Ça envoie du bois !

Petit nouveau sur le marché, le fabricant polonais Woodpecker surfe sur la mode des prises en bois et propose toute une série de prises aux shapes plutôt intéressants. La Fabrique verticale a eu la chance de les tester en exclusivité depuis le printemps dernier. Verdict ?

Parmi les différentes prises des gammes de Woodpecker, La Fabrique Verticale s’est concentrée sur les modèles plutôt volumineux, comme l’incroyable Teddy avec ses deux excroissances, une grosse pince, la Big pinch, la grosse boule Hive, le disque Hufo et une hyène bien plate nommée Ledge.

La Teddy et ses mamelons asymétriques

La Teddy et ses mamelons asymétriques

Le test a porté également sur les lattes de Pan Güllich, ainsi que sur les agrès concoctés par la marque, en particulier une énorme boule de 35 cm de diamètre, qui reprend le concept de l’Atomik bomb que nous vous avions présenté l’an dernier mais en lui donnant des dimensions carrément lunaires !

Premières impressions

À la sortie du carton, les prises Woodpecker séduisent par leur douceur et par leurs formes arrondies. L’esthétique fait triper, reste à savoir si la fonctionnalité est au rendez-vous. Bref, on a immédiatement envie de leur trouver une place sur le pan et c’est rapidement chose faite.

Les lattes et boules de Pan Güllich sont quant à elles assez classiques, quoique bien finies, avec deux types de formes au programme pour ce qui est des lattes, rondes ou carrées. Le clou du spectacle est bien évidemment la grosse boule de suspension, qui en vrai est encore plus hallucinante qu’en photo et qui donne envie de bourriner…

_DSC5212

La conception

Le bois choisi, l’aulne, est un bois bien homogène, réputé pour se tourner et se sculpter très facilement. Et en effet, à l’arrivée, la finition est très bonne. On constate peu de fissures dans les prises fournies. Par ailleurs, la plupart de ces grosses prises ou agrès ont nécessité du collage entre plusieurs pièces de bois, comme le modèle Teddy ou la grosse boule de suspension, on était donc curieux de voir comment tout cela allait se comporter. Mais nous n’avons pas eu de mauvaises surprises.

Les formes

Les formes, toutes en rondeur, orientent l’escalade vers un style plutôt mains ouvertes. Amis de la compression, bonjour ! La grosse boule Hive par exemple, vissée dans un pan à 50°, a donné lieu à de belles séquences bien physiques, avec reprise et remontée en inversée. La big pinch, qui requiert de grosses paluches, s’est avérée également bien intéressante. Mention spéciale à la Ledge, qui placée en verticale dans un dévers à 30°, a occasionné de beaux passages très gainants avec mouvements d’épaule et petits pieds décalés à charger. Courbatures garanties…

La Ledge, bienvenue au royaume de la platitude !

La Ledge, bienvenue au royaume de la platitude !

Le touché

L’absence de grain, lié à la conception en bois, induit un travail en force très qualitatif. Pour les tenir, vous devez les serrer plus fort et jouer plus globalement sur la compression, en faisant intervenir les gros muscles. Vous ne pouvez pas uniquement compter sur la friction et vous laisser aller en doigts morts sur la préhension. À noter toutefois que le bois, très lisse, se tient tout de même mieux une fois que les prises ont été bien magnésiées. Heureusement, d’ailleurs 😉

Quelques bémols

Au niveau vissage, les prises, du fait de leur grosseur, nécessitent de longues vis qui ne sont fournies par le fabricant et dont les longueurs spécifiées se révèlent parfois un peu justes. Petit sentiment de porte à faux, notamment lors de la mise en place de la boule Hive par exemple. Autre soucis, le serrage. Difficile d’éviter la rotation, en particulier lorsque les prises sont fixées sur du bois, sauf à placer des contre-vis à bois. Mais toutes les prises ne sont pas pourvues de pré-trous à cet effet et quand elles le sont, cela nécessite des vis à bois très longues, qu’on n’a pas toujours sous la main… Bref, ce n’est pas toujours idéal. La solution la plus satisfaisante a donc été de coller un papier de verre à l’arrière de la prise, découpé aux dimensions et à la forme de celle-ci.

Quelques aménagements maison et finies les rotations intempestives !

Quelques aménagements maison et finies les rotations intempestives !

Autre sujet d’interrogation : l’argument du fabricant qui insiste sur l’usure moins prononcé de la peau lorsqu’on s’entraîne sur des supports en bois. Ce n’est pas faux, bien évidemment, mais nous avons constaté à plusieurs reprises à La Fabrique Verticale une régénération de la peau des doigts un peu ralentie lorsque nous nous entraînions uniquement sur poutre en bois et pan Güllich. Ce qui avait tendance à se traduire ensuite par une usure prématurée de la peau quand nous retournions en falaise. Il convient donc, sans doute, de varier les supports pour stimuler le rythme de régénération.

L’avis de La Fabrique

Nous ne vous le cacherons pas, le véritable coup de cœur de La Fabrique Verticale dans ce test Woodpecker a été pour la grosse boule de suspension, aux dimensions phénoménales. Certes, l’engin est lourd, mais c’est bien tripant ! À côté, l’Atomik Bomb fait rikiki et pourtant… Nous avons pu reproduire les mêmes exercices que ceux que nous vous avions proposés mais avons pu explorer aussi d’autres jeux, du fait du gros diamètre de la boule, comme soulever une seule main, compresser mains en position basse ou claquer façon travail pliométrique, mais à différentes hauteurs. Tout un programme…

Où trouver les prises Woodpecker ?

bann_fabverticale2

 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. jamps dit :

    bonjour la boule que vous présentez à quel tarif elle est, car j’ai acheter une boule en bois chez Rokodromo de D25 a un tarif très compétitif par rapport a celle en résine des USA .je vous remercie beaucoup pour votre site qui a pu, répondre a beaucoup de mes questions .après 25 ans de grimpe j’ai enfin un plan d’entrainement
    réalisable avec vie de famille et boulot, avec des succès à la clés .merci beaucoup pour se que vous nous apporter cordialement jp

    • Olivier dit :

      On ne peut pas vous donner de tarif pour l’heure. Cette énorme boule (37 cm de Ø) sera bientôt en vente sur prises-escalade.fr. on peut penser que son prix sera aussi compétitif que les autres produits de la marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.