TX Guide La Sportiva : la paire d’approche idéale pour l’escalade ?

TX Guide La Sportiva

Parce qu’il y aura un déconfinement après le reconfinement, nous avons décidé de vous parler d’une chaussure d’approche 😉 Avec les TX Guide La Sportiva propose un tout nouveau modèle de chaussures d’approche, à la fois stables, résistantes et confortables. En combinant le meilleur de son expertise dans le domaine du trail et de la chaussure d’approche, La Sportiva a livré un modèle au design innovant. Mais voyons un peu ce que ces TX Guide ont dans le ventre !

Précisons tout d’abord que le test de ces chaussures d’approche TX Guide La Sportiva a été réalisé avant le reconfinement. Il ne s’agit évidemment pas d’une incitation à aller grimper dehors, ni une invitation à désobéir. Alors, certes, les photos de ces chaussures en falaise, avec le soleil, ça fait envie. Mais il faut plus voir ça comme une fenêtre sur le monde qui nous attend dehors, quand nous aurons traversé ce mauvais moment…

Cette parenthèse refermée, nous pouvons entrer dans le vif du sujet. En fait, les TX Guide La Sportiva appartiennent à la famille des chaussures d’approche. C’est-à-dire des modèles que les grimpeurs portent en terrains variés, souvent rocheux, pour rejoindre le pied d’une grande voie ou d’un secteur de falaise. En mode randonnée tranquille ou pour crapahuter en mode plus sportif.

D’ailleurs, c’est aussi le cas des TX2 de La Sportiva, que nous avions eu l’occasion de vous présenter dans notre série de vidéos Flashtest. Un modèle de la même marque, particulièrement adapté aux grandes voies. Car on peut les compacter l’une sur l’autre et les mousquetonner très facilement au harnais, où elles occupent ensuite un encombrement réduit !

Les conditions du test

Justement, à La Fabrique verticale, nous sommes des inconditionnels de ces chaussures, les TX2 de La Sportiva, qui sont vraiment légères et très confortables. Dans la même famille, nous aimons bien aussi les TX4, des bêtes de somme, véritablement increvables. C’est dire si nous avions hâte de tester les toutes nouvelles TX Guide La Sportiva, dernières nées de la marque italienne.

TX guide La sportiva version hommes et femmes chaussures approche escalade

Toutefois, il nous aura fallu attendre un peu ! Reçues en mars 2020, au tout début du premier confinement, les TX Guide ont dû sagement patienter dans leur carton avant de faire leurs premières sorties en extérieur au moment du déconfinement en mai. Ensuite, c’est durant l’été qu’elles ont le plus servi. Enfin, dans le courant de l’automne, et avant le reconfinement, nous avons aussi pu les essayer dans toutes sortes de conditions. Y compris sous la pluie.

TX Guide : demandez le programme !

En fait, la TX Guide est la chaussure la plus technique de la gamme TX Series de La Sportiva. Dédiée aux marches d’approche techniques et à l’escalade en terrain facile, elle a d’abord été conçue pour les guides et les professionnels, qui sont toujours à la recherche d’un produit performant et le plus durable possible.

Mais en fin de compte, elle peut aisément être adoptée par tout un chacun. En particulier si vous êtes à la recherche d’une chaussure à la fois robuste et confortable. Car son empeigne hautement résistante à l’abrasion est réalisée en une seule couche pour une parfaite optimisation des volumes. Et elle propose à la fois des renforts de protection intérieurs en microfibre (pour le confort) et des renforts extérieurs en TPU très solides (pour la durabilité).

TX guide femmes chaussures escalade

TX Guide : quelle taille choisir ?

La TX Guide est une chaussure au design épuré, très enveloppante, mais assez étroite sur l’avant du pied. En termes de taillant, il faut le savoir si vous avez un pied large… D’ailleurs, d’une manière générale, dans l’échelle de pointure La Sportiva, il est conseillé de prendre légèrement au-dessus de sa pointure de ville. Par exemple, Laurence qui fait du 35 en chaussures de ville prend du 37 en chaussures d’approche chez La Sportiva (mais du 33 en chaussons, va comprendre…).

Confort et maintien du pied

La construction de la languette dérive de solutions développées initialement sur les chaussures de running en montagne. Ainsi lors de la marche, le soufflet placé en haut empêche l’entrée d’éléments extérieurs, comme des petits graviers par exemple. Et la partie basse de la languette reste matelassée, pour un meilleur confort.

