Sécurité en escalade : maîtrisez la manœuvre de maillon

manoeuvre-maillon-sécurité-escalade

C’est l’été. Peut-être en profitez-vous pour grimper en extérieur. C’est appréciable après le printemps en confinement que nous avons connu… Peut-être même que pour vous, c’est une relative nouveauté que d’aller dehors. Mais êtes-vous au point sur les manips ? Et en particulier sur la manœuvre de maillon ?

Lorsqu’on grimpe en salle d’escalade, on évolue dans un environnement très sécurisé. Les dégaines sont proches les unes des autres. Les relais sont standardisés. Et il suffit, en haut des voies, de passer la corde dans les deux mousquetons prévus pour redescendre tranquillement en moulinette…

En fait, pour aborder l’escalade en tête dans une salle, il n’est besoin que de savoir s’encorder. Puis bien sûr d’apprendre à mousquetonner les dégaines correctement. Il faut aussi comprendre comment assurer un leader et dynamiser sa chute au besoin. C’est tout un apprentissage de la sécurité, qui est bien évidemment capital.

À ce bagage, il est nécessaire d’ajouter – dans un premier temps – une nouvelle compétence si vous souhaitez goûter à fond des plaisirs de l’escalade en tête sur du vrai rocher. En effet, sur la plupart des falaises, vous ne trouverez pas de mousquetons au sommet des voies. Mais plutôt des relais équipés de maillons rapides sur lesquels s’effectueront les descentes.

epi-escalade-maillon rapide-peguet-twistIl faudra donc être capable d’y faire passer votre corde de manière sécurisée, grâce à la classique manœuvre dite « de maillon« . Cette manip effectuée, votre second pourra vous redescendre en toute sécurité. Et vous pourrez récupérer vos dégaines au passage. Car contrairement à la salle, en extérieur, les dégaines, sauf exception (dans les voies dures par exemple), ne restent pas à demeure sur les points d’ancrage.

La manoeuvre de maillon en vidéo

Dans la vidéo que nous vous présentons ci-dessous, nous vous proposons deux méthodes pour la manoeuvre de maillon. Elles se valent du point de vue de la sécurité. Pour notre part, à La Fabrique verticale, nous préférons la première option, plus rapide. Les deux valent toutefois d’être maîtrisées. Par exemple, au cas où vous rencontreriez des maillons très petits (qui sont heureusement de plus en plus rares) !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.