Peur du vol en escalade ? Ce n’est pas une fatalité !

peur-tomber-escalade-chute-ecole-vol
C’est l’été. Vous profitez peut-être de ce moment de liberté pour vous lancez en tête en extérieur. Oui, mais voilà, vous n’aviez pas prévu ce léger contre-temps : vous avez peur ! En tout cas, plus qu’à la salle… Car dans notre inconscient de bipède terrien, la chute est associée à la mort. À tort, mais c’est ainsi ! Et il y a des représentations qui ont la vie dure…

Rassurez-vous ! Il est, d’une certaine manière, logique d’avoir peur de chuter en escalade. Surtout en extérieur, où l’environnement est moins sécurisant qu’en salle. Même si c’est complètement irrationnel. Et ce n’est qu’avec la pratique que votre cerveau s’habitue à rationaliser cette situation. La peur du vide ou acrophobie est bien limitante. Mais quel que soit le nom qu’on lui donne, on peut lutter contre elle. Ou plutôt, l’apprivoiser 😉

Que vous soyez débutant ou grimpeur expérimenté, vous avez sans doute déjà connu cette sensation. Plus qu’une appréhension, une irrépressible peur de tomber. Une peur du vide qui vous paralyse et vous empêche d’exprimer tout votre potentiel dans une voie ! Heureusement, il n’y a rien d’irrémédiable. Rassurez-vous, on en est tous passés par là et aujourd’hui, ça va beaucoup mieux !

peur-chute-ecole-vol-escalade-chocottes

En escalade sportive, la chute fait partie intégrante de l’activité. Et doit être maîtrisée afin de pas être un frein à la progression. Ni risquer d’augmenter le risque de blessures. C’est donc sous différents angles que nous avons décidé de traiter ce sujet : sécurité, psychologie, apprentissage… Pour que la chute devienne naturelle et ne gâche plus votre plaisir de grimper !

En pratique, différentes manières de s’attaquer à cette peur

  • Travailler sur les représentations liées à la chute (tous les films qui encombrent l’esprit 😉 )
  • Apprendre à chuter (faire l’expérience de la chute dans des situations bien maîtrisées pour pouvoir la vivre sereinement par la suite, quel que soit le contexte)
  • Maîtriser l’assurage dynamique (savoir comment agir quand votre partenaire tombe et ce qui va se passer quand vous tombez vous-même, accroître sa confiance dans le matériel et l’assureur)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.