3 bonnes raisons de manger du chocolat à Noël

chocolat Noël
Bonne nouvelle en cette période de fêtes, le chocolat pourrait avoir un impact non négligeable sur nos performances sportives ! Au-delà du plaisir gustatif qu’il procure, il est riche en vitamines et en minéraux, et contient des molécules qui stimulent notre système nerveux et améliorent nos fonctions cognitives. Raison de plus pour en consommer, mais avec modération !

Du chocolat pour la vigilance

Le chocolat est riche en vitamines et en minéraux (phosphore, potassium, fer, zinc..). Il contient notamment de la vitamine B1 qui stimule la mémoire, du magnésium qui joue un rôle important dans la transmission de l’influx nerveux et de la phénylétylamine, une molécule qui augmente l’activité cérébrale et rend euphorique.

Ajoutez à cela de la théobromine (un stimulant qui agit comme de la caféine), du tryptophane, (un neurotransmetteur qui favorise la production de sérotonine), des flavonoïdes (qui participent à la bonne irrigation du cerveau) et vous aurez l’aliment parfait ou presque ! En tout cas, avec toutes ces substances qui améliorent l’efficacité intellectuelle, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas décrypter convenablement les voies !

Du chocolat contre la douleur

Grâce à toutes ces molécules qui agissent sur le cerveau, le chocolat se range haut la main dans la catégorie des antidépresseurs naturels. Mais ce n’est pas tout ! Outre les effets relaxants que génère le chocolat (en raison de sa forte teneur en magnésium, oligo-élément qui exerce une action positive sur la régulation de l’humeur), on retiendra également ses propriétés anti-inflammatoires.

Selon les résultats d’une étude récente publiée dans le Journal of Neuroscience, le chocolat pourrait être impliqué dans les mécanismes de transmission de la douleur. Des chercheurs en neurobiologie de l’Université de Chicago ont en effet montré que les rats ne répondent pas aussi rapidement aux stimuli de douleur quand ils ont consommé du chocolat. L’étude tend à montrer que l’ingestion d’aliments hédoniques agirait comme un puissant analgésique. De quoi aller plus loin dans l’effort !

Du chocolat pour la performance

Le chocolat contient en outre de l’épicatéchine, un flavonoïde que l’on retrouve également, mais en moindre quantité, dans le thé, le vin et quelques fruits ou légumes (oignons, persil, cannelle, myrtilles, bananes…). Selon une autre étude menée sur des souris, cet antioxydant améliorerait de 30% la résistance à la fatigue et de 50% les performances physiques.

Des chercheurs de l’Université de Californie ont ainsi testé l’effet de cette substance sur 25 souris âgées de 1 an. Durant 15 jours, ils leur ont donné (ou non) de l’épicatéchine, à faible dose (1 mg par kg) et leur ont fait pratiquer (ou non) un exercice physique sur tapis roulant (la vitesse était progressivement augmentée à intervalles réguliers jusqu’à épuisement).

Il semblerait que l’épicatéchine favoriserait le développement de nouveaux vaisseaux sanguins en activant un facteur de croissance endothélial.

 Les souris ayant reçu de l’épicatéchine ont en effet présenté, à l’issue des tests, une capillarité musculaire bien supérieure ainsi qu’une densité plus élevée de mitochondries. Certes, ces résultats restent à confirmer chez l’Homme, mais ça donne plutôt envie de manger du chocolat !

À retenir

– Attention, le chocolat est aussi riche en sucre et en graisses. À consommer donc à dose raisonnable !
– Le chocolat noir, à 70% de cacao minimum, est préférable au chocolat au lait car le lait qu’il contient inhiberait les effets bénéfiques des flavonoïdes

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Laura dit :

    Parfait donc on peut embarquer plein de bons chocolats au pied des falaises/blocs/SAE (barrez les mentions inutiles) 😀
    Joyeux Noël à vous les auteurs de la Fabrique Verticale, d’ailleurs le père Noël m’a apporté votre livre Escalade et performance qui je pense va être fort intéressant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.