La science au service de la performance

N’avez-vous jamais voulu savoir quels étaient vos points forts et vos points faibles en escalade ? Pouvoir quantifier tout cela précisément afin de mieux cibler votre entraînement ? Vous en avez rêvé, Wataaah l’a fait. Cet été, lors du dernier salon de l’OutDoor à Friedrichshafen, la firme allemande, spécialisée dans les prises d’escalade, a présenté sa première plate-forme de mesure destinée à l’évaluation des performances des grimpeurs : La Power Station Kraftolizer.

La Power Station Kraftolizer est une véritable plate-forme de mesure. Les tests de performance qu’elle propose sont standardisés et donc reproductibles et comparables. Ils permettent d’analyser différents paramètres influant sur la performance en escalade, d’orienter l’entraînement en fonction des résultats et de comparer les mesures au fil du temps afin d’évaluer les progrès. La Fabrique Verticale a eu l’occasion d’approcher cette plate-forme du futur. Petit débriefing.

Au premier coup d’œil, il s’agit bel et bien d’un complexe d’évaluation. C’est un objet volumineux puisqu’il comporte un portique supportant une poutre, le portique étant lui-même fixé sur une plateforme surélevée par rapport au niveau du sol. La poutre est placée sur deux coulisseaux permettant d’ajuster sa hauteur et de s’adapter à différentes morphologies de grimpeurs. Il y a deux footstraps intégrés à la plateforme, permettant au sujet testé d’y caler les pieds.

kraftolizer-portique

L’objectif du dispositif est de permettre une évaluation multiforme du grimpeur : force bras et doigts, endurance de force bras et doigts, temps de réaction et dextérité, coordination visuo-motrice, gainage (suspension à l’équerre), indices de souplesse (ouverture de bassin et flexibilité antéro-postérieure du tronc) et mesures anthropométriques (taille, poids, envergure).

Développer un dispositif instrumenté qui donne une information claire aux grimpeurs sur leurs capacités physiques nous a semblé très pertinent, en termes d’entraînement et de progression.

Quelques questions demeurent toutefois en suspens, notemment dans la méthodologie envisagée pour évaluer les différents paramètres, pas toujours très en phase avec l’activité. L’évaluation de l’endurance de force des doigts, par exemple, n’intègre pas un travail alterné et celle du gainage se cantonne dans une position pas forcément très parlante. La Power Station est perfectible, donc, d’autant que les préhensions proposées sont assez limitées. Mais l’idée de départ est bonne.

Plutôt volumineuse et pour le moins onéreuse, la Power Station semble plutôt destinée au marché des salles d’escalade. Difficile en effet pour un particulier d’envisager une telle acquisition : l’ensemble devrait en effet sortir autour des 6000 euros ! Les salles qui en feraient l’acquisition seraient probablement amenées à faire payer l’évaluation par leurs usagers afin d’en amortir le coût d’achat. Reste à savoir si les grimpeurs sont prêts à payer pour cela ?

Vous aimerez aussi...

Pas de réponses

  1. 21 octobre 2016

    […] avions d’ailleurs présenté l’an passé une plate-forme d’évaluation assez complète, la Kraftolizer. Et d’autres belles nouveautés sont bientôt à […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.