Quelle magnesie pour quel usage ? La Fabrique verticale fait le point

magnesie escalade camp

Depuis le classique bloc de carbonate de magnésium pur jusqu’à la poudre plus ou moins fine, en passant par la magnésie crémeuse ou liquide, les formes de magnesie disponibles sur le marché sont de plus en plus nombreuses. On peut se sentir un peu perdu ! Alors quelle magnésie pour quel usage ? La Fabrique verticale vous en dit plus.

edlinger escalade solo buoux sac a magnesie

On a tous en tête la photo d’Edlinger, suspendu à une main dans un surplomb, l’autre main plongée dans son sac à pof. Depuis les débuts de l’escalade libre, l’usage de magnesie s’est généralisé pour assécher la peau des mains et améliorer la friction sur le rocher. Mais depuis quelques années, les formes de magnésie disponibles sur le marché se multiplient… Alors quelle magnesie pour quel usage ?

usage magnesie talc bloc grimpe varappe grimpette poudre blanche

Tout d’abord, il faut dire que les gymnastes utilisent de longue date ce composé, pour améliorer la friction des mains sur les agrès. C’est le cas également des haltérophiles, pour soulever des barres de poids respectable… En fait, au départ, la magnésie c’est tout bêtement du carbonate de magnésium pur. 4Mg CO3 Mg(OH)2 5H20 pour les intimes, ou plutôt pour les chimistes, qui en connaissent depuis longtemps les propriétés 😉

Quelle magnesie pour quel usage ?

Généralement présentée sous forme de poudre ou de bloc compacté, la magnésie a vu, au fil des ans, son utilisation et son conditionnement se modifier. En particulier dans le monde de l’escalade, en fonction de pratiques, elles aussi en constante évolution. D’où cette question, qui peut sembler sibylline : quelle magnésie pour quel usage ?

magnesie escalade bloc

Mais au fait, la magnésie est-elle utile en escalade ? Évidemment, c’est une question un tantinet polémique. De celles qui revient régulièrement sur le tapis, quand on se réunit au bar des grimpeurs, après une bonne séance. Car, après des mois de fermeture, ce n’est pas désagréable de refaire le monde en terrasse, autour d’une bonne bière. Même si on sait qu’elle n’est pas utile pour la récupération… En attendant, éléments de réponses ici.

La magnésie liquide, une alliée contre la Covid-19 ?

Même si, historiquement, c’est la dernière forme à avoir été commercialisée dans le monde de l’escalade, la magnésie liquide est un peu la première qui vient à l’esprit, crise sanitaire oblige. Son utilisation est d’ailleurs devenue obligatoire dans le protocole sanitaire de nombreuses salles avant leur fermeture. Et il y a fort à parier que cela reste le cas à la réouverture le 9 juin.

magnesie liquide escalade alcool

De texture plus ou moins crémeuse (ou liquide) en fonction des marques, sa caractéristique principale est qu’elle est dissoute dans de l’alcool à 70 degrés. Parfois entrent également dans la composition divers additifs type colophane et/ou des épaississants.

Ses intérêts

  • Elle se présente en tube ou sous forme de petit flacon, un conditionnement pratique à glisser dans le sac
  • Elle comporte de l’alcool qui va s’évaporer après application, un produit qui ne nuit pas à la désinfection des mains, même si elle ne remplacera jamais une solution hydroalcoolique…
  • Du fait de son mode d’application, elle va rester plus longtemps sur la peau, ce qui en fait un allié incontournable, notamment pour le bloc. Idem l’été pour la voie, en préalable à l’escalade et en complément du sac à magnésie.
sac a magnesie escalade

Ses limites

  • Du fait de la présence d’alcool, elle dessèche encore plus la peau que la magnésie classique. Et comme, en ces temps de pandémie, on utilise aussi beaucoup de gel hydroalcoolique et qu’on se lave très souvent les mains, autant dire qu’il faudra aussi songer à une bonne crème hydratante si vous optez pour cette forme de magnésie…
  • Elle est peu adaptée à la pratique encordée, car on ne peut en mettre qu’une fois, au départ de la voie. C’est d’ailleurs un des points qui rend sa systématisation difficile dans les salles à corde, où son utilisation était pourtant recommandée par le protocole sanitaire…
  • Elle encrasse plus les prises et nécessite des brossages plus fréquents, en particulier quand les pratiquants ne prennent pas le temps d’attendre que la magnésie ait totalement séché et que tout l’alcool se soit évaporé avant de grimper.
brossage prises escalade bloc

Magnésie en poudre

Si on met de côté la magnésie liquide, deux écoles s’affrontent ensuite, concernant l’utilisation de la magnésie en escalade 😉 Tout d’abord, il y a les inconditionnels de la magnésie en poudre, plus ou moins fine.

