ChalkStopper YY Vertical : la grosse innovation de la rentrée

chalkstopper-yy-vertical-sac-magnésie-escalade-bloc-grimpe-salle
Avec son ChalkStopper, YY Vertical fait souffler un vent de nouveauté dans le monde de l’escalade. Grâce à son système d’ouverture/fermeture breveté, ce tout nouveau sac à magnésie a été conçu pour améliorer la propreté et la qualité de l’air dans les salles. Ni une ni deux ! La Fabrique verticale se l’est procuré et l’a testé pour vous en exclusivité.

Test du Chalkstopper sans concession. On connaît bien la start up iséroise YY Vertical pour ses accessoires dédiés à la pratique de l’escalade. Ils sont conçus pour faciliter la vie des grimpeurs, ainsi que leur confort ! À La Fabrique verticale, nous avons déjà été amenés à tester et à utiliser régulièrement plusieurs de leurs produits. Nous les avons trouvés plutôt convaincants, en terme de design et de fonctionnalité.

Tout d’abord nous avons eu des lunettes prismatiques, qui évitent d’avoir à garder la tête basculée en arrière pour suivre son partenaire à l’assurage. Elles permettent ainsi d’avaler et de donner le mou au bon moment, sans torticolis. Puis nous avons testé la déclinaison de ce concept, les Clic Up, adaptables sur n’importe quel type de monture, de vue ou de soleil. Enfin, nous avons essayé un produit un peu plus surprenant, mais pas inintéressant : des chaussettes spécialement adaptées aux chaussons d’escalade.

En cette rentrée 2018, un nouveau produit a attiré notre attention. Car YY Vertical revient sur le devant de la scène et poursuit ses efforts dans le champ de l’innovation. En effet, la marque grenobloise débarque avec un sac à magnésie très novateur, le ChalkStopper. Après 2 années de recherche et développement, les concepteurs d’YY Vertical ont réussi à mette au point un produit qui répond à un réel besoin dans les salles d’escalade. Il vise à améliorer la propreté et la qualité de l’air qu’on y respire.

magnesie-salles-escalade-danger-respirer

Le concept

Il fallait y penser, YY Vertical l’a fait. Le ChalkStopper est un sac à magnésie qui se referme automatiquement. Doté d’une ouverture/fermeture magnétique, il limite l’émission de magnésie volatile quand vous ressortez la main du sac. En fait, cette technologie brevetée, le MagneClic, est toute bête. L’ouverture est en forme de croix. Et présente 4 triangles en tissu polyester souple. Ainsi chacune de ces valvules revient en place grâce à de petits aimants qui en lestent les angles, au centre de la croix.

Les aimants sont solidarisés avec le tissu par un adhésif spécifique qui résiste bien dans le temps et toutes conditions (sauf plongée sous-marine bien sûr 😉 )

S’il se généralise, le ChalkStopper devrait contribuer à rendre l’air des salles de grimpe beaucoup plus respirable. Et à en améliorer la propreté, en limitant la quantité de magnésie qui retombe au sol. Il devrait également éviter les déversements intempestifs, lorsque le sac est posé sur les tapis de bloc. Ou empêcher que la magnésie ne finisse dans les yeux de l’assureur, en voie. Autre phénomène désagréable qui a parfois tendance à se produire lors des premiers mètres de la voie.

sac-magnesie-innovant-yy-vertical-chalkstopper

Pour toutes ces raisons, le ChalkStopper nous semble donc une excellente idée. Et on peut s’étonner qu’aucun fabricant n’ait pensé à plancher sur la question. Surtout quand on sait que la plupart des grands réseaux de salles en France cherchent des solutions pour assainir leurs espaces de pratique (soit en installant de couteux systèmes d’aspiration/renouvellement de l’air, soit en n’autorisant que la magnésie liquide, avec des résultats parfois mitigés, malheureusement…). C’est pourtant une question cruciale, car la magnésie reste nocive à respirer dans des espaces confinés.

À l’usage

Le ChalkStopper fonctionne globalement bien. Les valvules reviennent grosso modo en place quand on ressort la main du sac. Et les aimants jouent convenablement leur rôle de ressort. Bien sûr, selon la vitesse à laquelle on plonge et extrait la main, il peut arriver qu’une des valvules reste ouverte. On l’a observé plusieurs fois au cours du test. Mais dans la majorité des cas, ça marche. À voir, bien sûr, à la longue, comment le système vieillit… Le fabricant nous a précisé qu’il avait réalisé des tests d’usure. 3000 entrées de main dans le sac, sans aucune perte de puissance décelée.

sac-pof-magnesie-yy-vertical-chalkstopper

Bon point en terme de conception : la partie supérieure du sac reste toujours en forme, ce qui permet au grimpeur de retrouver facilement l’entrée pour y glisser la main et prendre de la magnésie. Ceci se fait grâce à un anneau rigide, d’un diamètre d’une quinzaine de cm, qui est solidarisé au tissu du sac. C’est d’ailleurs lui qui accueille le système MagneCliC. L’ouverture est de taille suffisante, et ce quelle que soit la grosseur de la main du grimpeur. Tout comme le volume du sac, ni trop grand, ni trop petit.

Du fait de sa conception comportant un anneau rigide dans sa partie haute, le Chalkstopper est plutôt un sac qu’on mettra autour de la taille en voie et qu’on posera au sol en bloc.

L’intérieur du sac est tapissé d’une fine fourrure polaire. Comme la plupart des sacs à magnésie, vous nous direz. Mais bien que pourvu de ce tout nouveau système d’aimants, le ChalkStopper reste assez léger, point sur lequel nous étions un peu sceptiques au départ. Après grimper, le sac se referme classiquement avec un cordon de serrage. On peut alors le ranger dans une petite housse fournie par le fabricant, ce qui évite à la magnésie de se déverser dans votre sac à dos.

sac-magnesie-yy-vertical-chalkstopper

Cette fermeture on ne peut plus conventionnelle (mais bien pratique) s’opère juste dessous la technologie MagneCliC mais n’en entrave pas le fonctionnement.

Les petits plus

Autre bon point. La sangle est intégrée au sac et coulisse dans deux passants gris directement cousus à l’arrière du ChalkStopper. Ça lui permet de rester bien en place. Et ainsi elle ne se vrille pas. Petit détail, certes. Mais c’est toujours mieux. De plus, cette sangle réglable est astucieusement dotée d’une partie élastique qui facilite la mise en place et le clipsage du sac autour de la taille. Elle donne aussi un peu de latitude selon les vêtements que l’on porte le jour même. Ou les agapes qu’on a faits la veille 😉

chalkstopper-yy-vertical-sac-magnesie-escalade

Les deux passants gris en sangle, cousus directement sur le sac, se prolongent latéralement. Et ce sont eux qui constituent les porte-brosse à dents. Une solution à fois esthétique et pratique. Car on dispose de plusieurs emplacements pour les brosses, de dimensions diverses. D’une manière générale, et pour en venir au look de l’ensemble, le choix de coloris (orange, gris et noir) est plutôt heureux. Et le tissu noir, aux discrets imprimés style nids d’abeille, offre un bon contraste au logo.

À noter au passage qu’une personnalisation du sac à la demande est possible en bonus !

Les petits bémols

Pas grand chose à redire. La technologie MagneCliC intégrée dans le sac à magnésie reste discrète et facile à utiliser. Seule petite amélioration à apporter, peut-être, la partie interne en fourrure polaire qui ne remonte pas jusqu’en haut du sac. Si on veut vraiment pinailler…

Où acheter ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.