Reprise : reprenez sereinement le chemin de la salle

reprise-escalade-salle-grimper
Avant les vacances, vous aviez bien la forme. Mais la coupure estivale est passée par là. Et maintenant, vous appréhendez un peu la reprise à la salle… Vacances en famille, grimpe entre parenthèses, apéros et fiestas… L’été n’est pas toujours propice à la performance. Car le rythme change. Il est temps de reprendre le chemin des écoliers. Oui, mais pas n’importe comment. La Fabrique verticale vous donne quelques conseils pour une reprise en douceur !

C’est la reprise… Vous avez levé le pied cet été ? Pas de panique ! Inutile de culpabiliser de l’inaction. Précisons d’emblée qu’une coupure dans l’année est nécessaire. Et faire coïncider cette période de régénération incontournable avec vos vacances d’été était une option pas si farfelue. En définitive, vous avez offert deux à trois semaines de repos total à vos doigts et vos bras. Et vos tendons et vos poulies vous disent merci !

Reprise : place à la progressivité

La première règle à respecter pour une reprise en douceur, c’est bien sûr la progressivité ! L’erreur la plus classique, c’est de vouloir réattaquer bille en tête. Comme si en mettant les bouchées doubles, vous alliez rattraper le temps perdu. En fait, en procédant ainsi, la seule chose que vous allez accélérer, c’est le risque de blessure. Et passer rapidement du désentraînement au surentraînement. Intensité et volume doivent être revus à la baisse. Que ça vous chagrine ou non.

reprise-escalade-salle-rentree

En fait, évitez de repartir sur vos repères du mois de juin à la salle. Si vous n’avez pas beaucoup grimpé depuis, les voies ou les blocs que vous faisiez facilement à l’échauffement sont peut-être des challenges maintenant… Et lors des premières séances, vous ne pourrez encaisser autant de passages qu’avant les vacances. Un conseil : oubliez les chiffres, oubliez les cotations. Et concentrez-vous sur le plaisir que vous avez à pratiquer à nouveau votre sport favori.

Ne pas négliger la préparation physique

Muscles, tendons et articulations peuvent ressentir à différents niveaux les effets du désentraînement. Il convient donc de se forger une carrosserie solide pour être capable de supporter la reprise de l’escalade. Et la répercussion des impacts de chaque séance sur l’organisme. Bref, il faut se remettre un peu la caisse 😉

peg-board-reprise-escalade

Travail de gainage et d’abdominaux, renforcement musculaire type PPG ou crossfit, pegboard… Autant de points de passage fortement recommandés à la rentrée. Surtout si vous avez fait une grosse coupure estivale. Ainsi, une à deux séances hebdomadaires sont conseillées. Là aussi, il est nécessaire de respecter une vraie progressivité. Tant au niveau des charges utilisées (si l’on travaille avec des haltères) que du total de répétitions. Au passage, retrouver du foncier en pratiquant d’autres sports peut aussi être une idée intéressante.

Alternance

Après une coupure, il ne s’agit pas de faire n’importe quoi. Mais plutôt de faire preuve d’un peu de méthode 😉 Et ne pas s’imposer dès la reprise des séances plus dures qu’avant la coupure. Donnez plutôt la priorité à l’endurance, en essayant d’augmenter très progressivement le volume de vos séances. Mais jouez aussi sur l’alternance. Et ne faites jamais deux séances du même type de suite.

reprise-escalade-salle

En fait, la variabilité des séances permet d’augmenter la stimulation et de limiter la monotonie. Ce qui est capital pour la motivation, au moment de la reprise. L’alternance de séances quantitatives (axées sur le volume, avec beaucoup de voies ou de blocs à la clef) et de séances plus qualitatives (axées sur l’intensité ou sur un travail de développement de la technique, de la souplesse, de l’équilibre…) devrait vous permettre de reprendre en douceur.

Enfin, soyez très attentifs aux signaux que votre corps vous envoie ! L’écoute de soi est la chose la plus importante à prendre en compte au moment de la reprise (voir ici quelques autres conseils). Et bien sûr ne perdez jamais de vue le plaisir 😉

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 16 avril 2018

    […] Car en s’installant aux portes des Alpes, Arkose Genevois ambitionne non seulement d’initier à l’escalade un large public d’enfants et d’adultes. Mais aussi d’offrir un nouveau terrain de jeu de grande qualité aux grimpeurs experts locaux qui souhaitent pratiquer et travailler leur technique tout au long de l’année. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.