Phase 2 du deconfinement : les salles d’escalade vont pouvoir rouvrir

phase 2 du deconfinement reouverture salle escalade

Suite aux annonces du gouvernement hier concernant la phase 2 du deconfinement, il ressort que les établissements recevant du public (ERP) vont pouvoir rouvrir dès le 2 juin. Parmi ceux-ci, les salles d’escalade ! Naturellement, leur réouverture devra se conformer aux protocoles sanitaires élaborés par le Ministère des Sports.

Le Ministère des Sports a précisé ce matin, dans la lignée des annonces faites par le Premier ministre hier, les principales mesures qui ont été actées concernant le secteur du sport à partir du 2 juin. Mais dans cette phase 2 du deconfinement, seules les salles d’escalade situées en zone verte devraient pouvoir rouvrir dès mardi prochain. Dans les zones orange, ces équipements ne pourront fonctionner à nouveau qu’à partir du 22 juin.

Par ailleurs, d’un point de vue général, l’accueil des publics et la pratique sportive devront respecter strictement les consignes sanitaires en vigueur. C’est-à-dire :

  • Pas de rassemblement de plus de 10 personnes dans l’espace public.
  • Dans les équipements sportifs couverts, lorsque la pratique sportive est organisée (club, association), le respect de la distanciation physique spécifique aux activités sportives sera impératif entre les pratiquants (10m pour une activité physique comme la course, 5m pour une activité à intensité modérée).
  • Aucun sport collectif ou de combat n’y sera pratiqué.
  • Application des gestes barrières.
  • Pas de contact entre les pratiquants.

Quelles implications pour l’escalade ?

Nous l’évoquions récemment. La réouverture des salles d’escalade ne va pas aller sans poser un certain nombre de problématiques. Bien évidemment, on attend de connaître plus précisément quels protocoles vont être mis en place dans les différents réseaux de salles en France. Et quel va être le calendrier des réouvertures salle par salle. La Fabrique verticale vous en dira plus très prochainement 😉

phase 2 du deconfinement escalade en salle en france

Mais si on se base sur les annonces du Ministères des Sports faites ce matin, et sur le document mis en ligne le 26 mai précisant la reprise dans les différentes installations sportives, les protocoles à mettre en place seront potentiellement moins contraignants que ce qui a été préconisé chez vos voisins suisses ou italiens.

Par exemple, la prise de température à l’entrée de la salle, comme préconisé en Italie, ne semble vraiment pas à l’ordre de jour. Car tout semble aller dans le sens de la relance de l’activité économique. Par conséquent d’une facilitation des mesures à mettre en place.

Phase 2 du deconfinement : quel protocole dans les salles ?

Alors, c’est pour l’instant assez flou. Car le gouvernement n’a pas indiqué ce qu’il en était pour les salles d’escalade précisément. Mais seulement pour les salles de fitness, les piscines ou divers lieux de pratique sportive. Comme les boulodromes, les clubs de golf ou de tennis, les bases nautiques, les centres équestres, etc.

C’est d’ailleurs assez hallucinant que dans le “Guide de recommandations des équipements sportifs, sites et espaces de pratiques sportives post-confinement lié à l’épidémie de Covid-19mis en ligne par le Ministère des Sports il y a 3 jours, la plupart des installations soient évoquées, y compris les espaces de street workout ou le jeu de paume, et jamais les salles d’escalade…

Par conséquent, les gérants de salles et patrons de grands réseaux connaissent la date d’ouverture possible, le 02 juin. Mais, situation ubusesque, ils sont toujours dans l’attente des décrets d’application et des modalités pratiques du deconfinement dans leurs installations.

Il faut savoir que ce sont eux qui planchent sur ces PRA (protocoles de reprise d’activité). Et ceci en lien avec diverses instances, dont le Ministère et l’Union Sport&Cycle. On sait déjà, par exemple, que le protocole du réseau Climb Up a été validé par la Médecine du Travail et la Socotec. Ce qui devrait plutôt être de nature à rassurer la clientèle.

Phase 2 du deconfinement : les hypothèses les plus probables

Rien n’est complètement acté pour l’heure. Et la question des réservations en ligne est encore en pourparlers avec le Ministère. Toutefois, à la lumière des discussions que La Fabrique verticale a eu avec divers gérants de salle ou de réseaux, les mesures qui semblent faire l’unanimité pour la reprise d’activité semblent être les suivantes :

  • port du masque à l’assurage et/ou dans les lieux communs, pour la clientèle et le personnel
  • désinfection des mains au gel hydroalcoolique recommandé entre chaque voie ou chaque bloc (avec mise à disposition de gel pour les pratiquants à divers endroits de la salle)
  • espacement des pratiquants (limitation du nombre de grimpeurs par zone de bloc ; pour les salles à corde, utilisation d’une ligne de corde sur deux)

Les principales contraintes

Parmi les mesures déjà annoncées par le Ministère et qui seront sans doute les plus contraignantes, il y a la question des vestiaires et douches. Car a priori les vestiaires collectifs ne seront pas forcément mis à disposition du public pour se changer. Les usagers devront arriver en tenue adaptée. Et repartir ainsi après leur séance. Ce qui ne devrait pas vous simplifier la vie, si vous avez l’habitude de venir grimper entre midi et deux et de vous doucher avant de retourner au boulot.

Par ailleurs, si on se fie à ce qui est préconisé dans les salles de fitness, les cours collectifs seront sans doute suspendus. Ou en tout cas restreints à quelques personnes, pour correspondre à la surface préconisée pour la pratique collective (ratio de 1 pers. /4 m²). En théorie, en tout cas. Car dans la pratique, on ne sait pas encore ce qu’il en sera réellement dans cette phase 2 du deconfinement pour faciliter la reprise…

Ce qui est certain, c’est que dans la doctrine générale édictée par le Ministère, le gestionnaire devra être en mesure de maitriser les flux (personnels et publics) entrants et sortants. Notamment avec un registre et une limitation de la fréquentation. Il devra s’assurer que le personnel est protégé et informé. Et que les gestes barrières sont respectés. Par le personnel et les pratiquants.

Quid de l’accueil, des zones de circulation, des tapis ?

Le respect de la distanciation physique devrait en toute logique entrainer la mise en place de marquages au sol que ce soit à l’accueil ou dans les zones de circulation à la salle. Le paiement sans contact devrait être privilégié, l’appareil étant facile d’accès pour l’usager. Pour ce qui est des bars et des zones de restauration, les règles seront les mêmes que dans la restauration en général.

Enfin, dans le document du Ministère, il est précisé que le nettoyage des sols et tapis posant des contraintes fortes (forte restriction sur l’utilisation d’aspirateurs en particulier), l’ouverture de certains équipements spécialisés pourrait être différée (salle de gymnastique avec moquette, salles avec tatamis en coton…). Qu’en sera-t-il des salles de bloc ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.