Cardio : grimpeurs, et si vous vous mettiez au ski de rando ?

ski-rando-entrainement-cardio-escalade
Les activités de type cardio stimulent le cœur et l’endurance générale. Elles sont donc un excellent complément à l’escalade. Vélo, running, natation… Les disciplines ne manquent pas. Mais avec toute cette neige, pourquoi ne pas en profiter pour découvrir le ski de rando ? Un sport très tendance… Et qui se démocratise !

On ne soulignera jamais assez l’importance d’un solide foncier dans l’entraînement en escalade. Et ce, même dans l’optique du bloc, qui pourtant joue plutôt sur la gestuelle et les qualités d’explosivité ou de coordination. Car stimuler régulièrement votre cardio boostera franchement vos capacités de récupération. Et d’une manière plus générale, vous maintiendra en bonne santé.

Cardio : de l’intérêt de pratiquer des exercices longs

Le cardio cache bien son jeu. Ainsi, la recherche a démontré qu’un exercice aérobie faisant intervenir majoritairement les jambes pouvait – paradoxalement – améliorer le flux sanguin dans les artères qui alimentent les bras ! Et même dans les petits vaisseaux sanguins qui alimentent directement les muscles de l’avant-bras. Bonne nouvelle pour les grimpeurs de difficulté 😉

entrainement-escalade-sport-endurance-montagne-ski-randonnee-cardio-training

Ceci est lié à la forte demande cardiaque que requiert l’effort. Et à l’augmentation du débit sanguin, consécutif à la grosse sollicitation musculaire des jambes. De plus, d’un point de vue local, au niveau de l’avant-bras, on observe aussi une légère constriction des vaisseaux sanguins pour freiner l’arrivée du sang. Et ce afin de fournir plus de sang aux muscles qui travaillent, dans la partie inférieure du corps.

Cardio : pourquoi ne pas essayer le ski de rando ?

Le ski de rando est une discipline en pleine expansion. Car été comme hiver, les pratiquants sont de plus en plus nombreux à rechercher des activités sportives au cœur de la nature, dans le calme, loin des foules. Et l’hiver, parcourir la montagne à ski (en montée et en descente), de façon autonome et responsable, en pleine nature, est devenu très en vogue.

À la montée, les fixations libèrent le talon et des peaux de phoque, collées sous les skis, empêchent le recul. À la descente, on retrouve les caractéristiques classiques du ski alpin. Autrefois réservé aux randonneurs aguerris avec une forte culture montagnarde, le ski de randonnée intéresse aujourd’hui un public plus urbain et varié, à la recherche d’une activité endurante ou d’une initiation.

ski-rando-peau-phoque-skimo-montagne-alpi-altitude-cardio

Des espaces dédiés qui répondent à ces attentes

Traditionnellement, les itinéraires de montagne sont non sécurisés, non balisés, non damés et non surveillés. Force est de reconnaître qu’ils sont souvent assez techniques. Et qu’ils s’adressent à des randonneurs expérimentés et autonomes (gestion de l’itinéraire, du risque avalanche…).

Bref on ne s’improvise pas skieur de randonnée, surtout si on est un urban climber à la base 😉 Car cette pratique de la montagne oblige à un équipement adapté (ski et DVA – Détecteur Victimes Avalanches). Et elle nécessite aussi une bonne connaissance du milieu (sécurité, météo, technique, etc.).

Signe de temps, et de la même manière que l’offre en escalade s’adapte de plus en plus à un public majoritairement urbain (et non l’inverse), on voit émerger des espaces sécurisés pour permettre à chacun de s’initier au ski de rando et de pratiquer en toute sécurité.

ski-rando-hiver-skimo-entrainement-cardio-escalade-foncier

L’Espace Ski de Rando®, un concept

L’Espace Ski de Rando® est un espace pédagogique, totalement intégré à un domaine skiable, dédié à l’initiation et à la pratique fitness du ski de randonnée. Ainsi, il propose un cheminement de montée balisé et sécurisé, à côté des pistes par lesquelles les randonneurs redescendent. Il y en a 4 en France : Chartreuse, Vallée de Munster, Villards Belledonne Sud et Col du Corbier-Haut Chablais.

Par ailleurs l’Espace Ski de Rando® offre un panel de services pour une expérience complète des utilisateurs : stages d’initiation, formation sauvetage avalanche (DVA 1, parc DVA), etc. Ainsi, les randonneurs peuvent s’initier en toute sécurité. Quant aux plus sportifs, ils peuvent en quelques heures, trouver un terrain d’entraînement régulier sans partir en haute montagne. Rapide et efficace pour une séance de cardio de 2 ou 3 heures !

Plus d’infos ici

Photos © Ludo Chauchaix-Manigot

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. loison dit :

    A ma connaissance dans les Pyrénées il y a aussi des espaces rando sécurisés et balisés au sein de la station. C’est le cas notamment à Bonascre – Ax 3 domaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.