CrossFit : quel intérêt pour les grimpeurs ?

crossfit-entrainement-escalade
Le CrossFit fait partie des nouvelles activités fitness qui ont le vent en poupe. Décrié par les uns, plébiscité par les autres, le CrossFit est une méthode de conditionnement physique basé sur un travail à haute intensité. Comme son nom l’indique, il s’agit de croiser des exercices issus de différentes disciplines. Bien qu’éloigné de l’escalade, le CrossFit n’est peut-être pas complètement dénué d’intérêt pour les grimpeurs ! Mise en perspective.

CrossFit est une méthode de type entraînement croisé. Il combine sous forme de circuit, avec des temps de récupération incomplets, des exercices issus de différentes activités physiques et sportives préexistantes. Comme par exemple la force athlétique, l’haltérophilie, la gymnastique ou encore divers sports d’endurance pratiqué en salle (step, rameur, vélo elliptique, tapis de course…).

En pratique, le CrossFit axe son fonctionnement autour de dix qualités : l’endurance cardiovasculaire et respiratoire, l’endurance musculaire, la force, la souplesse, la puissance, la vitesse, l’agilité, la psychomotricité, l’équilibre et la précision. Ce qui en fait un sport d’adaptation par excellence. Sa grande particularité est notamment qu’il stimule dans le même temps différentes filières métaboliques.

crossfit-interet-grimpeurs-entrainement-escalade

Les séances (aussi appelées WOD ou Work of the day) sont extrêmement variées. Tant sur le plan des exercices qui vont être mixés (squatts, tractions, pompes, box jump, corde à sauter, grimper de corde…) que des modalités d’exécution (à poids de corps ou avec des kettlebells, du lest ou des haltères). Par ailleurs, la structure même de la séance (contrat par minute, contrat Death by, etc) sera amenée à évoluer sans cesse. Et vous poussera dans vos derniers retranchements.

CrossFit : quel intérêt pour les grimpeurs ?

Qu’on soit bien clair : pratiquer le CrossFit ne va pas vous faire muter en escalade. Ce n’est pas l’arme fatale ! Vous ne tiendrez pas mieux les prises. Et ça ne fera pas de vous un meilleur grimpeur. Comme toujours, plus l’entraînement est spécifique, plus la progression est marquée. Et en escalade, ça passe donc surtout (et tout simplement) par grimper le plus possible, dans des styles et des situations variées, pour engranger des sensations.

entrainement-escalade-sean-mc-coll

Toutefois, la pratique du CrossFit dans le cadre de la préparation physique n’est pas dénuée d’intérêt pour les grimpeurs. Car elle aura un impact positif sur votre condition physique générale, vous conduira à apprendre de nouveaux gestes et vous rendra plus polyvalent, plus efficace dans l’apprentissage de coordinations complexes. Par conséquent, le CrossFit peut tout à fait être envisagé en complément de l’escalade.

À condition d’être raisonnable évidemment et de bien en doser la pratique par rapport à vos séances de grimpe !

Parmi les bénéfices qu’on peut en attendre

  • meilleure capacité de récupération et développement de l’endurance générale
  • amélioration des qualités de vitesse et d’explosivité, par exemple dans les jambes
  • développement de la coordination, de l’équilibre et de l’agilité
  • perte de poids et impact favorable sur le % de masse grasse
  • meilleure capacité d’adaptation à des situations et des gestes variés
  • renforcement mental, travail de la détermination et capacité à maintenir un effort en état de fatigue

crossfit-progresser-escalade

CrossFit : précautions d’usage

Nombreux sont les néo-pratiquants qui se blessent en CrossFit. Qui dit effet de mode dit développement anarchique de l’activité, conduites à risque et pathologies nouvelles ! Toutefois ce sport n’est pas plus dangereux qu’un autre, à condition de respecter des règles simples et de bon sens :

  • S’échauffer
  • Bien s’hydrater
  • Etre attentif aux placements et à l’apprentissage des bons gestes (notamment dans les séances impliquant des gestes d’haltérophilie)
  • Respecter une progressivité et une régularité dans la pratique
  • Etre capable de reconnaître ses limites et ne pas céder à l’effet de groupe en situation de challenge
  • Bien choisir ses lieux de pratique (salles et encadrants certifiés)

Pour aller plus loin

crossfit-livre-amphora

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Serge POIZAT dit :

    Bonjour Laurence
    J’ai découvert le Crossfit comme méthode de préparation physique aux US il y a maintenant 10 ans impulsé par Greg Glassmann son évolution avec le Team Reebook n’est pas allée dans le bon sens (charges trop lourdes et compétitions).
    Aujourd’hui je continue à pratiquer lorsque je suis aux US dans le cadre du club https://www.facebook.com/f3crosstraining/?pnref=lhc animé par Sean Lester . Dans ce club sont organisés des WOD qui évitent justement tous les effets néfastes et pervers de l’évolution du crossfit actuel.
    J’ai effectivement importé cette activité en milieu scolaire avec un succès inattendu auprès des élèves j’ai aussi utilisé le bienfaits de ces mouvent dans le cadre des entrainement d’escalade de mes élèves et notamment par quelques séries de burpees avant chaque voie afin de démarrer l’effort avec un haut niveau d’activation physiologique.
    Force est de constater que outre les avantages d’un pratique raisonnée en complément de l’escalade dont tu soulignes les effets positifs … je suis aussi convaincu des effets de certains exercices issus de cette méthode lorsqu’ils sont parfois intégrés dans les séances d’entrainement escalade.

    • Laurence dit :

      Merci, Serge, pour ce commentaire ! En effet, il y a plusieurs écoles et ça peut être un peu difficile de se retrouver dans ce maquis du WOD. Mais bien encadré, je reste convaincue, comme toi, que ça peut être un excellent complément, voire entraînement, pour les grimpeurs !

  2. mat dit :

    Bonjour je me demandais si il était conseillé (ou déconseiller ) de faire une séance d’escalade et de Crossfit dans la même journée ? (sachant qu’on ne sait pas à quel « wod » on va être mangé ?). Genre escalade le matin et crossfit le soir ? Merci d’avance !

    • Olivier dit :

      Bonjour
      oui c’est possible bien-sûr. Il faudra par contre sans doute prévoir un peu plus de récupération derrière pour digérer la double séance 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.