Corde neuve : 4 étapes pour bien débuter !

corde-neuve-déballage-méthode
Voilà, vous l’avez reçue votre nouvelle corde, toute belle et protégée dans son emballage plastique. Si elle a peu de chance de devenir un objet transitionnel – encore que… – c’est pourtant elle qui vous accompagnera lors de vos voyages verticaux en bonne amie discrète et fiable. Vous savez bien qu’il faudra la bichonner un peu, la protéger de la terre et de la poussière, la laisser se reposer au sec et à l’ombre…
Mais démarrer cette relation sur de mauvaises bases pourrait aussi s’avérer désastreux, car ce joyau fluide et souple pourrait alors se transformer en immonde nouille aux vrilles inextricables. Heureusement, la Fabrique Verticale vous accompagne lors de ces premiers pas.

Étape 1 : déballage

Il n’y a pas à dire, une corde neuve, ça présente bien : conditionnée dans son sac plastifié, elle revêt sa fiche signalétique où toutes ses mensurations sont bien visibles. Mieux, on lui a même adjoint le mode d’emploi !

corde-neuve-mode-emploi

Si la sortir de son sac ne présente guère de difficultés, quelques précautions s’imposent rapidement, dès qu’il va s’agir de la libérer de ses carcans : ciseaux ou – manière forte – couteau, attention de ne pas blesser l’animal !

opera-beal-emploi-mode-escalade

corde-neuve-opera-beal

Étape 2 : dépliage

À la sortie de l’usine, une machine a découpé votre corde à la bonne longueur. Elle l’a pliée en deux puis soigneusement confectionné l’écheveau qui est devant vous. C’est là qu’arrive le premier crux : si par malheur vous vous jetez sur la première extrémité de corde et tentez de faire venir, c’en est fini de votre séance d’escalade ! Attendez-vous plutôt à une session de détricottage.

beal-opera-corde-neuve-déballage

La bonne méthode consiste à dérouler proprement l’écheveau, en commençant par les extrémités, en prenant à chaque fois les deux brins de corde ensemble !

Étape 3 : Séparation

Vous avez déplié l’intégralité de la corde et êtes parvenus au milieu. Vous allez maintenant repartir dans l’autre sens, en séparant délicatement les brins. Cette phase peut s’avérer un tantinet fastidieuse, car votre corde a déjà pris un pli et va sans doute tortiller quelque peu. Restez calme !

beal-opera-corde-neuve

Étape 4 : Neutralisation

À présent vous avez deux tas devant vous, correspondant à deux moitiés de corde qui, lovées à la machine rappelons-le, se sont pliées à deux sens de rotation opposés. Il va donc s’agir de neutraliser tout ça. Munissez-vous donc d’une dégaine, que vous allez placer à quelques mètres de vous (en général, le premier point d’une voie convient très bien). Faites-y passer une des extrémités de la corde, puis faites défiler celle-ci dans son intégralité. Peut-être quelques torons se formeront ils encore : rassurez-vous ce sont les derniers, votre corde sera bientôt complètement assagie !

escalade-corde-neuve-méthode

Lorsque toute la corde sera passée, repartez dans l’autre sens, encore une ou deux fois. Ce coup-ci c’est bon, votre corde est prête à grimper !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.