Lolotte et escalade : attention aux lésions des genoux !

lolottes douleur genou escalade grimper bloc
Très pratique en dévers, la lolotte n’en est pas moins une technique qui met les genoux à rude épreuve, et notamment les ménisques. À utiliser en conscience, donc, et en évitant les positions articulaires extrêmes. Explications.

La lolotte est une technique qui consiste en une rotation interne de la hanche, associée à une flexion du genou. Celle-ci est plus ou moins prononcée en fonction de la distance et de la hauteur de la prise de pied utilisée. Elle a été popularisée dans les années 90, à mesure que les grimpeurs délaissaient peu à peu les dalles pour explorer les voies en dévers.

Permettant de ramener le centre de gravité très près du rocher, la lolotte s’avère en effet particulièrement efficace dans les voies déversantes, surtout lorsqu’elles sont pourvues de colonnettes. Car on peut ainsi progresser relativement aisément, les pieds en calage sur des prises verticales. Et atteindre des prises qui semblaient assez éloignées de prime abord.

On doit le nom de “lolotte” à Laurent Jacob, qu’on surnommait Lolo et qui serait l’inventeur de cette forme gestuelle

Lolotte et ménisque : approche traumatologique

Attention toutefois ! Car si cette technique permet bien souvent d’attraper plus facilement la prise suivante, elle est assez traumatisante pour les genoux. En effet ceux-di se retrouvent en position plongeante, en flexion parfois importante, avec des composantes de rotation non négligeable lors de la mise en place de la lolotte.

Adam-Ondra_lolotte-traumatologie-escalade-fabrique-verticale

Lorsque l’angle de flexion du genou dépasse 90°, les ménisques sont comprimés entre le condyle du fémur et le plateau tibial. Quand le genou est trop vrillé, les ménisques sont comprimés. Et la rotule subit une forte pression. Les ligaments croisés peuvent également être lésés. Plus le pied permettant la lolotte est situé haut et près du corps, entraînant alors une rotation prononcée du genou et de la hanche, plus la contrainte est importante.

Les ménisques sont des structures fibrocartilagineuses interposées entre les cartilages du fémur et du tibia. Ils sont au nombre de 2 par genou, un ménisque interne et un ménisque externe. Ils ont principalement un rôle de protection du cartilage et secondairement de stabilisateur du genou.

lolotte-traumatologie-escalade-genoux-fabrique-verticale

Symptômes

  • Douleurs lancinantes lors de la mobilisation du genou, situées sur le côté interne ou externe
  • Gonflement et douleur au niveau de l’articulation
  • Tuméfaction, en cas d’épanchement dans l’articulation
  • Parfois blocage du genou survenant de manière brutale, dans certaines positions

Thérapie

Dans un premier temps, vous pourrez glacer et mettre au repos. Ensuite vous pourrez consulter un médecin du sport ou un spécialiste du genou. Ce dernier pourra demander des examens complémentaires (IRM). Les lésions récentes peuvent être prises en charge sous arthroscopie. Selon l’emplacement, on peut avoir recours à la chirurgie et une partie du ménisque peut alors être enlevée.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. StephV dit :

    Gros engagement de lolotte dans le bloc (dernière photo), j’ai mal pour elle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.