Ses intérêts

  • Facile à doser, on en verse la quantité souhaitée dans son sac à magnésie
  • Elle est idéale dans le cadre d’une pratique encordée, car on peut en reprendre en cours d’effort, quand on est à un point de repos, par exemple

Ses limites

  • Plus elle est fine, plus elle va être volatile ! Et donc rester en suspension dans l’air, ce qui nécessite une aération régulière, notamment dans les espaces confinés type salles d’escalade ou pan à la maison
  • Selon sa finesse, elle peut parfois donner une impression de talc, un peu glissante. En fait, c’est très subjectif et ça dépend un peu des habitudes de chacun. En tout état de cause, si vous êtes dans ce cas de figure, optez plutôt pour des magnésies type “chunky”, c’est-à-dire en poudre avec des gros morceaux
magnesie chunky en gros morceaux escalade bloc camp

Magnésie en boules

Il s’agit tout simplement de magnésie en poudre, mais conditionnée dans de petites boules en filet. L’enveloppe en filet permet de délivrer juste la quantité souhaitée et réduit la dispersion dans l’environnement.

escalade de bloc exterieur

Moins volatile que la poudre, c’est le produit idéal pour les salles à corde, les salles de blocs ou même les pans à la maison.

Magnesie en boules : ses intérêts

  • Limite la dispersion des particules fines
  • Économique

Ses limites

  • Filet non rechargeable
  • Délivre une petite quantité à la fois, ce qui peut être problématique si on transpire beaucoup
escalade bloc

Magnesie en pain et petits blocs

C’est le conditionnement le plus classique. Historiquement, c’est sous cette forme qu’était distribuée la magnésie pour les gymnastes. Aujourd’hui, le conditionnement a été amélioré car on dispose de 18 petits blocs individuels dans un paquet de 120g. Le dosage est donc plus facile qu’auparavant, où il fallait rompre le pain de magnésie.

Ses intérêts

  • Dosage plus facile, sans perte
  • Possibilité de marquer les prises en bloc ou en voie (merci toutefois de brosser vos traits après vote passage ;-))
marquage prises escalade bloc traits

Magnésie avec additifs

Enfin, plusieurs marques proposent des produits comportant des additifs pour des performances accrues. C’est le cas de Black Diamond, qui a sorti il y a quelques années une magnésie contenant de l’upsalite, pour potentialiser le séchage des mains. C’est aussi le cas par exemple de CAMP qui propose l’ensemble de sa gamme de magnésie, en version pure ou en version enrichie en colophane (rosine).

differentes formes de magnesie pour escalade poudre bloc liquide

Ce résidu solide obtenu après distillation de la térébenthine est concassée en poudre. Historiquement, à Fontainebleau, les premiers bloqueurs l’utilisaient pure. Ils l’enveloppaient dans un tissu solide formant une boule (pof), dont ils tapotaient les prises et s’enduisaient les mains. Alliée à la magnesie, la rosine procure une adhérence supérieure.

escalade bleau pof magnesie jo montchausse

Ses intérêts

  • Meilleure friction

Ses limites

  • Marque plus durablement le rocher, nécessite donc un brossage attentif après son utilisation
  • Utilisée pure, la colophane peut avoir un effet allergisant

Magnesie : aller plus loin

La nocivité de la magnesie est loin d’être négligeable. Nous attirons notamment votre attention sur la composition des différentes magnésies présentes sur le marché. En effet, certaines sont extraites ou conditionnées en Chine. Et elles ne sont pas exemptes des métaux lourds ou d’allergènes.

Merci à CAMP qui a nous a mis à disposition l’ensemble de sa gamme en test, pour la réalisation des photos de cet article.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. pouilloux dit :

    article intéressant mais pour le passage sur les boules il manque le test des boules rechargeables, qui en plus délivrent plus de magnésie que les boules jetables, ce qui enlève donc les inconvénients cités. Dommage de ne pas en parler car si tous les grimpeurs en utilisaient, les vois seraient certainement moins sales….

    • Olivier dit :

      Merci Jérôme pour votre commentaire.
      Quel que soit le mode de « transport » de la magnésie, cela n’a pas de relation avec le fait que les voies soient sales : Les voies sont sales parce que les grimpeurs ne brossent pas les prises en descendant. C’est tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.