Technique escalade : faites le mur !

mur escalade

L’escalade en salle est souvent synonyme d’entraînement physique. Pourtant, bien utilisée, la SAE peut s’avérer particulièrement efficace aussi sur le plan technique.

Alors comme les jours raccourcissent et que vos séjours en falaise seront peut-être moins fréquents durant la mauvaise saison, autant profiter à fond des outils disponibles pour peaufiner votre palette gestuelle.

Voici 4 jeux qui égayeront sans nul doute vos prochaines séances. À consommer sans modération !

1- Multipliez les styles

Si vous appréciez l’escalade à-vue, voici qui vous plaira. Dans votre salle préférée, ou mieux, en changeant de salle pour une fois, faites en sorte lors d’une séance de ne pas faire plus de deux voies au style identique : allez vous coincer dans les dièdres, tournicoter autour des arêtes, explorer les dévers et même les toits s’il y en a, bref variez les techniques ! Ne négligez surtout pas les dalles, surtout si elles vous paraissent sournoises, repérez les lignes de colonettes pour jouer des crochets et s’il y a le moyen de placer quelques verrous dans une fissure alors… Grimpez en moulinette ou en tête peut importe ! L’essentiel est de stimuler l’éventail le plus large possible de votre motricité.

2- Désescaladez les voies

Lorsque vous arrivez au sommet d’une voie (dans un premier temps que vous maîtrisez bien), tentez de la désescalader. Cette situation présente un triple intérêt. Outre le fait qu’elle vous conduit à réaliser des mouvements inhabituels et à trouver des équilibres nouveaux, c’est assez sollicitant physiquement : vous chercherez donc à grimper de manière plus fluide et relâchée à la montée, afin de garder des réserves pour la descente. Enfin, vous accorderez sans doute plus d’attention à la manière dont vous avez utilisé les prises à l’aller et gagnerez ainsi du temps lors du retour !

Désescalader les voies requiert une grande concentration sur les prises de pieds : un bon moyen pour s’améliorer aussi de ce côté là.

3- Faites la course

Grimper vite est avant tout affaire de coordination. Et quand on aborde une section difficile dans une voie, il s’agit bien d’accélérer le mouvement pour rejoindre au plus vite le prochain repos. Expérimentez cette forme d’escalade régulièrement et vous constaterez que votre agilité s’améliorera. Choisissez pour ce faire une voie plutôt facile pour vous. Et donnez-vous pour objectif de la grimper 5 fois, en améliorant chaque fois le chrono disons de 10 % (soit 5-6 secondes pour 1 minute d’ascension). Attention ! Grimper vite ne doit surtout pas se faire au détriment de la qualité gestuelle ! Si votre escalade se dégrade, alors ralentissez un peu.

L’amélioration de la coordination requiert une extrême concentration : récupérez au moins 5 minutes entre chaque tentative et grimpez ensuite « focus focus sur la précision » !

4- Profitez de la fatigue

Cette dernière proposition est à envisager lorsque vos batteries commencent à être un peu entamées ou en fin de séance. Retournez dans une voie que vous avez travaillée jusqu’à bien la maîtriser, mais dans laquelle vous aviez eu des difficultés gestuelles à résoudre (un jeté bizarre, un mouvement fin en équilibre, un crochet de talon complexe à utiliser…). Le but est de stabiliser de nouveaux acquis gestuels ou techniques en les reproduisant dans des conditions de plus en plus défavorables, tout en préservant au mieux la qualité du geste.

Grimper en état de fatigue est à tester avec précaution mais présente un réel intérêt : cela permet petit à petit de gagner du volume de pratique et puis cela conduit à trouver du relâchement dans chaque mouvement.

Conclusion

Devenir plus fluide, gagner en précision gestuelle et en efficacité prend du temps. Parsemez régulièrement vos séances de ce type de stimulations, amusez-vous en et les progrès se feront insensiblement mais sûrement !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.