Bercy 2016 : interview Fanny Gibert

fanny-gibert-championnats-monde-bloc-bercy-2016
Les Championnats du Monde d’escalade démarrent aujourd’hui à Bercy. Au programme des réjouissances, 5 jours de compet avec le bloc, la difficulté, la vitesse et des épreuves handisport. Après Gautier Supper, un français qui a toutes ses chances en diff’, nous donnons la parole à Fanny Gibert, une des bloqueuses tricolores qui pourrait bien tirer son épingle du jeu à Bercy.

Comment te sens-tu à l’approche de Bercy ?

Je me sens super bien, super excitée et enthousiaste. J’adore les compets et là, c’est La compet, je kiffe ! Ces moments où on vire limite euphorique tellement on a hâte d’y être.

Sur quel aspect physique/gestuel/tactique/mental, as-tu plus particulièrement mis l’accent ces derniers temps à l’entraînement ?

Après la fin de mes exams en juin, j’ai profité de cette longue période sans cours pour venir m’installer sur Paris pendant les 3 mois de l’été pour préparer au mieux ces Championnats du Monde. J’ai axé ma préparation sur le physique car ça reste encore et toujours le point dans lequel j’ai le plus de difficultés. Mais j’ai aussi fait un peu de la prépa mentale c’est quelque chose d’hyper intéressant à mon sens et je commence à l’exploiter de mieux en mieux. En plus ça se retranscrit dans absolument tout ! Et puis du spécifique : on en fait jamais trop ! Enfin bref, j’ai fait plein de trucs stylés, c’était bien cool, et à mon sens, j’ai fait tout ce qu’il fallait pour me mettre dans les meilleures conditions donc maintenant je suis prête, y a plus qu’à kiffer dans les blocs que les ouvreurs nous ont concoctés !

fanny-gibert-bercy-bloc-competition

Quel est ton gros point fort en compétition ?

Je pense que je gère plutôt bien le stress. J’ai l’impression que c’est inconsciemment mais j’arrive à bien grimper en compet. Je sais ce que je veux c’est important pour avancer dans n’importe quelle circonstance. J’ai une grimpe très technique, je m’en sors plutôt bien quand il faut avoir du feeling. Et la souplesse est une de mes grosses qualités.

Selon toi, qu’est-ce qui va faire la différence pour le podium à Bercy ?

Pour moi, tous les tours sont différents et pour passer chacun d’entre eux, il faut avoir tout. Savoir être efficace, faire les blocs en peu d’essais mais aussi réussir à sortir des blocs vraiment durs physiquement et s’en sortir à peu près dans tous les styles. Et pouvoir faire la différence, être meilleur dans au moins un style et bien sûr rien lâcher du début à la fin. Waouh, ça promet j’ai hâte.

Photos © Marc Daviet – FFME

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.