Chaussons percés ? Offrez leur une nouvelle vie !

chausson

 

Vous avez sans doute remarqué que c’est au moment où vous avez le plus de sensations dans vos chaussons que ceux-ci ont la fâcheuse tendance à se percer au niveau de la pointe. Si vous ne souhaitez pas rempiler pour un ressemelage, voici comment, en 4 étapes, prolonger leur utilisation :

Matériel nécessaire :

– Un chausson de réforme (sur lequel se prélève la matière première)

– Une râpe à bois

– Un tube de super glue

– Un cure-dent

– Du papier de verre (facultatif)

râpe, super glue, gomme, cure dentDurée de l’opération :

10 minutes

 Étape 1 :

Prélevez des copeaux de gomme sur votre chausson de réforme, grâce à la râpe. Pour une réparation unique, l’équivalent d’une noisette suffit.

Rape gommeÉtape 2 :

Prenez votre chausson à réparer. Déposez une goutte de colle directement sur la partie percée, puis recouvrez la glue avec des copeaux de gomme.

 gomme sur trouÉtape 3 :

Agglomérez en faisant rouler le cure-dent en va-et-vient. Au besoin, rajoutez de la gomme.

 colmatageÉtape 4 :

Une fois la surface uniformisée, laissez sécher 5 minutes puis, éventuellement, effectuez un léger ponçage avec du papier de verre.

colmatage terminé

 

 

Voilà ! Vous venez d’offrir une nouvelle vie à vos outils d’entraînement !

Notez toutefois que cette réparation a une longévité réduite : vous serez donc amenés à réitérer l’opération toutes les deux séances. Mais si vous êtes bien dans vos chaussons…

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. solignac dit :

    Juste excellent !!!

  2. Inodem dit :

    Pas mal je tenterai ça prochainement !
    Sinon pour un grip peux être moins performant mais une meilleur longévité vous avez le kit de rustines à vulcanisation !
    Testé un matin de crise avant une journée dans la jonte .
    Simple et efficace 😉

  3. jouval dit :

    super cool merci la fabrique

  4. Très intéressant! Cependant, en tant que débutant, je me pose la question suivante: « En quoi est-ce une alternative meilleure au ressemelage? »

    • Olivier dit :

      Bonjour François. Merci pour votre commentaire. En fait, ce n’est pas une alternative au ressemelage, mais plutôt une solution, valable à court terme, pour prolonger l’utilisation de vos chaussons avant un ressemelage ou une mise au rebut. on peut l’appliquer par exemple lors d’un séjour en falaise, afin d’éviter de percer complètement le chausson, ce qui rendrait problématique un ressemelage ultérieur.
      Bonne grimpe !

      • Ok, je comprends. Donc c’est plus une solution d’appoint. Je garde le tuto en marque-page tiens!

        En tout cas, super blog. J’en crée un en ce moment pour partager ma découverte de ce sport passionnant et je sais tout le travail que ça représente.

  5. albert dit :

    Bof pour la superglue: elle n’a pas d’elasticité et a tendance à craqueler.
    Il vaut mieux utiliser de la colle pour vulcanisation à froid, celle pour la réparation des pneus. Elle est faite pour cela car le caoutchouc de vos chaussons a lui aussi été vulcanisé comme un pneu.
    Si le trou est trop gros, faites comme pour une chambre à air: appliquez une rustine de vélo avec de la colle pour vulcanisation à froid.
    C’est simple et bon marché.

  6. Oli dit :

    Sinon, j’ai le truc du gros rad:
    (rien à voir avec la prolongation urgente de la vie de vos culture de mycoses préférées)
    En Sportiva Solution ma pointure top écrabouille= 42 (soit 3 mois en SAE)
    Si je prends du 42.5, je tiens plus de 9 mois à même fréquence d’entraînement.
    Conclusion : J’ai une paire de 42 pour la falaise et une paire de 42.5 pour la salle. Puis quand les 42 sont hs je les fais ressemeler (ils font bien 42.5 😀 ) et je rachète du 42 pour la falaise.
    En 15 ans j’ai bien dû gagner oh … une trentaine d’euros 😀 😀 😀 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.