Boreal : êtes-vous mutant ?

boreal-mutant-bandeau
Boreal est LA marque espagnole historique de chaussons d’escalade. Elle a en particulier été une des premières dans les années 80 à mettre au point des gommes ultra adhérentes qui lui ont conféré pendant longtemps un bel avantage sur ses concurrents. Aujourd’hui l’innovation fait toujours partie des préoccupations premières de la marque qui justifie ainsi sa place parmi les leaders en matière de chaussons d’escalade. Si Boreal a un peu marqué le pas en terme de notoriété en France lors de la dernière décennie, c’est sans doute dû au processus d’importation, parfois chaotique. Ces problèmes ayant été résolus, la distribution en France est désormais régulière et c’est tant mieux pour nous, grimpeurs !

Voici donc les Mutant, un des modèles de pointe de Boreal passé au banc d’essai de La Fabrique Verticale. Nous les avons confiés à Tim Watts, le plus Corse des Américains, fervent pratiquant du Trad, mais qui sera toujours partant pour une séance de bloc ou de falaise, surtout si c’est sur du granit !

Résultat sous forme d’interview

Quelles ont été tes premières impressions lorsque tu as ouvert la boîte ?

J’ai bien aimé la simplicité du look. Le design est simple, propre et plaisant. J’ai été surpris par leur poids, très léger ! (460 gr. la paire, pointure 39,5 NDLR)

test-mutant-boreal

Et lorsque tu les as enfilés pour la première fois ?

Pour réaliser ce test, j’ai choisi une taille plutôt très ajustée, car j’avais envie d’avoir des chaussons plus précis pour faire du bloc ou de l’escalade à ma limite. Alors, certes, le premier enfilage a été un peu délicat (quoique avec la technique du chausse-pied en sac plastique, ça a bien facilité les choses), mais j’ai tout de suite senti que mes pieds se plaçaient bien dans le chausson.

Justement, quel type de pieds as-tu ?

Je dirais que j’ai des pieds « moyens » : pas étroits mais pas larges comme ceux d’un éléphant (sic). Les mutants se sont fait à mes pieds après environ une semaine d’utilisation. À partir de la 5 ou 6ème séance, c’était comme si je les avais depuis un an. Du coup, pour mes pieds la tension du chausson est très bien axée (entre mon gros orteil et le deuxième. Je trouve que c’est l’idéal pour les placements qui demandent beaucoup de précision.

test-boreal-mutant-falaise

Dans quelles conditions as-tu essayé les Mutant ?

De par ma culture, ma pratique habituelle, c’est le Trad. Et la Corse est un paradis pour ça. Mais je fais aussi de la couenne ou du bloc pour améliorer mon niveau de forme. C’est dans ces conditions-là que j’ai testé les chaussons, dans des inclinaisons variées (devers, verticale et dalle).

En bloc, j’ai d’ailleurs beaucoup aimé le système de fermeture par velcro : les chaussons sont rapides à enfiler et à enlever ; c’est super pour le bloc. En outre, le serrage est efficace et fixe bien le haut du pied.

test-boreal-mutant-velcro

Comment se sont-ils comportés ?

Le toucher de gomme est la première chose qui m’a impressionné avec ces chaussons : j’avais l’impression de sentir le rocher sous mes orteils mais sans avoir mal. Pour moi cela facilite l’escalade, car lors du placement des pieds, cette sensibilité permet d’avoir plus de confiance sur les petites prises. J’ai aussi aimé la souplesse du chausson qui renforce ce bon feeling entre rocher et chaussons. Il y a un bon équilibre entre sensibilité et précision, très grande en pointe, sans perdre trop de confort. En torsion, je trouve que les Mutant sont aussi équilibrés, entre souplesse et raideur.

test-boreal-mutant-chausson-escalade-torsion

Dans les dévers, les talons m’ont paru efficaces. Je n’ai pas eu par contre l’occasion de trop faire des pointes. Donc je ne sais pas comment se comporte la gomme sur le dessus du chausson.

test-boreal-mutant-talon

Pour toi, quel est le programme prioritaire du Mutant ?

