Pegboard : les biceps au taquet !

pegboard ant hill 53 antworks
S’il est vrai que nous nous enrichissons au contact des autres, il en va de même avec les outils d’entraînement : par la diversité on aborde le développement d’une qualité sous un angle différent et améliorons nos capacités d’adaptation.

Par exemple, les pegboards qui fleurissent depuis quelques temps dans certaines salles d’escalade sont depuis longtemps utilisées par les cross-fitters pour le renforcement des bras et des épaules.

Le principe

Littéralement traduit, pegboard signifie, « planche à chevilles » : il s’agit en effet ni plus ni moins qu’une planche garnie de gros trous, placée sur un plan vertical ou légèrement déversant, sur laquelle on va se mouvoir en déplaçant des chevilles. Certaines vidéos montrent des installations aux dimensions imposantes. Il existe toutefois des dispositifs plus modestes, adaptés à un environnement quotidien. C’est ce que propose la société Antworks, située en Autriche. Différents modèles sont disponibles, de dimensions variées, à installer verticalement ou horizontalement. C’est la Ant Hill 53, adaptable au-dessus d’une porte, que La Fabrique Verticale a testé pour vous.

Le colis

La Ant Hill 53 est une planche en multi-plis de la dimension d’une poutre classique (72 x 24,5 cm). Son épaisseur est de 4 cm. Elle pèse environ 4 kg.

Elle est livrée avec vis et chevilles pour la monter sur support bois ou dur. Et ce sont les taquets classiques, cylindriques qui sont fournis en standard. D’autres formes existent toutefois (boules de 80 ou 100 mm de diamètre), que l’on peut acheter à part.

deux modèles de chevilles pour pegboardPremières impressions

Le premier ressenti lorsqu’on sort la pegboard du carton est l’attention qui a été portée à l’esthétique, sobre, et la finition, irréprochable. Le rendu très doux de la surface nous a en particulier beaucoup plu.

Les taquets standard ont un diamètre (4 cm) qui les rend confortables. Leur longueur est suffisante, même pour les grosses mains.

Nous avons aussi pu essayer les taquets « boules » : étant donné la dimension de la pegboard, les petites boules (80 mm de diamètre) nous ont paru suffisantes.

Le bord supérieur de la pegboard est taillé en biseau et permet donc de se pendre dessus, pour s’échauffer par exemple. Cet angle aurait pu être un peu moins marqué, ou alors l’arête plus arrondie afin d’en augmenter le confort.

Technique

La pegboard est un jeu qui se joue sans les pieds.

Basiquement, il va s’agir de se hisser pour se placer à l’aplomb d’un des deux taquets, puis de bloquer assez longtemps pour déplacer l’autre taquet. La difficulté provient pour partie de l’écart initial que vous ménagez entre chaque main, pour partie de l’amplitude du déplacement.

Sur la Ant Hill 53, les déplacements se font principalement de manière latérale. C’est sans doute un inconvénient du point de vue de la spécificité de notre pratique qui consiste le plus souvent à monter. Mais rappelons que la gamme comporte aussi des modèles disposés verticalement pour les locaux hauts de plafond.

La déclinaison (environ 5°) des trous permet une bonne stabilité des taquets lorsqu’ils sont enfoncés ; peu de risques que votre point d’appui ne s’éjecte lors d’un déplacement !

Sur les taquets standards, cylindriques, la position des mains, en prise marteau, est confortable. Prenez bien garde de les saisir proche de l’extrémité pour ne pas vous pincer la peau de la main lorsque vous les enfichez !

Avec les boules, il en va différemment : si vous les empoignez bien dans l’axe, elles rendent les blocages redoutables !

Vous l’aurez compris, la sollicitation des muscles fléchisseurs du coude, mais aussi des deltoïdes et stabilisateurs des épaules est très forte et il faut déjà maîtriser un peu les blocages sur un bras pour profiter pleinement du joujou. Nonobstant, il est très facile de visser sous la pegboard un œillet qui permettra de faire ses premières armes, soulagé par un élastique.

6 jeux pour démarrer

Nous vous proposons deux types d’amusements :

  • le premier est basé sur des déplacements variés et va surtout solliciter vos capacités de blocage. Notez que, en raison de la disposition de la Ant Hill 53, les croisés-décroisés sont parfois assez pénibles à réaliser.
  • le deuxième permet d’explorer le travail pliométrique et implique l’utilisation de deux paires de taquets (à nos yeux, les taquets « boules » ont montré dans cette situation un intérêt majeur). Positionnez sur la pegboard une paire de taquets qui constitueront les prises de départ, l’autre paire formant l’arrivée ; passez ensuite d’une paire à l’autre en jetant simultanément avec les deux mains. Délires garantis pour les jetés latéraux !
exercice de traversée simple

Déplacements simples

traversée en daigonale

Déplacements en diagonale

traversée en croisés

Déplacements en croisés

dépalcements en croix de fer

Croix de fer

 

Pliométrie niveau 1 sur pegboard

Pliométrie niveau 1

pliométrie niveau 2 sur pegboard

Pliométrie niveau 2

 Pour la suite, laissez-vous porter par votre imagination !

Conclusion

Antworks nous propose avec ses pegboards une série de beaux outils d’entraînement. On ne peut guère les comparer avec les supports que l’on trouve désormais dans les bonnes salles d’escalade car leurs dimensions sont beaucoup plus modestes ; mais ces caractéristiques les rendent justement adaptables à des petits espaces. On y cible le travail sur les gros muscles des bras et des épaules, en reposant un peu les doigts. Ce sont donc des objets qui devraient séduire aussi bien les aficionados du dry-tooling que les adeptes d’une escalade physique sur bonnes prises !

Les points positifs :

  • esthétique
  • finition
  • plusieurs formes de taquets

Les aspects à améliorer :

  • angle supérieur un peu trop marqué
  • préperçage du bord inférieur pour insertion éventuelle d’un œillet à visser (pour fixation d’un élastique).

Pour se procurer une pegboard :

 

 

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. mael dit :

    Bonjour juste pour info, vous pouvez desormais le produits Antworks chez Au Vieux Campeur dont les Pegboards.

    Merci pour vos rarticles et nombreux test !

  2. mael dit :

    « trouver » les produits pardon !

  1. 31 mars 2017

    […] Fabrique verticale vous a déjà parlé du pegboard et de son intérêt pour le travail des biceps. C’est un outil tout simple (une planche à trous placée en très léger dévers). Mais c’est […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *