Ouverture : comment créer un itinéraire d’escalade ?

ouvrir une voie escalade ouverture de voies escalade

Vous êtes vous déjà demandé comment naissaient les itinéraires sur lesquels vous grimpiez en salle ? Car ouvrir un bloc ou une voie, c’est tout un art ! Un art que nous vous dévoilons ici, avec tous les fondamentaux de l’ ouverture.

« Ouvrir une voie »… L’expression est belle mais que veut-elle dire ? Elle trouve ses origines chez l’alpiniste qui force un nouvel itinéraire lui ouvrant les portes du sommet. Elle va ensuite se décliner en falaise ou en bloc où l’ouvreur choisit une ligne naturelle en se basant sur les prises et les mouvements.

Avec l’avènement de l’escalade en salle, l’ ouverture consiste désormais à positionner les prises les unes après les autres pour créer un itinéraire logique et agréable à grimper. Mais loin de la nature, l’ouverture n’en perd aucunement de son charme.

« Le plus important est de transmettre des émotions verticales aux grimpeurs » indique Chloé Minoret. L’ouverture indoor suggère beaucoup de créativité et exploite d’avantage l’intuition que la méthode. L’ouvreur peut s’apparenter à un artiste qui dessine des mouvements par les prises et communique ses émotions aux grimpeurs.

ouverture escalade

Les fondamentaux de l’ ouverture

Le texte ci-dessous présente ainsi les fondamentaux de l’ouverture pour éveiller l’apprenti ouvreur et lui donner l’opportunité de créer. Il est particulièrement adapté aux clubs, aux professeurs, aux propriétaires de pan et à toutes personnes désireuses de découvrir l’ouverture.

1/ Déterminer le projet d’ ouverture

Avant de se lancer dans la réalisation du projet, il convient d’en analyser les caractéristiques qui affecteront directement toutes les étapes suivantes.

·        Quel public ? scolaire/club/particulier

·        Quel type de mur ? bloc/difficulté/vitesse

·        Quid du niveau ? cotations françaises du 3 au 8 dans l’ordre croissant de difficulté

·        Quel profil ? dalle, vertical, arête, dièdre, dévers, toit, plafond.

Idéalement il convient de renouveler les itinéraires au moins une fois par an. Bien sûr, cela nécessite donc d’organiser une séance de démontage, de nettoyage puis d’ ouverture. Il y a deux manières de procéder : soit on renouvelle régulièrement section par section soit on bloque toute la structure une fois dans l’année.

2/ Comment s’équiper ?

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.