Les jetés : comment dynamiser en escalade ? (2ème partie)

jetés dynos dynamiser mouvements dynamiques escalade entraînement
Suite et fin de notre dossier consacré aux mouvements dynamiques avec quelques trucs essentiels pour jeter comme un cochon, ainsi que quelques exercices faciles à mettre en oeuvre !

Quelques trucs pour réussir les jetés

– Ne quittez jamais la prise des yeux
La prise d’arrivée doit être comme une cible. Fixez-là : cela vous permettra d’estimer correctement la distance et de vous focaliser mentalement sur l’objectif à atteindre.

– Soyez positif
Le jeté est un mouvement où il n’y a pas de place pour l’hésitation. La confiance reste le meilleur moteur. Soyez convaincu que vous allez réussir, inspirez un grand coup et envoyez la sauce !

– Faites partir le mouvement du bas du corps
Au départ du mouvement, ce sont les jambes qui donnent l’impulsion. Le jeté est un saut. Montez les pieds autant que faire se peut et poussez en gardant le plus longtemps possible le contrôle de l’appui !

– Pensez au timing
Concentrez-vous sur la poussée des jambes pour donner la juste impulsion (ni trop ni trop peu). Dosez-la pour arriver à vitesse zéro. Lâchez la (ou les) main(s) au moment le plus favorable, c’est-à-dire quand votre centre de gravité finit sa montée juste avant d’arriver au point mort. Si c’est un jeté à une main, continuez à agir le plus longtemps possible avec la main du bas.

– Balancez-vous
La prise d’élan est très importante dans un jeté. Faites des mouvements d’aller-venu en direction de la prise à atteindre, en balançant l’ensemble de votre corps, bras tendus ou légèrement fléchis, pour vous donner de la vitesse et profiter de l’inertie, en coordonnant le mouvement des bras et des jambes. Au départ du mouvement, le centre de gravité est à la verticale du pied qui va pousser le plus longtemps.

– Pensez à la trajectoire
Pensez à la ligne de vos épaules et au gainage de votre bassin, pour une bonne transmission des forces et une optimisation de la poussée des jambes. Idéalement, votre centre de gravité ne doit pas trop s’éloigner du support au cours de la trajectoire. Attention à l’effet “cul en bombe”, qui est peu propice à la réussite du mouvement !

– Contrôlez l’arrivée
Bien souvent, atteindre la prise d’arrivée n’est pas le plus difficile. Le challenge principal consiste plutôt à s’arrêter, surtout quand elle est plate. Soyez tonique, concentrez-vous sur le gainage pour garder le(s) pied(s) au contact. Si la distance est plus importante et que les pieds sont amenés à décoller, il va se produire un balan que vous absorberez en relâchant le bas du tronc et en repliant les jambes (façon scorpion), à l’arrivée du mouvement.

3 jeux pour progresser dans les jetés

Le run and jump
En salle, dans un profil en dalle, sélectionnez deux volumes placés l’un au-dessus de l’autre, en bas du mur, et une prise de main très haute, que vous ne pouvez pas atteindre directement. Elle va être votre cible. Vous allez vous écarter et courir en direction du mur. En prenant l’impulsion sur le 1er volume, vous allez utiliser la vitesse acquise lors de la course d’élan pour monter sur le 2e volume, sans les mains, et atteindre la prise de main cible, simplement en poussant sur les pieds.

L’éliminator
À plusieurs, dans un bloc facile que vous maîtrisez bien, cherchez à éliminer petit à petit un maximum de prises de mains. Chacun à son tour part dans le bloc et doit réaliser le passage en shuntant un mouvement. Une fois que le bloc est totalement épuré et qu’il semble délicat d’enlever encore une prise de main, continuez le jeu en éliminant des prises de pied.

Les jetés à deux mains
Ce genre de situation limite nécessite déjà une certaine intelligence gestuelle mais elle est excellente pour développer de nouvelles coordinations, progresser dans le timing d’exécution et lever les dernières inhibitions ! Tout est possible, avec ou sans les pieds, arrivée des deux mains en simultané ou en décalage… à vous de tester et d’explorer le plus de situations possibles en gardant toujours en tête la dimension ludique !

Ça vous a plu ? Retrouvez ici la 1ère partie du dossier, consacrée aux principes généraux

Photo © Nicolas Altmaier

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. dajails dit :

    …Liste de conseils judicieuse, auquel on pourrait ajouter de penser à conserver l’orientation de la jambe (entre la cheville et le genou) dans la direction des prises lors de la poussée.
    Bien à vous pour votre site.

  1. 8 janvier 2015

    […] vous a plu ? Retrouvez la suite de notre dossier dédié aux mouvements dynamiques avec quelques trucs essentiels pour jeter comme un cochon […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *