Grimpeurs par passion : Arthur et Mathieu Ternant

fabrique-verticale-arthur-mathieu-ternant-escalade
Rien de tel pour progresser que d’échanger avec de forts grimpeurs. Et de s’inspirer de leur approche passionnée de la pratique. C’est dans cet esprit que La Fabrique Verticale est partie à la rencontre de diverses personnalités du monde de l’escalade et initie cette série d’interviews : Grimpeurs par passion. Aujourd’hui, deux petits jeunes qui n’en veulent, les frères Ternant. Jumeaux et aussi fort l’un que l’autre !

Quelle est votre principale motivation en tant que grimpeurs ?

Pour l’instant on est plutôt branché compétition. On cherche donc à explorer le plus de pistes possibles pour continuer à progresser et franchir des caps jusqu’à réaliser nos objectifs.

fabrique-verticale-ternant-competition-bloc

Quels sont ces objectifs ?

Aller se confronter aux étrangers sur des compétitions internationales. Et étape par étape aller le plus loin possible. Après, bien sûr, se mettre des projets pour faire de jolies croix en bloc et en falaise et se faire plaisir.

fabrique-verticale-escalade-bloc-ternant-grimpeurs

Votre dernier challenge ?

C’étaient les Championnats de France de bloc, qui ne se sont pas trop mal passé (11ème place pour Mathieu et 7ème pour Arthur). Mais quelques petites erreurs nous ont coûté la finale. Il y a eu ensuite le sélectif de la FFME à Karma pour essayer de choper notre ticket pour les Coupes du Monde. Malheureusement ce n’était pas du tout dans notre style… Mais au moins on sait sur quoi axer notre entraînement l’année prochaine.

Les blocs déterminants étaient des bases d’arqués et nous ne sommes pas trop fan du “ramené de pouce sur l’index”. Après on ne va pas tout mettre sur la faute du style, on a aussi été mauvais ce jour la 😉 Sur l’aspect physique on va donc plutôt orienter notre entraînement sur la force doigts, sans non plus griller les étapes, car on tient quand même à nos doigts ! Et sans non plus oublier les autres aspects physiques.

grimpeurs-fabrique-verticale-ternant-bloc-competition-escalade

Vos projets en cours ?

Profiter de la falaise et regarder d’un œil critique toute notre saison pour voir ce qui est à modifier et à travailler pour la saison prochaine. Actuellement on est dans un projet (potentiel 8c+/9A) qui s’appelle Sang neuf, une voie d’environ 15m, très résistante, à Pierrot Beach. On a déjà fait 3 séances dedans et on bouge plutôt bien. En plus la voie est vraiment sympa, du coup, ça nous motive bien.

fabrique-verticale-ternant-escalade-ocun

Sinon autre projet, on est en pleine préparation d’un surf trip (notre deuxième passion depuis qu’on est petits). Ce serait à Bali en Mai. L’idée, c’est de faire un petit break avec l’escalade et recharger les batteries avant de recommencer l’entraînement. Ça nous permet de rester motivés toute la saison.

Comment vous entraînez-vous pour progresser en tant que grimpeurs ?

Cette année, on s’est entraîné à Grenoble. Les années précédentes, nous étions en Ardèche et à Valence. Et pour la première fois, on s’est vraiment investi à 100 % dans notre entraînement. On a fait beaucoup de sacrifices (notamment abandonner notre 3eme passion : les fast food…). Et on a décidé de faire notre 3e année de licence STAPS en deux ans pour avoir le maximum de temps pour l’escalade.

fabrique-verticale-escalade-ternant-ocun-progresser-entrainement-bloc

On a travaillé avec Sébastien Valran tout au long de l’année (ndlr : Sébastien est celui qui a mis au point le Monkey Space by Entre Prises que nous vous avons présenté sur La Fabrique verticale récemment). Ça nous a vraiment fait du bien et ses conseils n’étaient pas de trop. Un coach au top ! On fait beaucoup de jeux de coordination, des dalles sur volumes, du travail sur le relâchement… etc. Et pour la préparation physique, de temps en temps, sur nos séances à Voiron, on a fait des no foot sur grosses boules ou pinces en suspension. Pas mal de travail sur anneaux, aussi.

Nos points faibles sont surtout le physique et la concentration. On a donc beaucoup travaillé sur le physique. Et une à deux fois par semaine, Sébastien venait avec nous sur une séance dans les salles Grenobloise ou à Voiron au Pôle pour travailler sur la gestion des essais, la lecture, la préparation avant de mettre un run, où on a encore beaucoup à apprendre. Et essayer d’enlever notre “forain attitude” ! C’est comme ça qu’il nous appelle : les “forains” 😉

Ça consiste en quoi cette “forain attitude” ?

C’est un côté un peu brouillon. C’est-à-dire mettre des run à droite à gauche, ne pas prendre le temps de lire les blocs, parler pendant qu’on grimpe, faire des essais “mitraillette”… Ou encore, ne pas aller repérer le haut du bloc et tomber au réta… Tout ça 😉 La fougue de la jeunesse, quoi !

fabrique-verticale-ternant-falaise-forains

Comment s’articulent entraînement pour les compétitions et pratique en extérieur dans votre quotidien ?

Nous sommes des passionnés d’escalade. Donc, forcément, le rocher c’est ce que tout grimpeur passionné préfère… Mais avec les compétions toute l’année, c’est un peu plus compliqué de trouver le temps d’aller sur le rocher. Et puis c’est vrai qu’après une semaine d’entraînement, on n’a plus beaucoup de peau, ni d’énergie pour aller mettre des runs dehors. Mais on essaie quand même d’y aller au minimum 1 à 2 fois par mois.

grimpeurs-fabrique-verticale-ternant-reta-bloc

Le fait d’être frères est-il un atout ?

Forcément oui, en plus jumeaux et de même niveau ! D’autant plus qu’avant cette année, on était un peu seuls. En Ardèche, on a eu de la chance de tomber sur ce petit club, La Grimpe à Tournon, qui nous a bien aidé dans notre progression. Mais c’est un réel atout de pouvoir s’entraîner tout les deux. On n’aurait sûrement pas le même niveau si l’un avait choisi le skate plutôt que l’escalade.

fabrique-verticale-arthur-mathieu-ternant-escalade-bloc-competition

Vous êtes soutenus par Ocun. Quels sont vos produits préférés chez cette marque et pourquoi ?

Notre coup de cœur : les Oxi S. On les a découverts l’an dernier et depuis on ne les quitte plus. C’est vraiment un bon chausson, très complet et très précis, que ce soit en bloc ou en falaise. Et en plus, ils sont jolis 😉 Sinon, le crash pad Dreamtime nous a bien plu. Il est grand et facile à transporter. Et bien sûr le gros sac à magnésie, pour pouvoir en mettre la dose !!!

Au passage, merci beaucoup à Ocun France de leur soutien. Et chapeau à Alban Levier, qui fait également partie du Team de grimpeurs ! (ndlr : Alban Levier a gagné les derniers Championnats de France et il est membre de l’Équipe de France).

Photos Philippe Perié, Mathieu Bernaud, Julia Cassou, Muriel CP et Lucas Meignan (collection Ocun France)

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 28 septembre 2017

    […] nous avons donné la parole à des figures aussi diverses que Seb Bouin, Caroline Minvielle ou les frères Ternant. Aujourd’hui, c’est au tour du grimpeur italien Jacopo Larcher. Né en 1989 au Nord de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *