Entraînement : 9 conseils pour booster la motivation

escalade-entrainement-booster-motivation
Vous manquez parfois de motivation pour vous entraîner ? Flemme d’aller à la salle ? Pas le courage d’enquiller des séries de résistance à la poutre ? Trop mou pour le bloc ? Rassurez-vous, cela nous arrive aussi. On ne peut pas être motivé tout le temps ! La Fabrique verticale a réuni pour vous quelques astuces pour faire face à ces petites baisses de régime. Et (re)booster la motivation !

1. Commencez petit

Vous n’avez pas grimpé depuis un moment ? Vous êtes un peu en reprise permanente ? Bloc, voie : vous ne savez plus par où commencer ? Nous sommes tous passés par là, ne vous inquiétez pas. Commencez par une petite session. Bloc ou voie, comme vous le sentez, sans vous pendre la tête. Sans objectifs démesurés.

Grimper un peu, c’est toujours mieux que de ne pas grimper du tout. Inutile de planifier une séance de gainage de la mort, de crossfit ou de volume. Débutez doucement dans le but de créer une routine, de se donner du temps, de reprendre tranquillement les bases techniques ! Calez un moment dans la semaine pour faire une séance d’escalade. Et tenez-vous à cette régularité. Rapidement, vous ne pourrez plus vous en passer.

escalade-salle-sae-debuter-perfectionnement-motivation

2. Téléphonez à un ami

Demandez à un ami de vous rejoindre à la salle. Il peut s’agir d’un ami qui veuille lui-même reprendre l’escalade ou un ami qui s’entraîne déjà régulièrement. Peu importe la personne que vous choisissez. Assurez-vous juste qu’elle ne vous laisse pas tomber. Et inversement ! Ne lui posez pas un lapin. Nous avons tous besoin d’amis sur lesquels nous pouvons compter.

Vous ne connaissez personne ? Il ne vous reste plus qu’à tester les enrouleurs True blue, si votre salle en est équipée. Ces systèmes permettent de grimper seul. Évidemment, ce n’est peut-être pas le plus motivant, si vous avez une petite baisse de régime, même si c’est extrêmement pratique. Sinon, vous pouvez aussi aller dans une salle de bloc, vous trouverez toujours d’autres grimpeurs avec lesquels échanger.

booster-motivation-escalade

3. Essayez quelque chose de nouveau

En fait, votre manque de motivation vient peut-être du fait que vous tournez en rond dans votre salle. Toujours les mêmes styles de voies/blocs, toujours les mêmes têtes… Essayez de changer de salle, d’explorer d’autres univers. Et au mépris du danger, avancer vers l’inconnu 😉

Pourquoi pas tenter d’aller grimper en extérieur ? Autre option : allez faire du bloc, si d’habitude vous faites des voies. Ou vous offrir une poutre, un ballon suisse ou un balance disc, pour vous entraîner à la maison ! Et pourquoi pas aller dans une autre salle ? Avec toutes les salles qui se montent en France dans les grandes villes, il doit y avoir moyen !

4. Prenez des notes dans un journal

Avant d’entreprendre une séance, écrivez comment vous vous sentez ! Faites de même après l’entraînement. Vous remarquerez bien souvent que vous vous sentez “fatigué, mou, stressé ou pas d’humeur à bouger” avant de grimper. Et qu’après, ça va beaucoup mieux. En effet, vous vous êtes bien défoulé. Et avez fait le plein d’énergie.

Notez aussi les petits progrès. Un tel journal est un excellent outil lorsque vous ne vous sentez VRAIMENT pas motivé. Vous pouvez le relire ensuite et y puiser de la motivation, quand vous avez un petit coup de moins bien. Vous saurez aussi pourquoi vous faites tout ça !

5. Fixez-vous des objectifs et accrochez-les PARTOUT

Fixez-vous des objectifs hebdomadaires et accrochez-les partout – oui, partout ! Avec des post-it, dans votre voiture, au bureau, sur le miroir de la salle de bain, dans votre portefeuille, etc. De cette façon, vous n’oublierez pas vos objectifs. Et un manque de motivation ne pourra pas vous arrêter. Ce n’est pas toujours facile. Mais ça en vaut la peine.

Ces objectifs peuvent être divers : enchaîner telle ou telle voie ou bloc à la salle ; se botter le cul pour grimper en tête ; faire une série ou une répétition de plus lors d’une séance de PPG ; réussir un mouvement que vous n’arrivez pas à faire ; améliorer la résistance pour moins prendre les bouteilles ; mettre un but à un de vos potes ; faire du volume ; progresser dans les jetés

escalade-entrainement-booster-motivation-jetes

6. Commencez chaque entraînement avec un but précis

Prenez une minute ou deux en fermant les yeux pour vous fixer un but précis pour votre séance. Vous voulez diminuer votre niveau de stress dans les voies ? Moins serrer les prises et grimper en relâchement ? Améliorer votre coordination ou bien juste donner votre maximum ? Quel qu’il soit, méditez quelques instants sur le but de votre séance d’escalade et concentrez-vous.

7. Motivation : impliquez vos proches

Votre résolution à vous remettre à l’escalade peut devenir une affaire de famille. Particulièrement si vous avez des enfants (ou des jeunes frères et sœurs) pour lesquels vous êtes ou voulez être un exemple. Prenez un peu de temps pour leur expliquer pourquoi c’est important pour vous, les impliquer dans votre projet, et vous fixer un défi commun. Formez une petite team afin de vous motiver les uns les autres et grimper le plus régulièrement possible ensemble.

entrainement-escalade-booster-motivation

8. Un esprit sain dans un corps sain

Grimper, s’entraîner, se muscler, être en forme… Tout ceci va avoir un impact sur votre vie en général. En fait, cela va même se ressentir dans beaucoup d’autres domaines que simplement l’escalade. Savoir se surpasser et enchaîner un bloc ou une voie à votre maximum vous donnera la confiance nécessaire pour réussir de grands projets au travail. Ou pour résoudre des problèmes de communication avec votre partenaire, un membre de la famille ou vos amis. Et oui : si vous parvenez à faire de vous-même une machine, vous pourrez déplacer des montagnes !

9. Attendez-vous à des moments difficiles et contraignants

Enfin, ne croyez pas que ce voyage va être facile – il ne le sera pas ! Mais avec cet état d’esprit, vous ne vous laisserez pas décourager lorsque les temps durs arriveront, vous serez prêt. Nous espérons que ces conseils vous seront utiles. Et si vous avez besoin de plus de soutien, sachez que La Fabrique verticale propose également des services de coaching à distance. N’hésitez pas à nous contacter pour un suivi et des entraînements personnalisés !

Vous aimerez aussi...

Pas de réponses

  1. 15 mai 2018

    […] frontière entre motivation et bigorexie est alors ténue. Et le surentraînement guette ! Ils ont plongé du côté obscur de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.