Le laçage, asymétrique et dérivé des chaussons d’escalade, descend bien sur l’avant du pied et permet un bon ajustement. On a de bonnes sensations en termes de tenue du pied. Enfin, le talon, pourvu d’une partie amortissante, facilite le freinage en descente et améliore la sensation de confort tout au long de la marche.

marche escalade chaussures approche la sportiva

En fait, l’intersemelle utilisée sur l’avant de la chaussure est composé d’un mélange EVA ferme 40A. Par contre le talon est composé d’un mélange EVA 35A, plus tendre. De plus, la mousse ferme de l’avant-pied est associée à une tige de torsion en TPU pour une stabilité supplémentaire. Du coup, on a un excellent compromis confort de marche/maintien du pied.

Semelle : un combo innovant

Par ailleurs, quand on retourne le modèle, on s’aperçoit que la semelle est hybride. En fait, en s’appuyant sur la technologie de Vibram, La Sportiva a proposé une semelle conçue en deux parties, avec une partie avant en Idrogrip et une partie arrière en Megagrip, de couleur rouge.

chaussures approche escalade La sportiva TX guide

Concrètement, la combinaison de ces deux technologies permet un comportement parfait de la chaussure aussi bien sur rocher mouillé que sur terrains variés, avec une durabilité exceptionnelle. De plus la présence de crampons améliore l’adhérence. Et la Climbing zone sur l’avant du pied autorise l’utilisation du modèle dans des petits passages d’escalade facile.

Bref une belle polyvalence qu’on a du mal à trouver d’habitude sur les chaussures d’approche ! De plus il faut savoir que cette semelle est un peu plus raide que sur des TX2 ou des TX4. Ce qui fait qu’on sera, certes, moins bien adhérence si on grimpe avec, mais qu’on pourra tenir en grattonage sur des petits pieds, un peu comme si on était en “grosses” 😉

Protection du pied

Le matériau extérieur est super robuste. Nous avons bien apprécié sa capacité à résister à l’abrasion. D’ailleurs, son tissage très fin offre une protection phénoménale. C’est particulièrement perceptible en Corse, où on peut avoir du maquis bas et des petits épineux sur les marches d’approche.

Par exemple, avec les TX2, conçues en mesh et donc très respirantes, on a parfois des épines qui se plantent dans le tissu et passent à travers. Avec les TX Guide, ce qu’on perd en respirabilité l’été, on le gagne en protection du pied. Car les épines peuvent aller se rhabiller ! Elles n’atteignent jamais la chaussette.

laçage chaussures TX GUIDE La sportiva

Imperméabilité

Là encore, par rapport au mesh des TX2, on gagne très clairement en imperméabilité. Évidemment, nous ne les avons pas utilisées par grosse pluie, où de toutes façons, elles ne seraient pas étanches. Mais par petite bruine fourbe, bonne surprise, le pied est resté relativement au sec !

TX Guide en résumé

À La Fabrique verticale, nous avons été très satisfaits des performances de la TX Guide, que nous avons eu l’occasion, l’un comme l’autre, de tester, puisqu’elle est déclinée aussi bien en version hommes que femmes. Sa semelle hybride se comporte excellemment sur tout type de surface, aussi bien dans la poussière des chemins secs que sur les pierriers, ou encore sur des dalles de rocher mouillées.

En résumé, c’est une chaussure robuste, bien adaptée aux terrains que nous fréquentons habituellement en Corse. Sa semelle est assez raide. Il y a donc peu de déformations à en attendre pour de l’escalade en adhérence. En particulier dans des terrains faciles en dalle. Par contre, l’avantage, c’est qu’elle est très résistante. Ce qui en fait un modèle particulièrement adapté aux professionnels. Ou encore à tous ceux qui misent sur la protection du pied et la durabilité !

TX Guide en bref

  • Poids 350g
  • Prix 159 euros
  • Coloris noir ou bleu (version homme) ; gris (version femme)
  • Plus d’infos

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. val dit :

    Les petits passages d’escalade (3, 4+ ?) ne nécessitent pas une climbing zone qui par ailleur rend la chaussure peu adhérente sur des passages un peu gras en montée ou de la neige un peu gelée. Des semelles entièrement cramponnées (comme sur les « grosses ») laissent la possibilité de grimper efficacement dans des situations où l’encordement devient nécessaire. Un autre souci c’est le ressemelage… Quid ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.