La Fabrique Verticale est allée grimper chez vous !

jgcv-petzl-fabrique-verticale-grimper-chez-vous-entrainement-escalade-masterclass
Du 8 au 17 avril a eu lieu la 2e édition du J’irai grimper chez vous © de Petzl. Le concept ? Une semaine de grimpe itinérante au cœur d’une région, à la découverte des sites et des pratiques locales, dans un esprit d’échange et de convivialité. Enthousiasmée par l’idée, La Fabrique Verticale a rejoint la caravane et a suivi l’événement de l’intérieur, en compagnie d’un participant anonyme et passionné, Anil. Rencontre(s) sur le grès d’Alsace.

C’est à Hueco, salle de bloc strasbourgeoise, que La Fabrique Verticale a retrouvé les grimpeurs du J’irai grimper chez vous ©, une centaine de participants venus des quatre coins de la France. Même si on n’a pas pris part à la première journée, on se retrouve vite immergés dans l’ambiance. Tartes flambées et lumière fluo, pour des finales de feu ! Un petit contest de bloc par équipes fait se côtoyer les membres du Team Petzl et les grimpeurs inscrits à l’événement. Les uns transmettent leur passion. Les autres, coachés par des pointures, gagnent en confiance, en sensations, en compréhension de la pratique.

hueco-jgcv-petzl-escalade-fabrique-verticale-grimper-chez-vous

Ruben Firnenburg survole la finale

En finale, sur les blocs retors ouverts par l’équipe d’Hueco, pas de surprise : Nina Caprez et Ruben Firnenburg font parler l’expérience et raflent la mise. Mais là n’est pas l’essentiel, comme nous le confirme un grimpeur mulhousien, Anil Abdoulhoussen, venu en voisin participer au J’irai grimper chez vous ©. “J’étais dans l’équipe de Ruben. C’était impressionnant de le voir dans les blocs, puissant, précis, très concentré sur ses objectifs. Mais tout au long de l’après-midi, il a quand même su se rendre très disponible pour nous donner des conseils, chaque fois que nous en avions besoin.”

Effacer les frontières

Le ton est donné. J’irai grimper chez vous ©, c’est avant tout un événement qui décloisonne, qui permet les échanges entre les grimpeurs, qui fait œuvre de pédagogie, mais sans lourdeur académique, dans un esprit bon enfant. Alex Autexier, responsable marketing opérationnel France pour Petzl, l’exprime d’ailleurs très bien : “Quand je prépare cet événement avec les clubs de la région, j’essaie toujours de me mettre dans la peau du gamin que j’étais il y a encore pas si longtemps, et qui aurait adoré faire découvrir sa falaise ou sa salle aux grimpeurs de poster”.

jgcv-petzl-alsace-kronthal-escalade-fabrique-verticale

Ambiance bon enfant au Kronthal

Pari tenu ! La sauce Riesling prend bien. Tout au long du séjour, que ce soit sur les falaises – le Gueberschwihr, le Kronthal, les spots des Vosges du Nord – ou dans les salles visitées – Hueco, Roc en Stockplaisir et progression sont au rendez-vous ! Anil Abdoulhoussen, avec qui nous avons sympathisé, nous explique sa motivation pour venir sur l’événement. “En fait, jusqu’au dernier moment, j’ai hésité à m’inscrire. À la fois, c’était tout près de chez moi, mais mes potes avaient d’autres plans pour les vacances, je savais que j’arriverais seul et je me demandais si j’allais facilement pouvoir m’intégrer à des cordées déjà constituées”.

Cette petite appréhension est vite balayée. Anil, grimpeur montpelliérain exilé en Alsace, fraternise avec des Bretons, des Auvergnats et même des Corses 😉 Il faut dire que les repas pris en commun au Centre des Aliziers et la bonne choucroute de Guido, notre hôte, facilite bien les choses. Sur le rocher, on se monte les dégaines, on échange des méthodes, on se teste dans des lignes demandant force et technique, et souvent aussi une bonne dose de mental. Pas facile l’escalade alsacienne, les grimpeurs du Team Petzl se souviendront sans doute longtemps des zippettes du Gueberschwihr 😉 Heureusement, la carrière du Kronthal est plus propice aux croix. Beau grès, belles lignes avec des pas complexes, dommage que la route passe si près de la falaise !

escalade-kronthal-jgcv-petzl-fabrique-verticale

Anil Abdoulhoussen dans le plus beau 7a du Kronthal, Fausses fractures

S’élever grâce aux Master Class

Une belle occasion de progresser à vue d’œil est également offerte aux participants du J’irai grimper chez vous © : des Master Class, organisés à la salle Roc en Stock toute la journée du 12 avril ! Avec beaucoup d’implication et de disponibilité, les membres du Team Petzl ont animé des ateliers thématiques et se sont mis au service des grimpeurs – plus de 110 ce jour-là – pour répondre à leurs questions et les aider à s’améliorer dans leur pratique, quel que soit leur niveau.

