Mousquetonner : une question de bon sens !

bandeau-bien mousquetonner
Mousquetonner est toujours une étape critique dans la progression du grimpeur. Bien la maîtriser permet de réduire les risques liés à la sécurité lors de l’escalade en tête. Cela passe par une automatisation de gestes simples. Ceux-ci sont à apprendre d’abord au sol, pour pouvoir ensuite les reproduire sans hésitation pendant l’escalade proprement dite.

Décomposé des méthodes classiques
méthode clippage 1

Quand l’ouverture du doigt regarde vers la gauche et que vous mousquetonnez main droite, vous allez saisir la corde entre le pouce et l’index. Et stabiliser le mousqueton à l’aide du majeur, pour faire rentrer la corde. C’est le pouce qui conduit la corde dans le mousqueton.

clippage méthode 2

Si vous êtes amenés à mousquetonner cette même dégaine main gauche, vous placerez la corde sur l’index. Et stabiliserez le mousqueton avec le pouce et le majeur. Le plus simple consiste à saisir la corde par en dessous, en la calant sur l’index et le majeur, placés « en pistolet ». C’est l’index qui pousse la corde dans le mousqueton.

méthode corde sur pouce

Enfin, une troisième méthode va consister à saisir la corde sur le pouce. Et à stabiliser le mousqueton à l’aide de l’index et du majeur, positionnés sur le haut du mousqueton, de part et d’autre de la sangle.

Pour apprendre ces gestes et pouvoir les réaliser d’une main en grimpant, sans avoir à réfléchir, il est nécessaire dans un premier temps de s’entraîner au sol. Cela peut se faire au pied d’un mur, avec un simple bout de corde relié au harnais. Et on va clipper une dégaine placée à portée. L’idée est d’automatiser le geste, de l’intégrer.

Mousquetonner en traversée

Lorsque vous grimpez dans une voie en traversée, qui part en oblique ou qui change de direction, prenez garde au sens d’orientation du doigt de vos dégaines. Si les dégaines sont en place, vérifiez que l’ouvreur les a placées dans le bon sens par rapport à la traversée. Et qu’elles sont en bon état ! Si c’est vous-même qui les placez dans la voie, faites toujours attention à orienter le doigt du mousqueton qui va accueillir la corde à l’opposé à la direction que vous allez prendre.

direction escalade et dégaine

direction et sens dégaine mauvais

Mousquetonner : un jeu d’enfants ?

Oui et non ! Une fois automatisé, le geste ne présente plus de difficulté. Toutefois, le sens de mousquetonnage est capital, pour assurer la sécurité du grimpeur qui évolue en tête ! Ainsi, la corde doit impérativement entrer dans le mousqueton du bas par en-dessous. Et en ressortir au-dessus. L’inverse est extrêmement dangereux. Car en cas de chute, la corde peut venir fouetter le doigt du mousqueton. Et en actionner l’ouverture !

sens passage corde ok

sens clippage mauvais

Enfin, mousquetonner les dégaines dans l’ordre !

Au moment du mousquetonnage, placez votre main sur la corde à proximité du point d’encordement. Tirez ensuite le mou. Cela vous évitera de faire un yoyo, qui vous empêcherait de monter plus haut. Si ce cas de figure se présente, déclippez la dégaine du bas. Et remousquetonnez le bon brin de corde.

prise corde sous dégaine

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *