Méthode escalade : récupérez vos dégaines !

récupérer ses dégaines après une voie en tête
L’escalade en falaise, décidément, c’est bien plus compliqué qu’en salle. Vous êtes parvenus au sommet de votre voie, et en tête. Bravo ! Mais il s’agit à présent de récupérer vos dégaines lors de la descente. Explications.
Mais cette fois, soit que la voie avait un trajet en diagonale et que par conséquent le relais est décalé par rapport au point de départ, soit que la falaise déverse, la mission « récupération » ne va pas aller toute seule. La solution ? Prenez le téléphérique avec La Fabrique Verticale !

Principe

Vous l’avez perçu, la problématique est de pouvoir rester à portée des dégaines que vous allez récupérer lors de la descente en moulinette, assuré par votre partenaire.

Pour ce faire, rien de plus simple : après que vous aurez réalisé la manœuvre de maillon et que votre assureur vous aura bloqué, prenez une dégaine, mousquetonnez la corde montante et connectez-là à votre pontet central.

faire un téléphérique

Pour réaliser votre téléphérique, il n’est pas forcément nécessaire de prévoir une dégaine supplémentaire : demandez à votre assureur de commencer à vous descendre, puis utilisez la dernière dégaine de la voie. Il suffit de la déclipser du point d’ancrage et de la connecter à votre pontet.

Fonctionnement

Imaginons que la paroi est déversante. Lorsque votre assureur vous descend, vous vous écartez naturellement du rocher. Pour chacune des dégaines à retirer vous allez appliquer la technique suivante :

1- Demandez à votre partenaire de vous laisser descendre à chaque fois à la hauteur de la dégaine à récupérer, voire à peine plus bas.

2- À ce moment, demandez lui de bloquer la corde.

3- Empoignez la corde montante, derrière la dégaine et rapprochez-vous de la paroi. Dans cette phase, lorsque la paroi est très déversante, vous pouvez vous retourner et vous déplacer façon « tyrolienne ». Votre partenaire vous aidera grandement en se laissant reculer ou en ravalant la corde.

utiliser le téléphérique pour se rapprocher4- Une fois à portée de la dégaine à retirer, reprenez appui sur une  prise de main et de pied ; demandez éventuellement à l’assureur de vous donner brièvement du mou puis récupérez la dégaine.

5- Recommencez la manœuvre tout au long de la descente

récupérer la dégaine après s'être rapproché

Vous pouvez commencer par déclipser le point d’ancrage ou la corde. Si vous choisissez de déclipser le point d’ancrage en premier, vous êtes assurés de ne pas perdre accidentellement la dégaine. Cependant, lorsque la paroi déverse beaucoup, qu’une forte tension s’exerce sur la dégaine, il est souvent plus commode de déclipser d’abord la corde, puis ensuite le point. Cela évite d’y coincer le mousqueton, doigt ouvert, ce qui n’est jamais très bon pour lui.

récupération dégaine

enlever d'abord le côté corde

Précautions

Attention ! Il y a une phase critique lorsque vous parvenez au niveau du premier point de la voie. À ce moment, la moindre erreur peut vous envoyer au tapis !

La solution à adopter dépend de la configuration du terrain :

  • Si la paroi n’est pas trop déversante, que le point est relativement haut par rapport au sol ou que le sol menant à la falaise soit en pente ; bref qu’il n’y a aucun risque de venir heurter le sol en vous balançant, vous pouvez, après avoir rattrapé une prise, ôter votre téléphérique, demander à votre partenaire de se rapprocher de la paroi, puis récupérer la dégaine. Demandez alors à l’assureur de tendre la corde (éventuellement regrimpez sur quelques mètres pour assurer le coup), puis lâchez tout. C’est parti pour un tour de manège !

se vacher au premier point avant de l'enlever

  • Vous pouvez aussi, après avoir ôté la première dégaine, désescalader en étant paré par votre assureur

désescalader en étant paré

  • Si les conditions évoquées ci-dessus ne sont pas réunies, alors le mieux consiste à garder votre téléphérique. Ne l’enlevez surtout pas, surtout lorsque vous vous trouvez écarté, au plus loin de la falaise : le risque serait alors grand de vous retrouver par terre ! Une fois que votre assureur vous aura mouliné jusqu’au sol, vous pouvez regrimper jusqu’à la première dégaine, en étant paré, pour enlever celle-ci.

ne pas enlever le téléphérique près du sol

Pour compléter

Vous pouvez aussi consulter ce très bon tutoriel en images, sur le site de la société Petzl

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. FERRETTI Cédric dit :

    Bonjour,
    Votre article est très intéressant et très utile.
    Pour l’avoir vécu, je porte toujours un maillon rapide sur mon baudrier, pour le cas où le premier point serait très expo. Je ne récupère pas la première dégaine quand j’arrive dessus avec mon téléphérique. Je me vache dessus et pose mon maillon rapide (qui coute moins d’1€) dans lequel je passe mon brin de corde (pas celui de l’assureur). Je libère le brin de l’assureur qui avale le mou. Je récupère ensuite la dégaine et mon téléphérique. Mon assureur me redescend enfin jusqu’à lui.
    Bilan, j’ai laissé un maillon rapide, mais je n’ai pas risqué un cratère.
    Bonne grimpe.
    Cédric.

  2. nico dit :

    Il faudrait aussi faire un article sur la réchape sur un point. Très peu de gens connaissent les techniques de sécuité dans ce cas de figure malheureusement…

  3. Raimondo dit :

    Bon article; petit conseil pour faciliter la manœuvre en dévers et aussi pour mettre moins de pression sur les spits: à la descente je me fais descendre jusqu’à la dégaine à enlever, au lieu de la déclipper, je déclippe le téléférique et le re-mousquetone immédiatement sous la dégaine. A’ ce moment là j’enlève la dégaine. L’opération est plus facile et prolonge la vie du spit.

  1. 23 juin 2016

    […] vous faudra placer les dégaines à la montée (et les récupérer à la descente) et il vous faudra aussi probablement faire la manœuvre de maillon. Au relais, il n’y aura en […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.