Falaise, bloc, pan, mur… Les mutants sont polyvalents mais particulièrement adaptés pour la falaise et le bloc, en dévers ou en dalle. Je pense que ces chaussons sont adaptés à toutes les personnes qui cherchent la précision et l’agressivité dans leurs chaussons. Peut-être je vais les laisser à la maison si je pars pour faire une grande voie dans un niveau modéré. Mais si jamais il y a du 7, alors ils peuvent faire partie du jeu !

Les chaussons se sont-ils déformés à l’usage?

Je ne peux répondre que partiellement, car cela ne fait pas très longtemps que je les utilise. Ce que je peux dire, c’est qu’ils se sont fait assez rapidement à mes pieds et que j’ai l’impression qu’ils me vont de mieux en mieux. Mais je ne pourrai dire que plus tard s’ils continuent à se déformer et dans quelles proportions.

Je ferai une remarque du même ordre à propos de la semelle Zenith qui est sensée ne pas être affectée par les températures. Je n’ai utilisé les Mutant que durant la fin du printemps et cet été, donc avec des températures plutôt douces. La semelle s’est avérée très adhérente et pas trop molle. Il faudra voir comment cela se passe cet hiver (si cette adhérence se maintient même avec des températures plus fraîches).

test-boreal-mutant-falaise-dalle

En définitive, qu’as-tu aimé le plus dans les Mutant ?

La gomme et le feeling sur les pieds après que je me sois habitué aux chaussons.

Quels seraient les aspects à améliorer ?

Les Mutant m’ont paru très polyvalents en dalles, vertical et dévers. J’aimerais bien tester des Mutant en lacets, avec une tenue du pied encore meilleure pour voir la différence mais ceux-ci sont déjà super !

Prix public conseillé

120 €

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. gianluca dit :

    j’en ai aussi une paire…

    je peux ajouter:

    -que la gomme sur le dessus du pied est efficace mais hélas assez fragile!

    -pris à peine moins serrés que ce qui laisse imaginer ce test, ils m’ont impressionné lors d’une semaine de grandes voies au verdon: utilisés car ma paire « grande voie » habituelle était chez le ressemeleur, ils se sont révélés un excellent compromis pour ce terrain…confort, pointe fine, rapidité de chaussage au relais, le bon compromis en rigidité.

  2. WilL dit :

    Ca y est, je les ai reçus !!

    Mes premières impressions sont plutôt bonnes. Bon, après on verra bien avec le temps, car pour le moment ces petites formule1 vont devoir se faire à mon pied, et vice versa !!

    Je les ai commandé sur conseil d’un amis qui connaît mieux Boreal, et les ai pris 1 pointure en dessous de ma pointure de pied. Le résultat est… difficile à chausser, comme je pense dans ce test. Par contre, ayant un pied et un talon fin, la sensation est exactement celle que je recherche pour la performance en bloc : un chausson qui gaine parfaitement tout le pied, une vraie ventouse !! Tant et si bien que certains pourront trouvé qu’il serre trop, mais c’est une affaire de gout.
    Pour le moment les impressions en grimpe sont excellente malgré les ouille ouille ouille des premières séances… mais je n’ai aucun doute sur leur efficacité déjà remarquable.
    A suivre donc, rdv dans quelques bonnes grosses séances. ^^

    • WilL dit :

      Alors, le verdict après deux semaines de bloc en salle, à raison de 3 séances par semaine.

      Une bonne petite torture pour les orteils le temps de se faire. Une fois l’effet passé et le chausson à la forme du pied, c’est un vrai régal. La ballerine garde une pression régulière et reste très enveloppante, le velcros devenant utile avec la souplesse gagnée.
      Pour le moment la tension globale du chausson est très satisfaisante, équilibrée. Un peu de souplesse sous les orteils, mais dès qu’on charge à fond un graton on sent bien la transmission au talon. Disons que cela inspire confiance.
      En pointe, la gomme Zenith est très adhérente mais très épaisse. Il faut un petit temps d’adaptation, mais la précision est au rendez-vous. Bémol pour la sensation « sous l’orteil » que je trouve moyenne : on ne sent pas assez ce qui se passe à mon goût, d’où une tendance à ne pas assez charger les pieds au début.
      Le talon est très ajusté et très fort sur les crochetages, moins puissant sur les plats, mais offre de belles sensations.
      La contre-pointe me semble efficace, bien que comme déjà précisé assez fragile. Il manquerait de la matière sur le dessus du pied…

      Voilà ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.