Sensations en escalade : améliorez vos transferts d’appui

sensations-bloc-progresser-technique-transferts-appui
En salle où les ouvertures sont très axées sur la gestuelle et la coordination, avoir de bonnes sensations en transferts d’appui va vous permettre de réussir plus de blocs. Peut-être avez-vous un bon gainage mais pas assez de technique pour en tirer parti ? Voici trois situations pour améliorer vos sensations.

En bloc, quand on pratique depuis un ou 2 ans à la salle, on progresse généralement assez vite, jusqu’à atteindre un plateau. La force et le gainage sont là. La motivation aussi. Mais la technique fait parfois défaut pour réussir même des blocs semblant jouables. En cause, bien souvent, les sensations. Et la technique… Mais le mot technique renvoie à bien des situations différentes et à une foule des gestes à maîtriser.

S’agit-il d’une question de précision dans la pose des pieds ? De placement ? Ou encore de dynamisme ? De tonicité ? De conscience des niveaux de tensions et/ou de relâchement nécessaires ? Toutes ces sensations que procure l’escalade ne sont pas toujours conscientisées par les grimpeurs. Si bien que – les mêmes causes produisant les mêmes conséquences – des blocs faisables restent en chantier. Faute d’avoir analysé les raisons de l’échec.

equilibre-sensations-escalade

La notion de transfert d’appui est une des sensations les plus importantes à intégrer en escalade – c’est même le B-A.BA. Où se situe votre centre de gravité ? Quelle trajectoire suit votre bassin ? Avez-vous déplacé tout votre poids sur un de vos appuis avant de vouloir déplacer un pied ? Autant de questions qui semblent enfantines et qui pourtant restent informulées quand on s’énerve au pied d’un bloc.

Voici donc trois situations à expérimenter pour améliorer vos transferts d’appui et faire remonter plus de sensations.

La croix : améliorer ses sensations au sol

Au sol, choisir une zone bien dégagée et démarrer les deux pieds joints, au centre d’une croix (virtuelle ou tracées au sol).

Le jeu consiste à déplacer un pied le plus loin possible vers l’avant, l’arrière, la droite ou la gauche, puis à revenir à la position initiale en conservant son équilibre.

– Dans chacune des phases du mouvement, le pied qui se déplace se soulève, se déplace, puis se repose, en une fois : il ne racle pas le sol, il n’y a pas de touchettes intermédiaires (le moins possible en tout cas). Le pied qui reste fixe est bien immobile.

– Lorsque le pied qui s’est déplacé revient se poser à côté de l’autre, il doit se poser en une fois, avec douceur.

exploration-transferts-appui-escalade-technique

Conseils
Toute la difficulté de l’exercice consiste à doser l’impulsion juste pour passer d’une position à une autre, afin de conserver l’équilibre 🙂

Swing latéral : améliorer ses sensations en grimpant

En salle, sur un bloc ou le bas d’un mur pourvu d’une bonne densité de prises

À partir d’une grosse prise de main gauche tournée en épaule et d’une main droite en verticale placée à côté, prendre un pied assez décalé à droite et amener le bassin à la verticale de celui-ci. Exagérer le transfert en mettant tout le poids dessus et en quittant le pied gauche. Une fois dans cette position, lâcher main droite pour aller chercher une prise décalée loin à droite latéralement ou en oblique. Puis revenir à la position initiale et effectuer des navettes. Faire un côté, puis l’autre (puis varier les situations).

exploration-transferts-appui-bloc-escalade-technique-entrainement-progresser

Conseils
En profiter pour balayer le plus de situations et de variantes possibles (pied de plus en plus décalé sur le côté, plus ou moins haut, plus ou moins en pente ou en griffé ; à faire en dalle, en vertical et en dévers)

Swing vertical : un autre jeu à sensations

En salle, sur un bloc ou le bas d’un mur pourvu d’une bonne densité de prises

À partir de deux bonnes prises de mains, prendre un pied haut et un peu décalé et effectuer des balancements en poussant bien sur la jambe et en coordonnant l’action des deux bras. Sentir que le bassin vient bien à la verticale de l’appui et que l’ensemble du corps monte.

Lâcher la main basse pour jeter à une bonne prise au-dessus quand vous êtes pile à la verticale de l’appui et que votre bassin est haut. À faire d’un côté et de l’autre, en variant les situations. Les pieds peuvent ou non décoller.

transferts-appui-jetes-escalade

Conseils
Bien se concentrer sur ses sensations et en profiter pour balayer le plus de situations et de variantes possibles (pied de plus en plus décalé sur le côté, plus ou moins haut, plus ou moins en pente ou en griffé, à l’amble ou en carre externe ; à faire en dalle, en vertical et en dévers)

Aller plus loin

Enfin, plusieurs de nos articles peuvent vous aider à aller plus loin et améliorer vos sensations en explorant les thématiques suivantes :

Amélioration de l’équilibre

Pose de pieds (opus 1 et opus 2)

Dynamiser (opus 1 et opus 2)

Photos coll. La Fabrique verticale et DR

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.