Pan d’escalade : construire son mur d’entraînement à la maison !

construire-pan-escalade
Quel grimpeur n’a pas rêvé de pratiquer sa passion à domicile ? Que ce soit pour s’entraîner ou pour initier ses enfants, chacun aurait une bonne raison de construire un pan ! Mais pour concrétiser ses rêves, il faut passer par l’étape bricolage. Du pan Güllich sous l’escalier au mur d’escalade dans le grenier ou dans la cave, il existe toujours une solution pour construire son mur d’escalade à la maison ! Alors, lisez bien ce qui suit. Car on vous explique tout !

Pan : est-ce réalisable chez moi ?

Bien sûr ! Mais quelle que soit la dimension du pan que vous envisagez, vous devrez trouver des supports porteurs suffisamment solides. C’est même cela qui va conditionner votre projet, modeste ou ambitieux. Car les supports creux du type : brique, plaque de plâtre (placo) ne vous permettent pas de fixer des éléments sans dommage pour le mur. Et il faut privilégier les matériaux les plus solides. Comme le béton, les parpaings, la pierre ou le bois.

pan-mur-escalade-construire-homemade

Quel format choisir ?

La surface disponible, le type d’utilisation (force, continuité, résistance), le niveau, les prises prévues ou possédées vont participer à déterminer le profil de votre pan. Si l’on n’a pas de menuisier sous la main pour produire une structure complexe, des pans simples s’enrichissent rapidement avec l’ajout de volumes, ils restent donc modulables.

Bien sûr, les grands standards sont le dévers à 45 °(gourmand en espace), le dévers à 15/20°, le vertical et la dalle à 5/7° positif.

Les outils de conception 3D type google sketchup, peuvent vous aider à bien appréhender le volume occupé. Mais la maquette en carton marche bien aussi 😉

pan-mur-escalade-homemade

De quoi ai-je besoin ?

Les outils

  • Perceuse-visseuse
  • Mèche à bois diamètre 12 mm
  • Scie
  • Marteau
  • Mètre ruban

Les éléments du pan

Panneaux

Le matériau le plus couramment utilisé est le contreplaqué, en 15 ou 18 mm. Mais le 12 mm est trop juste pour les inserts. Les plaques se vendent en 122 x 210 cm ou 150 x 310 cm, certains magasins proposent la découpe. Certes c’est plus cher. Mais bien pratique si vous n’êtes pas outillé.

Les panneaux de particules, type agglo, ne sont pas adaptés pour les contraintes d’un mur d’escalade (taraudage des vis d’insert, arrachement des prises vissées …). Et pour garder la rigidité il faut grand renfort de chevrons ce qui ne rend pas l’opération rentable. Peindre les panneaux permet de les laver et d’éliminer la poussière et la magnésie. Comme souvent il n’y a pas de fenêtre cela permet d’éclaircir un peu l’endroit.

construction-pan-escalade-mur-diy

Charpente du pan

Les poutres constituent l’ossature. Tout d’abord deux traverses (sol et plafond). Et puis plusieurs chevrons. Les traverses (80 x 100 mm) en bois brut se trouvent dans des magasins spécialisés. Les chevrons (45 x 100 mm) en bois raboté s’achètent en magasin de bricolage. Et pour fixer ces poutres entre elles, on utilise des connecteurs (sabot, équerre renforcée, plaque de liaison) qui ont des dimensions adaptées aux pièces de bois communément utilisées. Enfin, pour fixer l’ossature au support porteur, il existe différents types de fixation (chevilles, gougeons à expansion, ciment, résine…) à adapter en fonction du matériau du support porteur.

Inserts

Alors, ce sont des écrous insérés depuis l’envers du panneau. Et on vient y visser les prises avec des vis CHC 10mm. Il y a deux sortes d’inserts. Tout d’abord, les inserts à visser qui résistent très bien aux contraintes des visseuses grâce à deux petites contrevis. Ensuite les inserts à griffe qui sont plus faciles et rapides à poser. Et qui sont aussi moins chers. Mais qui risquent de sauter s’ils sont sollicités de manière intensive ou régulière.

inserts-pan-escalade

Ça vous a intéressé ? Alors allez vite lire la suite sur www.prises-escalade.fr pour retrouver le mode d’emploi complet pour monter votre pan d’escalade à la maison. Et devenir le roi du bricolage 😉

Texte et schémas Didier Dumont – Photos La Fabrique verticale

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. N dit :

    marrant la ressemblance avec https://www.prises-escalade.fr/construire-son-mur-descalade-c-136_141_145.html
    entre les dessins et le texte… Décevant

    • Olivier dit :

      …Mais ce n’est pas qu’une simple ressemblance, hahaha
      Si vous lisez bien jusqu’au bout, vous constaterez que c’est un article que nous avons, avec nos amis de Prises-escalade, décidé de publier en commun, ou conjointement si vous préférez.
      Tout est donc semblable… sauf certaines photos 😉

  2. Letzelter dit :

    Salut!
    Sur vos photos, on voit que vous utiliser de l’osb et non du contreplaqué. Est ce que ça supporte bien du coup? ou est ce que vous avez eu des cassures?

    • Olivier dit :

      Salut Pierre
      oui on utilise de l’OSB en 19 mm. Cela marche très bien. Un peu plus cher que l’agglo que l’on utilisait auparavant mais bien meilleure résistance dans le temps. Et puis c’est aussi plus joli 🙂

      • simon dit :

        Au niveau des chevrons, est-ce pour vous les meilleures dimensions qui sont renseignées ici? 45/100 mm
        Pour les traverses, vous n’en placez qu’au sol et plafond?

        Merci

        • Olivier dit :

          Salut
          c’est une option mais ce n’est pas la seule. Il est aussi possible de faire un cadre avec du chevron 60×80 mm, puis de le renforcer par des longerons, toujours en 60×80 tous les 60-70 cm.

  3. Adrian dit :

    Bonjour,

    Je suis à la recherche d’un conseil pratique. Dans le cadre de la fabrication d’un pan Güllich, à quelle distance d’intervalle placeriez-vous les tassots-réglettes servant à grimper?

    Un grand merci !

  4. Julie dit :

    Bonjour,

    Ne trouvant pas de panneau en contreplaqué marine d’épaisseur 18 mm là où nous vivons, est-ce que des lames de terrasse en pin d’une épaisseur de 27 mm pourraient convenir (usage extérieur) ? On s’interroge sur la fixation des prises. Est-ce que cette épaisseur de bois est compatible avec les kits de prises et vis classiques ? Est-ce que du coup, on serait limité avec la largeur de la prise, ou bien pourrions-nous dans tous les cas trouver des vis suffisamment longs ? Voyez vous d’autre problème liés à cette épaisseur ? Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.