de déclenchement de la poignée anti-panique. En effet, pour redescendre un grimpeur en moulinette, ça demande un peu d’habitude pour trouver le bon dosage. Bien que le mode de fonctionnement du GriGri+ soit similaire au GriGri2, il nous a fallu plusieurs séances avant de maîtriser la poignée. Car par manque d’habitude, on ne dosait pas convenablement. Et le système se bloquait inopinément.

Autre petite pierre d’achoppement, le prix, qui avoisine maintenant les 100 euros. Cela dit, il est largement compensé par une sécurité accrue et un plus grand confort d’utilisation. Et les professionnels s’y retrouveront !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 6 février 2018

    […] la décision de conseiller fortement à leur clientèle l’usage de systèmes auto-freinants (type Grigri, Smart, Click Up, ATC, Eddy, Matik, Ergo Belay, Jul…), ce qui n’a pas manqué de créer un vif […]

  2. 6 février 2018

    […] la décision de conseiller fortement à leur clientèle l’usage de systèmes auto-freinants (type Grigri, Smart, Click Up, ATC, Eddy, Matik, Ergo Belay, Jul…). Ce qui n’a pas manqué de créer un vif […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *