Caries et tendinites : légende urbaine ou réalité ?

tendinites escalade caries
De nombreux médecins du sport ont constaté chez leurs patients la disparition de symptômes musculo-tendineux (inflammation de type tendinite par exemple) après le diagnostic et le traitement d’un foyer infectieux bucco-dentaire (FIBD). Pourtant le lien entre caries et tendinites divise encore les scientifiques. Alors légende urbaine ou réalité ? Éléments de réponse.

Sophie Cantamessa, chirurgien dentiste à l’Institut National du Football à Clairefontaine, le dit clairement : “Il n’existe pas d’étude formelle démontrant l’origine dentaire des tendinites. Pourtant notre pratique quotidienne le met en évidence ! Souvent nous prenons en charge des sportifs victimes de lésions tendineuses à répétitions. Ils se sont reposés, ont bénéficié de kinésithérapie, de semelles et de tous les soins imaginables… Ils souffrent encore. Nous soignons leur problème dentaire et ils sont soulagés.”

La principale hypothèse retenue par la communauté scientifique, pour expliquer ce phénomène, est celle de la migration. Jean-Luc Dartevelle, dentiste à l’INSEP (Institut national du sport), explique ce processus : “Les bactéries et les toxines bactériennes circulent dans le sang, elles sont en migration”. Elles peuvent alors donner lieu à des infections qu’on nomme focales (c’est-à-dire à distance). Une infection peut ainsi se diffuser dans l’ensemble de l’organisme et se fixer sur d’autres tissus.

Cette migration peut être favorisée par une baisse de l’immunité, parfois observée chez des sportifs très affûtés, mais aussi par un surmenage et des micro-lésions préalables qui favorisent le dépôt sur les tissus. L’atteinte à distance d’un organe à partir d’un FIBD et la contamination par voie sanguine semblent être aujourd’hui attestées même si l’étude des mécanismes mis en œuvre est encore imprécise et qu’elle donne lieu à controverses.

Un phénomène migratoire

“Les infections focales concernent les déplacements de germes et de toxines d’un foyer infectieux, supposé primaire, à un foyer infectieux secondaire… Les infections focales d’origine bucco-dentaire sont connues depuis longtemps, notamment pour l’endocardite bactérienne qui demeure une maladie grave” précise Dr Henri Lamendin, Président fondateur de la Société française d’odontostomatologie du sport et auteur de l’ouvrage Odontologie et stomatologie du sportif, aux éditions Masson.

Mais la Société française de chirurgie orale, dans sa synthèse des recommandations dans la prise en charge des FIBD, souligne que, “en matière de médecine sportive, il n’y a pas véritablement de preuves pour affirmer qu’un FIBD peut être à l’origine d’une tendinite”. Si “au cours des 15 dernières années, de nombreuses études épidémiologiques ont montré qu’il existait une relation entre les FIBD et les maladies coronariennes”, il n’y a pas de réel consensus scientifique pour le reste.

Toutefois, comme les FIBD (actifs ou latents) agissent comme une menace silencieuse et que le passage des bactéries dans la circulation sanguine ou lymphatique est avéré, la Société française de chirurgie orale incline bien sûr pour une prise en charge rapide de ces pathologies chez le sportif, même si en l’état actuel des recherches, les scientifiques restent divisés.

caries tendinites escalade

Il est donc conseillé de se brosser consciencieusement les dents matin et soir (votre maman vous l’avait bien dit !) et éventuellement de le faire aussi après un entraînement si vous avez consommé des boissons énergétiques riches en sucres, d’autant que la déshydratation et le phénomène bien connu de “bouche sèche” favorise la survenue des caries, la salive ne jouant plus son rôle. Un bilan annuel chez votre dentiste n’est pas inutile non plus pour prendre en charge toutes vos petites caries non soignées !

À noter que les infections bucco-dentaires ne sont pas les seules susceptibles de migrer et de créer un terrain favorable à la survenue de tendinites. Interrogé sur les infections focales et sur la corrélation entre tendinites et caries, le Pr Moutet, chirurgien spécialiste de la main au CHU de Grenoble, nous a répondu : “Ce qu’il est classique de dire, et je pense en toute logique physiologique que c’est vrai, « Les inflammations ou infections chroniques favorisent les tendinites ». Attention donc dans les cas suivants : sinusite, caries dentaires, stérilet, cystite chronique, etc.”

Bonne grimpe et ne serrez pas trop les dents quand vous pliez le bras !

Photos Claudia Ziegler

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. jerome dit :

    En tant qu’ostéo, je peux affirmer que les lésions dentaires et occlusales ont de graves conséquences sur les système tendino-musculaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.