Débutant en escalade : comment grimper plus fort ?

astuces pour debutant en grimpe

Si vous êtes débutant en escalade, peut-être ressentez-vous que vous avez atteint un plateau. Et ce malgré des débuts encourageants dans l’activité et une progression fulgurante au départ… Alors cet article est pour vous !

Vous avez été nombreux à nous demander la traduction française de cet article originellement publié en anglais sur La Fabrique verticale. Preuve en est, s’il en fallait encore, que La Fabrique verticale n’est pas élitiste. Et s’adresse à tous les grimpeurs, quel que soit leur niveau, même débutant en escalade. Voici donc quelques conseils pour bien démarrer cette nouvelle année 😉

L’échauffement

Tout d’abord, dans nos conseils aux débutants, vous trouverez ce rappel important : échauffez-vous ! Procédez à un échauffement général, à base de mobilisations articulaires et de sollicitations musculaires progressives, par exemple avec des élastiques. Une fois cette partie effectuée, commencez par des voies ou des blocs faciles.

astuces pour debuter en escalade

Dans ces premières voies, profitez-en pour vous concentrer sur la pose des pieds. Regardez le pied JUSQU’À ce qu’il se soit posé sur la prise. Et évitez de tâtonner en posant le pied à l’aveugle… Comportement franchement contre-productif, mais très fréquents chez les débutants 😉

Débutant en escalade ? Persévérez

Donnez-vous le droit d’essayer plusieurs fois une même voie. A priori, faire 3 ou 4 tentatives dans une voie permet de mieux comprendre les placements. Et ce sont autant d’occasions d’améliorer votre gestuelle. Même chose pour les blocs !

De plus, une fois que vous avez enchaîné, assurez-vous de pouvoir rééditer la performance 😉 Que ce soit pas juste sur un malentendu ! Bref, cherchez à analyser ce qui vous a permis de réussir et faites en sorte de le mettre en œuvre à nouveau.

debutant en escalade trucs et astuces pour progresser tips bloc

Construisez des fondations solides

Certes nous ne sommes pas fanatiques du volume à tout prix à La Fabrique verticale. Ainsi pour les grimpeurs que nous coachons, nous privilégions toujours l’intensité au volume. Toutefois, bien menée, une (brève) période consacrée au volume peut être intéressante pour progresser.

C’est particulièrement vrai pour les débutants. Surtout si elle est consacrée aux apprentissages techniques. Car elle permet de balayer plein de situations. Bref, cumulez les longueurs ou les blocs de niveau facile à modéré à la salle. Oui mais en allant des profils et des styles variés (dévers, dalles, dièdres, arêtes… ; sur arqués, trous, plats, pinces…)

À cet égard, tous les mouvements que vous faites doivent devenir automatiques. Non seulement votre bagage gestuel doit s’enrichir au fil de ces séances. Mais il doit devenir naturel. C’est-à-dire intégré à votre pratique. Car il ne s’agit pas de faire bêtement du volume pour faire du volume 😉

Debutant en escalade ? Acceptez de vous faire rouster

Enfin, 2 à 3 fois par mois, sur une séance où vous vous sentez dans un bon état de fraîcheur physique et mental, allez essayer une voie ou un bloc bien au-dessus de votre niveau. Bien sûr, nous risquez de ne pas décoller. Certes, ce n’est pas facile pour l’égo. Mais c’est important de sortir de sa zone de confort. Dans ces conditions, vous allez renforcer votre confiance et vos capacités d’adaptation.

Finalement, quand on essaie quelque chose de vraiment dur, on est conduit à chercher des solutions. Et c’est très enrichissant. En outre, regardez bien aussi les autres grimpeurs, comment ils arrivent à gérer les passages qui vous posent problème. Et cherchez à reproduire les méthodes qui semblent fonctionner ! En fin de compte, un bon moyen de progresser.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.