Coronavirus et escalade : faut-il continuer à fréquenter les salles ?

coronavirus et escalade

La propagation du coronavirus se poursuit à une vitesse impressionnante. La pandémie de Covid-19 qui a contaminé plus de 131 000 personnes à travers le monde depuis son apparition fin décembre en Chine, a déjà causé la mort de 4 925 personnes, dont 61 en France. Dans un tel contexte, faut-il continuer à fréquenter les salles d’escalade ? Faudrait-il les fermer temporairement ? Coronavirus et escalade sont-ils compatibles ?

Pour freiner la propagation du coronavirus, Emmnanuel Macron a annoncé hier soir toute une série de mesures. Parmi celles-ci on compte la fermeture jusqu’à nouvel ordre, des crèches, écoles et universités. Néanmoins, le président a annoncé que les élections municipales étaient maintenues, ce qui laisse un peu songeur… Mais ceci est un autre débat. Et qui nous emmènerait loin du sujet coronavirus et escalade !

Maintenant, au-delà des crèches, écoles et universités, d’autres lieux de rassemblement, susceptibles de favoriser la propagation du virus, posent question. Par exemple, faudrait-il, comme c’est déjà le cas en Italie depuis le confinement généralisé mais aussi depuis hier en Espagne, fermer les musées, bibliothèques, conservatoires de musique, salles de sport, etc ?

salle bloc escalade coronavirus et escalade

L’escalade en question

Alors, coronavirus et escalade, la question mérite franchement d’être posée. En particulier en raison de la nature tactile de l’activité. Car au cours d’une session d’escalade, un grimpeur est en contact avec des dizaines voire des centaines de prises. Du reste celles-ci sont elles-même touchées en permanence par les autres pratiquants. Et elles ne sont nettoyées, en temps normal, que pour éliminer le surplus de magnésie…

coronavirus et prises d'escalade

Sans compter que l’escalade est un sport à la mode, qui peut rassembler dans un même lieu beaucoup de personnes au même moment, et dans un espace relativement restreint, comme c’est le cas en bloc par exemple… Certes, les pratiquants sont normalement jeunes et en bonne santé. Mais qui peut prédire l’évolution de l’épidémie de coronavirus ?

Coronavirus et escalade : et si on se posait la question…

Ainsi, à Singapour, deux salles d’escalade ont été temporairement fermées cette semaine pour décontamination, après que 4 grimpeurs ont été par ailleurs testés positifs au COVID-19. Interrogé à ce propos, le Dr Colette O’Neill, grimpeuse, microbiologiste et actuellement en post-doc à l’Université de Southampton, explique que les virus et agents pathogènes peuvent avoir une durée de vie non négligeable sur les surfaces à l’intérieur.

Évidemment, on se lave tous bien les mains. De même on a désormais intégré les conduites à tenir. Et bien sûr on se méfie maintenant tout particulièrement des poignées de porte, des rampes et autres barres dans les transports en commun… Mais qu’en est-il des prises d’escalade ? Quid du coronavirus et escalade ?

nettoyage des mains coronavirus covid-19

Effectivement, les bactéries et les virus peuvent survivre un temps considérable sur les surfaces sèches, explique le Dr O’Neill. Or pour l’instant il n’y a pas d’études publiées sur la durée de vie du Covid-19. Mais on sait que les autres virus de la même famille peuvent facilement survivre plusieurs jours… Bref, de quoi donner à réfléchir.

Lire ici l’intégralité de son témoignage

Lire aussi Que fait ma salle à propos du coronavirus ?

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Guillaume dit :

    Je pense qu’il faut se faire une raison et patienter, surtout que nos mains sont mises à rudes épreuves ce qui peut faciliter la contamination.

  2. Thibault Le Grand dit :

    Il existe plusieurs études sur la durée de vie du virus sur les différentes surfaces. La dernière en date publiée sur le New England Journal of Medicine :
    U, résumé ici : https://www.huffingtonpost.fr/entry/combien-de-temps-le-nouveau-coronavirus-reste-contagieux-sur-differentes-surfaces_fr_5e6a02adc5b6dda30fc3be73 L’étude ici : https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.09.20033217v1.full.pdf

  3. L'indien dit :

    Et si on utilise de la magnésie liquide ? Ce n’est ni plus ni moins qu’un gel hydroalcoolique avec de la magnésie non ? alors cela suffit t’il à éliminer le virus de nos mains pendant nos sessions de grimpe ?

    • Olivier dit :

      Pas sûr 😉
      D’une part, les contacts que l’on a avec le mur ou les prises ne se limitent généralement pas aux mains.
      D’autre part, voici le protocole classique de nettoyage des mains, tel qu’il est préconisé :
      https://images.app.goo.gl/spEeecR6ZP4T5xiA9
      faites-vous cela lorsque vous mettez de la magnésie liquide ?

  4. Jeff dit :

    Lire (même en diagonal) cet article pour se faire une idée de l’importance du confinement et du besoin de distanciation sociale. Les salles d’escalades auraient dues être fermées depuis plusieurs jours. Même si c’est dur pour tout le monde

  5. Fred dit :

    Plus de problème de mon côté : Salles Arkose fermées jusqu’à nouvel ordre.
    C’est le moment de se faire un peu de PPG : https://lafabriqueverticale.com/fr/30-minutes-pour-rester-en-forme/
    😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.