Climbing Burger : un bel outil d’entraînement pour l’escalade !

arapalis-climbing-burger-antworks-plank
C’est un véritable OVNI qu’a reçu à tester La Fabrique verticale, avec ce Climbing Burger d’Antworks. Outil novateur, ce Burger est un tout en un. Multifonctions. Ce n’est ni une grosse boule en bois, ni une poutre, ni des anneaux. Mais il en cumule plusieurs des fonctionnalités ! Alors fameux, ce burger ? Suivez le guide pour le test !

Premières impressions

En voyant ce Burger, on a immédiatement pensé au film Pulp Fiction. Et à la réplique : “Big Mac is Big Mac, but they call it LE Big Mac”. Parce qu’il n’y a pas à dire, on a quand même affaire à un méga burger ! Bien roboratif ! Et ces dimensions en imposent : 26 cm X 26 cm. Pour un poids total de 8 kg (ce qui reste malgré tout raisonnable compte tenu de la taille de la portion 😉 ) !

antworks-arapiles-climbing-burger-outil-entrainement-escalade-fabrique-verticale

Autre surprise de taille, l’esthétique. Et l’originalité ! Le Climbing Burger est un super bel objet, aux finitions impeccables, doté de belles lignes arrondies. Et qu’on pourrait presque utiliser en déco, en le détournant de sa fonction première, qui reste néanmoins le bourrinage ! Il est fabriqué en bois de tilleul, un bois souvent utilisé en sculpture car très stable une fois sec. Donc homogène et résistant dans le temps. Et cerise sur le gâteau, il n’est pas glissant, ce qui autorise toutes sortes d’excentricités !

abdos-gainage-entraînement-escalade-essuis-glace

Fonctionnalités

Le Burger d’Antworks sort complètement des schémas habituels en matière d’outils d’entraînement en escalade. C’est un agrès mobile, à suspendre, qui permet donc tout ce qui est travail de compression et de gainage, au même titre qu’une grosse sphère en bois ou des Maxgrips. Et avec lequel on peut également jouer et envisager toutes sortes d’ouvertures délirantes en bloc ou dans un Monkey Space. Mais sa grande force réside dans sa polyvalence. Car il peut aussi servir de poutre.

suspensions-poutre-entrainement-escalade-outil-arapalis-climbing-burger-antworks

En effet, on trouve des préhensions à la jonction entre les deux “petits pains ronds” du burger. Dans la partie plus sombre qui évoque le steak de viande hachée. Selon le sens de fixation, on aura soit des bacs soit des réglettes (très ergonomiques), ainsi que des monodoigts (peu fonctionnels à notre sens, car un peu trop larges et profonds). Mais ça dépend aussi de la taille des doigts, bien évidemment…

monodoigt-escalade-outil-entrainement-climbing-burger

Les deux “petits pains”, à leur sommet, forment chacun un plat, plus ou moins pentu. C’est une partie très plaisante à utiliser. Et les angles, biseautés, permettent de se suspendre en tri doigt, sur les côtés. Là encore, top moumoutte pour le travail en compression !

compression-escalade-entrainement-tridoigts-arapiles-climbing-burger-antworks

Que faire sur le Climbing Burger ?

Le Burger offre une infinité de jeux et d’exercices possibles. Citons pêlemêle du côté du travail en gainage : des planches ou des gainages en équilibre dynamique en plaçant le Burger en position basse (comme ceux qu’on peut faire sur un ballon suisse, de face ou de profil). Ou même des rétas !

rétablissement-burger-climbing-arapiles-antworks-entraînement-escalade

Du côté de la préparation physique générale, on pourra faire des blocages, des abdos ou des tractions. Et même des pompes, en prenant garde de placer la tête latéralement par rapport à la sangle de suspension.

pompes-préparation-physique-escalade-entrainement-outils-fabrique-verticale-burger-antworks-test

Du côté de la compression, on pourra effectuer des claqués sur la partie sommitale ou des serrages à deux mains sur les parties biseautées. Enfin, du côté des suspensions, on aura accès à une infinité de préhensions, à une ou deux mains, dont on peut faire varier la difficulté en inclinant le Burger !

Le Burger en vidéo

La question du prix

Le coût d’un Climbing Burger reste relativement élevé : 289 euros. Oups, on n’est plus au fast food ! Ça le place donc dans les outils haut de gamme, dont la cible sera plutôt une salle privée qui souhaite enrichir sa zone d’entraînement. Et offrir un plus à sa clientèle.

climbing-burger-antworks

Cela dit, pour un particulier, ça peut faire aussi une excellente idée de cadeau de Noël 😉 Car l’outil est original, extrêmement bien fini et redoutable en termes d’entraînement ! Et il cumule les fonctionnalités d’une poutre, d’une grosse boule en bois et d’anneaux. Alors si on fait le compte, on s’y retrouve…

arapiles-climbing-burger-antworks-entraînement-escalade

Les plus

  • Polyvalence
  • Ergonomie
  • Qualité de fabrication

Les moins

  • Monodoigts peu ergonomiques

Où acheter ?

Directement auprès du fabricant autrichien

climbing-burger-antworks

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *