Monotonie : l’ennemie n°1 du grimpeur (2e partie)

monotonie-entrainement-escalade
La monotonie, c’est l’ennemi n°1 du grimpeur. Elle nuit à la progression et conduit bien souvent au surentrainement ou à la blessure. C’est ce que La Fabrique Verticale eu l’occasion d’exposer dans un premier article sur ce thème. Voici donc les manières les plus sûres de la combattre pour ne pas tomber dans le cercle vicieux d’une pratique trop répétitive.

10 astuces pour combattre la monotonie

  • Variez les outils (mur, pan, poutre, pan Güllich, anneaux, ballon suisse, pegboard…)
  • Jouez sur le contenu des séances (blocs max, séries de blocs, voies à vue, voies après-travail, volume, fractionné avec différents types d’intervalles, escalade à doigts, escalade axée sur le gainage ou les gros muscles…)
  • Alternez des séances difficiles physiquement et des séances plus light, axées sur le travail technique ou la souplesse
  • Veillez à la qualité de la récupération (n’oubliez pas que les journées de repos sont celles où vous progressez le plus, même si ça semble paradoxal, car ce sont elles qui permettent la surcompensation)
  • Évaluez la difficulté de vos séances de 0 à 10 et faites en sorte que ce score soit différent d’une séance à une autre
  • Faites la moyenne de la difficulté de vos séances semaine par semaine et faites en sorte que cette moyenne soit différente d’une semaine à une autre
  • Planifiez de temps à autre des weekends chocs au cours desquels vous vous entraînerez 2 fois par jour mais prévoyez ensuite 2 à 3 jours de récupération, en fonction de l’état de fatigue généré
  • Remplacez de temps en temps une séance de grimpe par une séance de travail aérobie (footing, natation, vélo…), surtout si vous sentez que la motivation pour grimper n’est pas au rendez-vous ce jour-là ou que la peau de vos doigts est trop usée
  • Fixez-vous des objectifs précis, semaine par semaine, quand vous allez à la salle (enchaîner un bloc ou une voie qui vous résiste, enchaîner toutes les voies ou tous les blocs d’un secteur…)
  • Axez l’entraînement tantôt sur le volume, tantôt sur l’intensité, en fonction de la motivation du moment, mais surtout faites-vous plaisir ! Ne vous entraînez pas si vous n’en avez pas vraiment envie !

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. 9 août 2018

    […] une routine néfaste à toute notion de progression physique et mentale. Donc n’hésitez pas à alterner bloc et voies, falaise et grandes voies, séances dans des passages à votre max et séances plus […]

  2. 6 septembre 2018

    […] fait, la variabilité des séances permet d’augmenter la stimulation et de limiter la monotonie. Ce qui est capital pour la motivation, au moment de la reprise. L’alternance de séances […]

  3. 11 septembre 2018

    […] monotonie dans l’entraînement peut s’installer quand toutes les séances sont faites au même moment dans la semaine. Et sont […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.