Coaching : La Fabrique verticale a foulé la pelouse du XV de France

coaching-rugby-marcoussis-escalade-fabrique-verticale
Ce n’est pas à Marcoussis qu’on s’attendrait le plus à voir les coachs de La Fabrique verticale. Pas sûr, en effet, qu’on fasse réellement le poids face à un pack de rugbymen surentraînés 😉 Pourtant, c’est bien au Centre National du Rugby, que nous nous sommes rendus en novembre dernier. Pour y confronter nos conceptions de l’entraînement à un univers finalement moins rugueux qu’il n’y paraît.

C’est bien connu. Rien ne sert de ronronner sur ses acquis. En coaching, comme dans bien des domaines, c’est en se confrontant à d’autres visions, à d’autres approches, qu’on est le plus susceptibles d’évoluer. Car qui dit entraînement dit stimulations toujours nouvelles. Et le renouvellement passe aussi par l’apprentissage de techniques parfois plus largement utilisées, ou issues de sports qu’on ne pratique pas.

escalade-coaching-fabrique-verticale-progresser-entraînement

C’est dans cette optique que nous avons décidé de participer à une formation sur les fascias et sur leur rôle, tant dans la récupération que pour la mobilité, organisée à Marcoussis. Certes, nous étions déjà bien sensibilisés aux techniques d’automassages. Et nous vous en avions d’ailleurs déjà parlé. Mais nous avions envie d’aller plus loin.

Organisée par Blackroll, cette formation sur les fascias était à l’origine destinée au staff de la Fédération Française de Rugby. Mais en nous faisant tout petits (et en tant que grimpeurs ce n’est trop pas compliqué 😉 ), nous avons pu trouver notre place aux côtés des kinés et préparateurs du XV de France. Des moments riches d’échanges. Et très formateurs pour nous.

coaching-formation-blackroll-marcoussis-escalade-fascia

Coaching : comment augmenter le potentiel de mouvement

Comment augmenter son potentiel de mouvement ? Gagner en amplitude ? Retrouver de la mobilité quand on a la posture typique du grimpeur, tout en enroulement ? Est-il possible de détecter et compenser les déséquilibres ? Toutes ces questions, nous nous les sommes souvent posées. Pour nous et pour les grimpeurs dont nous assurons le suivi à La Fabrique verticale, via notre service de coaching à distance.

Or une des réponses que l’on peut y apporter se trouve dans une meilleure compréhension des fascias. Comme le montre très bien ce documentaire, le corps humain est en réalité un seul et même tissu dont la structure s’est différencié selon les fonctions. Les fascias sont des organes à part entière, conçus d’une seule pièce. Ils interpénètrent tout le corps. Et ils sont impliqués dans le moindre petit déplacement. Pour mieux comprendre, visualisez une sorte de toile d’araignée en 3D.

Muscle-Fascia-coaching-escalade

Tout est connecté. Et la qualité des mouvements que l’on produit dépend donc de la bonne fluidité des fascias. L’aptitude de glissement entre les différents plans permet une meilleure transmission des forces. Et favorise la mobilité. A contrario, ces tissus étant composés d’élastine et de collagène, une déshydratation va entraîner à terme une dysfonction. Et perturber, à distance et en profondeur, aussi bien la réalisation normale des gestes que la posture globale ou la récupération.

Blackroll : des outils pertinents en coaching

Lors de cette formation sur les fascias à Marcoussis, nous nous sommes donc penchés sur les techniques qui permettent le bon fonctionnement de ces tissus et leur régénération. En particulier par le biais des massages myo-fasciaux qui visent réguler le tonus musculaire, restaurer les plans de glissement, améliorer le schéma corporel et le contrôle sensori-moteur. Car l’approche de Blackroll n’est pas seulement théorique. Elle est aussi et surtout pratique.

En effet, pour entrer dans le cœur du sujet et obtenir la certification Blackroll, nous avons passé en revue les différentes techniques d’automassage et leur utilisation en fonction des situations et des groupes musculaires. Par exemple en activation lors de la préparation à une séance de force, en séance dédiée pour l’amélioration de la mobilité ou encore en post entraînement immédiat dans une logique de régénération, via des techniques de flushing et automassage plutôt lent.

Car utiliser des foam rollers, c’est plus complexe qu’il n’y paraît. Il ne s’agit pas seulement de faire des roulades 😉 Les techniques sont multiples (massage longitudinal, transversal, circulaire, compression, compression combinée à de l’étirement, compression plus mobilisation, compression plus vibration). Mais nous aurons l’occasion de vous en reparler plus en détail, tout comme de l’entraînement fonctionnel, qui procède de la même approche 😉

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Julien dit :

    Excellent article !

    Une hypothèse sur le rôle du fascia dans la perception et l’organisation des mouvements :

    The medium of haptic perception: a tensegrity hypothesis
    Michael T Turvey, Sérgio T Fonseca
    Journal of motor behavior 46 (3), 143-187, 2014
    For any given animal, the sources of mechanical disturbances inducing tissue deformation define environment from the perspective of the animal’s haptic perceptual system. The system’s achievements include perceiving the body, attachments to the body, and the surfaces and substances adjacent to the body. Among the perceptual systems, it stands alone in having no defined medium. There is no articulated functional equivalent to air and water, the media that make possible the energy transmissions and diffusions underpinning the other perceptual systems. To identify the haptic system’s medium the authors focus on connective tissue and the conjunction of muscular, connective tissue net, and skeletal (MCS) as the body’s proper characterization. The challenge is a biophysical formulation of MCS as a continuum that, similar to air and water, is homogeneous and isotropic. The authors hypothesized a multifractal tensegrity (MFT) with the shape and stability of the constituents of each scale, from individual cell to whole body, derivative of continuous tension and discontinuous compression. Each component tensegrity of MFT is an adjustive-receptive unit, and the array of tensions in MFT is information about MCS. The authors extend the MFT hypothesis to body-brain linkages, and to limb perception phenomena attendant to amputation, vibration, anesthesia, neuropathy, and microgravity.

  2. Fred dit :

    Cette article donne vraiment envie d’en savoir plus ! Et surtout de savoir comment mettre en place une routine intégrant ces techniques (une ligne de plus à la fameuse liste des bonnes résolutions 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.