Bleau is coming #2019 : test chaussons en forêt

secteur isatis panorama bleau is coming

Les 2 et 3 juin derniers, le Vieux Campeur organisait pour la 8ème fois son test chaussons à Bleau. Comme à l’accoutumée, les vendeurs de tous les shops de France ont été conviés à venir rencontrer les principaux fabricants de chaussons et à glisser leurs pieds dans les nouveautés 2019.

Bleau, sous le signe du respect

Si les différentes marques de chausson ont l’habitude de former les vendeurs escalade, lors des tournées dans les magasins, rien ne remplace les tests grandeur nature. Et c’est là un des intérêts majeurs de ce rendez-vous, unique en son genre, puisque c’est sur les blocs de Fontainebleau que cette rencontre a lieu.

Et comme, mine de rien, entre les fabricants, les athlètes des teams, les vendeurs du Vieux Campeur, plus quelques clients sélectionnés sur le volet, cette caravane est quelque peu imposante, le Vieux Campeur a tenu à s’associer à deux partenaires : le tout jeune collectif Respect bleau et l’ONF.

Respect Bleau
Respect(e) Bleau !

L’objectif était bien-sûr que ce regroupement impacte a minima la forêt et dérange le moins possible ses usagers habituels : grimpeurs, VTTistes ou randonneurs.

Concrètement, les supports publicitaires et banderoles ont été réduits au strict minimum. Les organisateurs ont à nouveau sensibilisé tous les participants sur les bonnes pratiques et bien entendu, une collecte des déchets (au sens large) a ponctué chacune des journées.

new pythons la sportiva
J1 : Prêts !

Le marché du chausson : à la croisée des chemins

Avec l’explosion actuelle des salles d’escalade, le nombre de grimpeurs augmente et les profils se diversifient. C’est un fait que beaucoup de néo grimpeurs pratiquent exclusivement en salle et expriment des demandes différentes des falaisistes ou bloqueurs outdoor. Les fabricants s’adaptent à cette nouvelle clientèle en proposant des modèles plus confortables, que l’on peut garder aux pieds durant toute une séance et, autant que possible, stylés.

On assiste donc à une « mise en tension » des gammes de chaussons avec une segmentation de plus en plus visible, depuis les modèles « pure performance » jusqu’aux « pantoufles » pour débutants.

Andrea Boldrini bleau is coming 2019 - fontainebleau escalade
Boldrini de retour à Bleau

Avec l’explosion actuelle des salles d’escalade, le nombre de grimpeurs augmente et les profils se diversifient…

mael serre au vieux campeur
Mael Serre, cheville ouvrière de Bleau is Coming

La plus grande difficulté pour les fabricants consistant à faire des choix sur le niveau de technicité à embarquer. Car ne l’oublions pas : un chausson d’escalade est un outil avant tout. Il doit permettre d’exploiter différents types d’appuis, en calage, verrou ou adhérence, parfois de taille très réduite. Concevoir un chausson revient donc à rechercher un compromis subtil entre sensations, confort, précision et soutien. Avec des conséquences pour le grimpeur, en particulier sur le choix de la taille.

chaussons ocun en test à fontainebleau
Plein de modèles Ocun à tester !

Les nouveautés chaussons présentées à Bleau

Comme les années précédentes, la majeure partie des fabricants classiques étaient présents : Black Diamond, Boldrini, Boreal, EB, La Sportiva, Madrock, Millet, Ocun, Red Chili, Scarpa, Tenaya. Et côté nouvelles marques, si Butora n’était pas représenté (pour des raisons de calendrier), Unparallel, dont la gamme avait été dévoilée l’an dernier lors du salon de Friedrichshafen, faisait sa première apparition.

Comme on pouvait s’y attendre, l’usage du Knit se confirme et séduit de plus en plus les fabricants historiques, bien que son usage ne soit pas encore généralisé. Ainsi, Madrock présentait avec le Haywire un concept intéressant et plutôt abouti en termes de performances. Même si de mon point de vue, des évolutions sont encore nécessaires.

chaussons scarpa bleau is coming 2019 - fontainebleau escalade
L’embarras du choix

Scarpa poursuit dans la logique de la souplesse avec l’Arpia, un modèle de transition vers la gamme performance. Et surtout le Furia Air, sorte d’OVNI dont la malléabilité incomparable confine presque au barefoot.

J’ai par ailleurs été intéressé par le Mundaka de Tenaya. Ce chausson m’a paru assez polyvalent. Il dispose d’un volume un peu plus grand que les autres modèles de la marque. Mais il reste destiné à des grimpeurs ayant plutôt les pieds fins.

Quant à ceux qui ont les pieds plutôt larges, ils pourront s’orienter vers le célèbre Ninja de Boreal.

ramon julian et Uri maraver tenaya climbing
Uri Maraver et Ramonet, pour Tenaya

Chez La Sportiva, on attendait avec impatience le travail d’updating de la célèbre Testarossa. Avec son nouveau talon, englobé intégralement de gomme et avec un volume avant retravaillé (tout comme le Python), la voilà pourvu d’une deuxième jeunesse qui ne décevra pas ses inconditionnels.

Pietro dal pra conseille chez la sportiva
Pietro dal Pra, ou lorsqu’une légende est là pour vous conseiller

Côté nouveau venu, j’ai glissé mes pieds dans le Sirius, le modèle à lacets d’Unparallel. Ayant longtemps grimpé en 5.10, je n’ai pas vraiment été surpris par celui-ci, qui m’a rappelé mes dragons.

grimpeur supervise passage de bloc, boreal
… Sous l’oeil attentif de son Papa

Enfin, deux modèles qui seront présentés dans quelques jours à l’ISPO de Münich (et donc disponibles sur le marché en 2020), ont retenu mon attention. Le Nitro de Ocun, très souple et résolument tourné vers la pratique du bloc indoor et le Mystix de Red Chili, confortable et précis avec un comportement homogène.

Les vendeurs du Vieux : des conseillers avant tout

Pour revenir à l’opération « Bleau is coming », on comprend mieux pourquoi cette opération revêt une fonction essentielle. Car elle permet aux vendeurs de se renseigner sur la conception de tel ou tel modèle. Mais aussi de discuter avec les athlètes des teams et surtout d’essayer les chaussons. Puis échanger, d’abord leurs impressions et éventuellement sur les méthodes des blocs essayés ;-). Et tout ça dans un cadre incomparable et une ambiance relax !

vendeurs vieux campeur testent les nouveautés la sportiva
Des testeurs contents !

Avec la perspective ensuite de conseiller leurs clientèles avec le plus de discernement possible sur les nouveautés. Car selon la localisation des shops : Lyon, Marseille, Chambéry, Sallanches, Toulouse, Strasbourg, Grenoble, Albertville, Thonon-les-bains… ou Paris, les grimpeurs ont des besoins différents.

Grimpeur bloc fontainebleau lolotte escalade
Ben, descendu de la Yaute, crunche du bloc

Retrouvez plus de photos du Bleau is coming ici :

Où acheter tous ces chaussons ?

Bannière AVC vitrine chaussons Bleau

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Lacroix Sophie dit :

    Merci pour cet article cependant bien trop technique pour un néophyte ! Mon fils de 14 ans commence tout juste en salle et notre budget est limité : Un conseil ?
    D avance merci !

    • Laurence dit :

      Vous pouvez regarder chez Decathlon, ils vendent des chaussons de la marque Simond, en entrée de gamme ils sont tout à fait adaptés à la pratique en salle et en termes de budget pas trop onéreux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.