Grimper en couple, oui, c’est possible (1ère partie)

couple escalade progression
Il est rare, voire exceptionnel, d’avoir, au sein d’un couple, le même niveau de pratique et le même degré de motivation pour l’escalade. De plus, les états de forme et les envies de chacun varient selon les moments. Bref, ce n’est pas toujours facile d’être sur la même longueur d’ondes ! Faut-il pour autant renoncer à grimper et/ou à s’entraîner ensemble ? La Fabrique Verticale tente de répondre à cette épineuse question !

Partager une passion commune peut sembler idyllique pourtant l’escalade en couple n’est pas toujours exempte de frictions. Si bien que certains, lassés par les tensions ou les âpres négociations, finissent par préférer aller grimper ou s’entraîner avec leurs potes. C’est dommage, car les séances en couple peuvent être source de grande complicité, à condition de respecter quelques règles de bon sens et de ne pas perdre de vue l’essentiel, l’harmonie de la relation :

Trouver des lieux où chacun peut s’épanouir

Quand les différences de niveaux sont très marquées au sein du couple, il est primordial de choisir des secteurs où chacun aura des voies de son niveau sympas et intéressantes à essayer, dans lesquelles il (ou elle) pourra se faire plaisir. Cela semble évident pourtant combien de fois assiste-t-on au sketch caricatural “Monsieur tente son magnifique projet de l’extrême, puis Madame va patiner en moulinette dans une bouse” ?

En salle, en bloc ou en falaise, on n’est pas obligés de faire les mêmes passages et chacun peut trouver son bonheur. L’espace est partagé. Simplement, il est important de bien étudier le topo au préalable pour dénicher les secteurs qui cadrent le mieux avec le niveau et les envies de chacun. En grande voie, c’est différent : il sera préférable de choisir une ligne de niveau abordable pour celui (ou celle) qui est le plus à la peine.

Être attentif à l’autre

Faut-il toujours céder aux aspirations du plus fort ou au contraire opter pour une approche plus équilibrée ? La question mérite d’être posée ! Selon son vécu et son expérience, chacun aura d’ailleurs son idée de la réponse… Une chose est sûre : le dialogue tiendra une place importante dans la réussite du processus (mais dans la vie aussi, non ?). Communiquez donc clairement vos besoins, vos désirs, vos attentes… Et pensez aussi à ce que ressent l’autre !

Pour le plus fort : sachez lever le pied et vous adapter, essayez de comprendre pourquoi l’autre n’y arrive pas et encouragez-le, organisez votre escalade sans empiéter sur le temps de pratique de votre compagnon ou de votre compagne… Pour le plus faible : gagnez en autonomie, ne cherchez pas à vous comparer, mesurez l’implication de l’autre dans l’activité et aidez-le à réussir quand un projet lui tient vraiment à cœur…

Créer et entretenir un climat favorable et positif dans le couple insufflera aux deux de l’énergie. Et la part que vous jouerez dans la progression de l’autre sera aussi importante que votre propre réussite !

Fonctionner en synergie

C’est bien connu, une cordée est plus forte quand elle fonctionne en synergie, quand elle échange en permanence des méthodes, quand elle est totalement focalisée sur le plaisir et la réussite de chacun. Le couple est bien sûr le terrain privilégié de ce type de relation, deux personnes qui s’aiment étant naturellement enclines à s’entraider à se réaliser et à s’épanouir. Qu’il soit plus performant ou moins performant que vous, votre partenaire est donc votre coach idéal, car il connaît par cœur vos limites et vos besoins. La confiance prend alors tout son sens, et pas seulement parce que vous vous assurez mutuellement. Le lien devient plus fort.

Laissez les hormones s’exprimer

Le sport et l’entraînement favorisent la libération d’hormones, et en particulier d’endorphines mais aussi de dopamine, neurotransmetteur impliqué dans la sensation de plaisir et de désir, et d’ailleurs sécrété au cours de l’activité sexuelle. Faire du sport, et a fortiori en couple, est donc gage de bien-être et de libido épanouie. Raison de plus pour grimper à deux !

Ça vous a plu, retrouvez la suite ici : Grimper en couple, ou, c’est possible (2ème partie)

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. jouval dit :

    vraiment cool ton sujet , pour ma part je grimpe avec mon epouse , nous avons un niveau école , mais tout est dans le PLAISIR de grimper , les perfs je les laisse a ceux qui ont le temps de grimper au moins 2 fois par semaine , pour nous c est etre ensemble et de partager une activitée , cela fait de bon sujet de conversation voila ton sujet est vraiment cool laurence vivement la suite
    stéphane

  2. Marie dit :

    Mon mec est beaucoup moins bon que moi mais ça ne me dérange pas vraiment, c’est aussi un plaisir pour moi de le coacher, de l’aider à progresser, de chercher des jolies grandes voies faciles à faire ensemble…pour le coup notre relation de grimpe n’est pas très différente de celles avec d’autres copains avec un petit niveau

  3. melanie dit :

    Merci pour cet article que j’avais déjà lu et que j’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver et à partager 😉 Car oui, il est tout à fait possible de grimper en couple, vos conseils sont d’ailleurs bien ajustés et c’est exactement comme celà que nous voyons les choses dans notre propre couple 😉 Car, nous pourrions être le fameux couple de grimpeur « cliché » avec le mec fort et la fille qui suit…. mais finalement, lui me coach, moi je le soutiens dans ses projets et surtout, on grimpe pour se faire plaisir et pas que pour la perf’…. en y associant le plaisir des yeux et de la nature 😀
    Salutations green

  1. 6 novembre 2014

    […] et fin de notre dossier sur l’escalade en couple, avec d’autres conseils d’organisation et le témoignage d’Anna Stöhr, bloqueuse […]

  2. 22 janvier 2015

    […] Grimper en couple, c’est sympa mais ce n’est pas toujours possible et puis on n’est pas obligé de faire toutes ses séances ensemble ! Retrouver vos copines pour grimper, c’est ce vous suggère cette semaine La Fabrique Verticale afin d’explorer de nouveaux territoires d’entraînement. Et pour celles qui ne seraient pas totalement convaincues, voici 3 bonnes raisons de laisser tomber les mecs ! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.