Feedbacks : pourquoi est-il important de tenir un carnet d’entraînement ?

feedbacks-entrainement-escalade
Gardez-vous trace de vos séances ? Le cahier d’entraînement, le carnet de croix et la tick list sont les trois outils indispensables pour quantifier vos progrès et entretenir votre motivation ! On parle de monitoring, pour réguler la charge d’entrainement. Et cela se fait à partir de tous les feedbacks dont vous pouvez disposer sur vos séances.

Car c’est souvent à l’écrit qu’on mesure le mieux ses besoins et qu’on peut réajuster le tir au niveau de l’entraînement si la fatigue se fait sentir. D’où l’intérêt d’avoir des feedbacks précis.

Cahier d’entraînement : feedbacks et suivi pour muter en escalade

Agenda, simple carnet ou base de données plus élaborée, le cahier d’entraînement est un outil indispensable pour suivre votre pratique. Et la faire évoluer. Son intérêt est double : garder trace au jour le jour de vos séances en notant tous les feedbacks possibles. Et puis, bien sûr, analyser a posteriori leur impact global sur votre progression en escalade. Ce que nous faisons par exemple avec les grimpeurs que nous coachons.

feedbacks-entrainement-bloc-escalade-progresser

Ainsi, vous serez plus à même de comprendre pourquoi vous êtes fatigués. Par exemple phases de surcharge, accumulation de séances intenses, journées de repos insuffisantes, maladies ou coups de blues éventuels… Ou au contraire pourquoi vous êtes super en forme ! Ou plutôt comment vous en êtes arrivés là : séances ayant eu un bon effet surcompensatoire, bon enchaînement des cycles, grosse motivation, etc.

Pour être vraiment utilisable, le cahier d’entraînement doit être précis. À côté de la date, vous allez faire figurer des données objectives. À commencer par la date, le type de séance, la durée, le nombre de mouvements, le type d’entraînement, le style d’escalade, la difficulté des voies ou des blocs tentés… Mais aussi l’intensité de l’effort, l’objectif technique, les conditions météo pour les séances effectuées en extérieur, le nombre de séries ou de répétitions pour la musculation ou les efforts en fractionné, la durée des phases de récupération…

carnet-entrainement-feedback-progresser-escalade

 

Feedbacks : les données tangibles et les sensations plus impalpables

Idéalement, vous consignerez aussi des données plus impalpables (sensation de forme, perception de la difficulté de l’effort, degré de fatigue, éventuellement douleurs ressenties…). Enfin, vous pouvez adjoindre des valeurs telles que votre poids, votre pouls au repos, des remarques sur votre humeur ou la qualité de votre sommeil… Ne vous mentez pas à vous-même ! L’objectif est de recueillir des données physiologiques et psychologiques les plus précises possibles, afin de les analyser et de progresser en escalade.

Exemple
Dimanche 16 février
Journée en falaise, 3 tentatives dans mon projet en 7a (pas enchaîné, bien résistant, à doigts), échauffement dans un 6b+ puis un 6c. Nb de mouvements : 250. Intensité : 12/20. Sensation de forme : 10/20. Temps froid et humide, toujours un peu grippé, pas trop d’énergie

Carnet de croix et tick list : un peu de comptabilité dans la progression !

Ces feedbacks de séances que vous notez dans votre cahier d’entraînement vont vous permettent de recueillir des données pour optimiser votre pratique. Mais le carnet de croix et la tick list sont aussi deux alliés de choix pour renforcer votre motivation. L’un est un recueil de toutes vos réalisations. Il vous permet de capitaliser vos réussites. Et ainsi de renforcer votre confiance. L’autre est une sorte de feuille de route. Vous y noterez les voies ou les blocs qui constituent pour vous des objectifs, à court ou moyen terme.

Dans le carnet de croix, vous noterez vos réalisations en les classant par difficulté. Y figurera le nom de la falaise et de la voie réalisée, sa cotation, son style, sa longueur, la date de la réalisation, le nombre d’essais, éventuellement le nom de l’assureur, des remarques sur ce que cette voie vous a appris gestuellement ou encore des anecdotes sur l’enchaînement. Dans les phases de doute ou de démotivation, vous y reporter pourra être une bonne source d’inspiration.

Quant à la tick list, vous y inscrirez, en début d’année, quels sont vos objectifs en falaise ou en bloc. Ou encore les trips que vous prévoyez de faire, les voies que vous voulez tenter, à vue ou après travail. Idéalement vous les cocherez au fur et à mesure ! Dans le cas contraire, cela vous aidera à y voir plus clair et à réaxer votre préparation en conséquence !

Vous pouvez noter vos réalisations dans un carnet personnel ou à l’aide d’une scorecard sur 8a.nu, les deux fonctionnent ! Mais le carnet de croix personnel permet souvent d’être plus sincère dans l’évaluation de la cotation.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Pippapips dit :

    Je me demandais si les lecteurs qui utilisent une scorecard en ligne sont tous sur 8a.nu. Y en a t-il qui ont choisi un autre site et qui en sont content ?

  1. 8 septembre 2016

    […] supposer qu’on tienne régulièrement un carnet d’entraînement, on peut aussi calculer de manière plus scientifique ce qu’on appelle en entraînement […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.