Christophe Bichet et Nina Caprez ont centré leur atelier sur la dimension psychologique de l’activité : “Comment réaliser ses rêves en escalade ?”. Beau programme ! Mike Fuselier et Daniel Dulac ont quant à eux prodigué des conseils sur le thème de l’assurage et de la sécurité. Jamais du luxe de revenir sur ces notions essentielles. Un an après son grave accident, Mike avait beaucoup à cœur de faire ces piqûres de rappel : parade, assurage, partner check…

masterclass-jgcv-petzl-mike-fuselier-daniel-dulac-roc-en-stock-fabrique-verticale

Parmi les 4 Master Class proposés ce jour-là, notre ami Anil avait opté pour “escalade dynamique”, animé par Loïc Gaidioz et Hugo Meignan, et “lecture, rythme et anticipation” proposé par Gérôme Pouvreau et Florence Pinet. De quoi s’en mettre plein les bras… D’autant plus que, pour Anil, c’était déjà la deuxième séance de la journée puisque (péché avoué à moitié pardonné) nous l’avions entraîné le matin même à la Grotte du Brotsch, histoire de tâter du caillou !

escalade-alsace-grotte-brotsch-jgcv-petzl-fabrique-verticale

Dynamique et tactique

Cette petite école buissonnière n’a heureusement pas empêché Anil de profiter à fond des Master Class. L’atelier animé par Loïc et Hugo mettait l’accent sur les jetés et la coordination en bloc. Une thématique qui a éclaté Anil : il s’est testé dans tout le panel des situations proposées : le fameux TPJ de Loïc (Tire, Pousse, Jette), des jetés à deux mains et autres cannes à pêche en tout genre.

“Je fais beaucoup ce genre de choses avec les jeunes de mon club et j’adore ça, nous confie Loïc. Il y a beaucoup de micro détails à régler dans l’escalade dynamique. Là, on propose plein de situations différentes pour leur faire sentir plusieurs typologies de jetés mais c’est presque trop court comme atelier, on aimerait pouvoir disposer de plus de temps ! Gestuellement, c’est un peu quand ils commencent à avoir des sensations qu’ils passent à l’atelier suivant.”

jgcv-grimper-chez-vous-petzl-masterclass-roc-en-stock-strasbourg-entrainement-escalade-fabrique-verticale

Et en effet, c’était déjà l’heure pour Anil de rejoindre l’atelier suivant, dédié à la tactique. L’idée de ce Master Class, comme nous l’explique Florence, c’est de donner des leviers de progression aux grimpeurs, une méthodologie pour aborder les voies. Cette approche stratégique, Florence la voit un peu comme “un plan d’action” : lire, imaginer les mouvements, anticiper les difficultés pour pouvoir mieux rythmer son escalade.

Anil apprend beaucoup au contact de Gérôme, qui lui donne des billes sur la lecture. Il s’agit au fur et à mesure de se projeter dans les séquences, d’éliminer les mouvements qui manifestement ne peuvent pas fonctionner, pour les remplacer par d’autres, plus logiques. Cette approche très méthodique, rationnelle, convient bien au jeune ingénieur en mécanique, qui paradoxalement a plus l’habitude, en escalade, de se laisser guider par son instinct (peut-être parce qu’il est aussi danseur ?). Comme quoi, l’improvisation a du bon mais la rationalisation aussi !

gerome-pouvreau-masterclass-jgcv-petzl-entrainement-escalade-fabrique-verticale

Anil est reparti super happy du J’irai grimper chez vous © : “On s’est tous dit à l ‘année prochaine en partant, je pense que tout le monde a envie de revenir. Au final c’est une semaine de grimpe entre grimpeurs qui sont là pour grimper et partager leur passion quelque soit le niveau. Un combat reste un combat dans le 7 le 5 ou le 8 :-)”. Et Anil s’y connait un peu en la matière, c’est lui qui a gagné le prix de la combativité sur l’événement !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. mkz dit :

    pour 2017, je propose à la petzl team :
    – le viaduc des fauvettes
    – saint vaast les melo
    – le plein en SAE
    – et qq 5000 blocs à Bleau 🙂
    allez ! viendez grimper chez les parigots !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.